STOP Hommes Battus

STOP Hommes Battus

PERSONNE NA AIDE LES HOMMES MALTRAITES EN FRANCE

 

 

PERSONNE NE NOUS A AIDE
SAUF QUELQUES UNS OU UNES
 
VOUS AUSSI A CE LIEN :
LOEUVRE POLITIQUE DE STOP HOMMES BATTUS
 
https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/loeuvre-politique-de-stop-hommes-battus
 
------
 
 
Cette nuit sur Cnews Zemmour et la Ministre du logement Emmanuelle Wargon dissertent
 
Zemmour veut que les musulmans s'intègrent dans la Republique française sinon ils doivent repartir chez eux.
Nous : cest trop tard ils sont français, donc il faut être plus tolérants envers les musulmans pour ne pas les braquer et rendre la Republique attrayante : permettre l'enseignement optionnel de toutes les religions dans l'éducation nationale et dans toutes les écoles primaires et secondaires publiques ou privées.
Pourquoi la laicite devrait elle refuser cet enseignement.
Aucun scientifique na pu expliquer l'origine de l'Univers. En cas d'une infinité d'univers une explication mathématique peut être possible mais comment résoudre linstant de lapparition de ce Multivers ?
Nous sommes donc confronte aussi aux limites infinies. 
Que Dieu soit une conscience ou un état mathématique ayant toujours existe et existant pour toujours ne peut aussi ne deboucher que sur un mystère.
Les humains doivent avoir le choix de croire ou de ne pas croire. Il fait aussi enseigner aux mineurs la cosmologie, les philosophies et la méta physique.
Les violences conjugales et scolaires doivent aussi être enseignées, les idees recues, les tabous, hommes maltraites et femmes maltraitantes.
Les idées reçues : lhomme est fort et la femme faible.
Ce que l'on doit enseigner : l'homme et la femme peuvent et doivent être forts et les faibles doivent être proteges et ensuite être amenes à être forts.
Les sexismes et toutes les discriminations doivent être combattus et enseignés.
Des bases en médecine, psychologie et psychiastrie doivent être données.
La protection des enfants doit être une priorité car les violences faites aux enfants et l'exposition aux violences fabrique des futures victimes et maltraitants adultes en violence conjugale.
 
La classe politique française est pitoyable car elle ne veut pas reconnaître les hommes victimes et leurs enfants.
Quand les français le sauront, ce sera une révolution des idées pour les français et françaises. Et la classe politique sera balayée. Ce n'est quune question de temps.
 
Stop hommes battus
Stop Covid
Pascal Combe
Tel 06 81 92 14 58
Pascal2_2007@live.fr
 
 
LES DIRIGEANTES FEMINISTES FRANCAISES NONT PAS VOULU NOUS AIDER ET NE VALENT PAS MIEUX QUE LA CLASSE POLITIQUE. LES CHIFFRES DES HOMMES MALTRAITES ONT ETE CACHES.
UN JOUR LA FRANCE VOUS JUGERA
CEST UNE QUESTION DE TEMPS
NOUS ESSAYERONS DE VOUS DEFENDRE AINSI QUE LA CLASSE POLITIQUE

https://www.opinion-internationale.com/2021/03/06/le-feminisme-contre-les-femmes-ledito-de-michel-taube_87503.html

Edito

10H23 - samedi 6 mars 2021

 


Le féminisme contre les femmes. L’édito de Michel Taube

 


L’explosion salutaire de la parole #MeToo cache mal cette triste réalité : les droits des femmes sont en recul dans le monde entier, même en Occident. Au mieux ils stagnent. Les raisons en sont multiples mais attardons-nous aujourd’hui, à l’avant-veille de la Journée de la femme, de moins en moins célébrée d’année en année, sur l’effet de rejet que suscite les dogmatismes de nombreuses organisations féministes…

C’est ce que nous appelons les dérives du féminisme.

 

Les hommes seraient tous des prédateurs pervers (surtout s’ils sont blancs)

« La concentration d’hommes dans un même lieu de pouvoir induit un climat propice aux agressions », avait osé Alice Coffin, (pseudo) militante féministe, élue au Conseil de Paris, et auteure du livre « Le génie lesbien » (Éditions Grasset). Le titre, déjà, est absurde : il n’y a ni plus ni moins d’abrutis et de génies chez les homos que chez les hétéros, et il faut avoir l’esprit malsain et mal tourné pour être à ce point obsédé par sa sexualité. On se fiche que vous soyez lesbienne, Madame Coffin ! Si génie il devait y avoir chez vous, votre sexualité n’en serait pas l’explication. Au fond, vous faites partie de ces personnes qui ont leur sexe dans leur tête au lieu de le cantonner à la place qui leur revient.

La vocation des femmes n’est ni d’être ennemies des hommes, ni de leur faire peur. Présenter les hommes comme des porcs ou des prédateurs sexuels est évidemment abject. Cette posture cache mal un rapport perverti au corps qui laisse supposer que les plaisirs de la chair sont des péchés mortels, que le sexe, c’est sale, et que les femmes y sont totalement insensibles et hostiles. Il existe des pervers, des harceleurs, des agresseurs, des violents et des violeurs, des sexistes, des goujats. Il existe des cons, des salopards, des ordures qui méritent d’être traités comme tels, a fortiori lorsque leurs agissements enfreignent la loi. Mais la méchanceté et la perversité n’ont pas de sexe. 

 

L’islamisme contre les femmes

D’autres féministes (ou les mêmes ?) prétendent que le voile islamique est un symbole voire un étendard du féminisme. Servitude volontaire demeure servitude, expliquait Étienne de La Boétie en 1574. D’aucuns évoqueraient une variante du syndrome de Stockholm (empathie avec ses geôliers). En tout cas, ces individus sont des complices d’une idéologie qui considère les femmes comme des sous humains, voire comme des objets. L’antithèse du féminisme, en somme ! Et il y a des femmes pour le penser, comme l’écrit notre chroniqueuse vedette, Caherine Fuhg dans « La fougue de Catherine ».

 

Sus à l’homme blanc

La députée Danielle Obono avait traité le premier ministre Jean Castex d’homme blanc ! Racisme vulgaire qui avait enflammé les réseaux sociaux. Les féministes dévoyées (au féminin, car on peut penser qu’elles sont plus nombreuses que les hommes), généralement très marquées à gauche, voire à l’extrême gauche, sont bien moins véhémentes lorsqu’il s’agit de dénoncer les dérives sexistes ou machistes, même criminelles, de la bienpensance dont elles sont des fers de lance. Le salopard, c’est toujours l’homme blanc (bon, quand il est de gauche, on peut lui pardonner, comme ces pédophiles ou ceux qui ont fait l’éloge de la pédophilie des années 70 à 2000 et dont Olivier Duhamel, certes présumé innocent selon la justice, est la triste caricature). Absolution pour les uns, condamnation par avance pour les autres ! Ainsi, les féministes dévoyés sont aussi des complices des indigénistes, coupables d’un autre dévoiement, celui de l’antiracisme.

 

Balance ton porc, même sans preuve !

Encourager la délation est faire prendre aux victimes le risque de se retrouver arroseuses arrosées, et condamnées pour diffamation ou dénonciation calomnieuse. C’est ce qui arriva à Sandra Muller, initiatrice du hashtag #BalanceTonPorc. Il faut saluer la libération de la parole et toutes les initiatives visant à lutter contre le sexisme et toutes les formes de violence faites aux femmes, mais pas la délation. Aimer les femmes, c’est les respecter. Et ceux qui exercent sur elles la moindre emprise ne les aiment pas.

En attendant, un État de droit ne peut se permettre d’accepter les tribunaux médiatiques. 

On rappellera juste le principe de la liberté de la preuve en matière pénale : en principe, on ne peut enregistrer ou filmer quelqu’un à son insu. Ce n’est pas légal. Mais si l’enregistrement révèle une infraction pénale, comme le harcèlement sexuel, le juge peut le prendre en considération. Dans un autre registre, Nicolas Sarkozy en sait quelque chose !

 

Les damnés de la terre

Le comble de ces dévoiements, c’est que ces féministes ultra qui emmerdent les hommes et une grande majorité des femmes mettent les femmes dans le panier des victimes du système capitalistico-colonial qui nous opprimerait tous. Cela s’appelle, quel mot horrible, l’intersectionnisme qui vient de l’Amérique, envahit nos universités et mine les esprits de nos étudiants… Le cumul des discriminations dont un jour les femmes, le lendemain les noirs ou les Arabes, et tous les jours les races, que ces idéologues réhabilitent honteusement, seraient les victimes. Eriger ainsi les femmes en victimes expiatoires de notre monde tel qu’il va, faire des femmes les nouveaux damnées de la terre, voilà de quoi s’assurer, pour les marchands de malheur que sont ces ultra-féministes, leur soumission et leur servitude en victimes perpétuelles. Ah qu’elle est belle la libération de la femme ! 

 

L’écriture inclusive contre la langue française

L’écriture inclusive, qui revient à considérer que les mots n’ont pas un genre, mais un sexe, est l’une des dérives les plus grotesques du féminisme new-age. Au nom d’un égalitarisme absurde, ces individus sont prêts à massacrer une des plus élégantes et des plus riches langues de la planète, qui ne ressemble ni ne sonne comme aucune autre. Le français n’est pas pour autant une langue figée. La féminisation des professions fait sens, même si les puristes s’en offusquent, parce qu’elle répond à une réalité factuelle. On pourrait même modifier la grammaire, afin que la majorité détermine le genre, et que l’accord soit libre. « Un navet et dix oranges sont lourdes », ça sonne un peu bizarre, non ? On pourrait aussi se pencher sur les sous-entendus de mots malvenus parfois : parler de « consentement », même mutuel, pour qualifier en droit la relation de séduction voire sexuelle entre deux personnes nous semble inapproprié : consentir à, est-ce pleinement accepter une relation ? Les philosophes du droit, s’il en reste quelques-uns, pourront en discourir… Mais écrire « cher·e·s lecteur·rice·s, adoré·e·s », c’est carrément moche ! Et nous aimons la langue française comme les femmes : belles ! Et, je vous rassure, toutes sont belles en tant que telles !

 

Niez ce corps que je ne saurais plus montrer

Justement, parlons-en : notre rubrique « Sois belle et ouvre la » déplaît à de nombreuses féministes et nous avons compris pourquoi : c’est l’évocation de leur corps, à travers l’adjectif « belle » qu’elles rejettent. Leur manque d’humour (mais elles ne sont pas seules à en manquer parmi les militants de toutes les causes) se double trop souvent d’un mépris pour les corps, alors même que la femme a cette puissance, cette singularité d’incarner le beau. 

N’en déplaise aux féministes, les femmes sont belles !

 

Les vrais combats du féminisme…

Les vrais combats sont ailleurs : en France et dans le monde entier, évidemment, les luttes contre les violences faites aux femmes (vive la couleur orange, symbole de ce combat et que nous portons tous les jours comme la couleur d’Opinion Internationale), l’égalité des rémunérations entre les deux sexes, la plénitude et l’égalité des droits civils et maritaux, l’accès à l’éducation de toutes les filles dans le monde, l’exercice des pouvoirs (ah, ce plafond de verre en politique et à la tête des entreprises !). Mais de cela, trop souvent, les féministes ultra s’en détournent pour remplacer les femmes par leur idéologie racialiste.

 

Michel Taube




 

 

 

 

 




 

A l’occasion de la Journée de la femme, et désormais chaque année, Opinion Internationale publie deux palmarès : « Les goujats 2021 » dimanche 7 mars et « Les championnes 2021 de la cause des femmes » lundi 8. A découvrir à la une de www.opinion-internationale.com. 

 
Edito

10H23 - samedi 6 mars 2021

 


Le féminisme contre les femmes. L’édito de Michel Taube

 


L’explosion salutaire de la parole #MeToo cache mal cette triste réalité : les droits des femmes sont en recul dans le monde entier, même en Occident. Au mieux ils stagnent. Les raisons en sont multiples mais attardons-nous aujourd’hui, à l’avant-veille de la Journée de la femme, de moins en moins célébrée d’année en année, sur l’effet de rejet que suscite les dogmatismes de nombreuses organisations féministes…

C’est ce que nous appelons les dérives du féminisme.

 

Les hommes seraient tous des prédateurs pervers (surtout s’ils sont blancs)

« La concentration d’hommes dans un même lieu de pouvoir induit un climat propice aux agressions », avait osé Alice Coffin, (pseudo) militante féministe, élue au Conseil de Paris, et auteure du livre « Le génie lesbien » (Éditions Grasset). Le titre, déjà, est absurde : il n’y a ni plus ni moins d’abrutis et de génies chez les homos que chez les hétéros, et il faut avoir l’esprit malsain et mal tourné pour être à ce point obsédé par sa sexualité. On se fiche que vous soyez lesbienne, Madame Coffin ! Si génie il devait y avoir chez vous, votre sexualité n’en serait pas l’explication. Au fond, vous faites partie de ces personnes qui ont leur sexe dans leur tête au lieu de le cantonner à la place qui leur revient.

La vocation des femmes n’est ni d’être ennemies des hommes, ni de leur faire peur. Présenter les hommes comme des porcs ou des prédateurs sexuels est évidemment abject. Cette posture cache mal un rapport perverti au corps qui laisse supposer que les plaisirs de la chair sont des péchés mortels, que le sexe, c’est sale, et que les femmes y sont totalement insensibles et hostiles. Il existe des pervers, des harceleurs, des agresseurs, des violents et des violeurs, des sexistes, des goujats. Il existe des cons, des salopards, des ordures qui méritent d’être traités comme tels, a fortiori lorsque leurs agissements enfreignent la loi. Mais la méchanceté et la perversité n’ont pas de sexe. 

 

L’islamisme contre les femmes

D’autres féministes (ou les mêmes ?) prétendent que le voile islamique est un symbole voire un étendard du féminisme. Servitude volontaire demeure servitude, expliquait Étienne de La Boétie en 1574. D’aucuns évoqueraient une variante du syndrome de Stockholm (empathie avec ses geôliers). En tout cas, ces individus sont des complices d’une idéologie qui considère les femmes comme des sous humains, voire comme des objets. L’antithèse du féminisme, en somme ! Et il y a des femmes pour le penser, comme l’écrit notre chroniqueuse vedette, Caherine Fuhg dans « La fougue de Catherine ».

 

Sus à l’homme blanc

La députée Danielle Obono avait traité le premier ministre Jean Castex d’homme blanc ! Racisme vulgaire qui avait enflammé les réseaux sociaux. Les féministes dévoyées (au féminin, car on peut penser qu’elles sont plus nombreuses que les hommes), généralement très marquées à gauche, voire à l’extrême gauche, sont bien moins véhémentes lorsqu’il s’agit de dénoncer les dérives sexistes ou machistes, même criminelles, de la bienpensance dont elles sont des fers de lance. Le salopard, c’est toujours l’homme blanc (bon, quand il est de gauche, on peut lui pardonner, comme ces pédophiles ou ceux qui ont fait l’éloge de la pédophilie des années 70 à 2000 et dont Olivier Duhamel, certes présumé innocent selon la justice, est la triste caricature). Absolution pour les uns, condamnation par avance pour les autres ! Ainsi, les féministes dévoyés sont aussi des complices des indigénistes, coupables d’un autre dévoiement, celui de l’antiracisme.

 

Balance ton porc, même sans preuve !

Encourager la délation est faire prendre aux victimes le risque de se retrouver arroseuses arrosées, et condamnées pour diffamation ou dénonciation calomnieuse. C’est ce qui arriva à Sandra Muller, initiatrice du hashtag #BalanceTonPorc. Il faut saluer la libération de la parole et toutes les initiatives visant à lutter contre le sexisme et toutes les formes de violence faites aux femmes, mais pas la délation. Aimer les femmes, c’est les respecter. Et ceux qui exercent sur elles la moindre emprise ne les aiment pas.

En attendant, un État de droit ne peut se permettre d’accepter les tribunaux médiatiques. 

On rappellera juste le principe de la liberté de la preuve en matière pénale : en principe, on ne peut enregistrer ou filmer quelqu’un à son insu. Ce n’est pas légal. Mais si l’enregistrement révèle une infraction pénale, comme le harcèlement sexuel, le juge peut le prendre en considération. Dans un autre registre, Nicolas Sarkozy en sait quelque chose !

 

Les damnés de la terre

Le comble de ces dévoiements, c’est que ces féministes ultra qui emmerdent les hommes et une grande majorité des femmes mettent les femmes dans le panier des victimes du système capitalistico-colonial qui nous opprimerait tous. Cela s’appelle, quel mot horrible, l’intersectionnisme qui vient de l’Amérique, envahit nos universités et mine les esprits de nos étudiants… Le cumul des discriminations dont un jour les femmes, le lendemain les noirs ou les Arabes, et tous les jours les races, que ces idéologues réhabilitent honteusement, seraient les victimes. Eriger ainsi les femmes en victimes expiatoires de notre monde tel qu’il va, faire des femmes les nouveaux damnées de la terre, voilà de quoi s’assurer, pour les marchands de malheur que sont ces ultra-féministes, leur soumission et leur servitude en victimes perpétuelles. Ah qu’elle est belle la libération de la femme ! 

 

L’écriture inclusive contre la langue française

L’écriture inclusive, qui revient à considérer que les mots n’ont pas un genre, mais un sexe, est l’une des dérives les plus grotesques du féminisme new-age. Au nom d’un égalitarisme absurde, ces individus sont prêts à massacrer une des plus élégantes et des plus riches langues de la planète, qui ne ressemble ni ne sonne comme aucune autre. Le français n’est pas pour autant une langue figée. La féminisation des professions fait sens, même si les puristes s’en offusquent, parce qu’elle répond à une réalité factuelle. On pourrait même modifier la grammaire, afin que la majorité détermine le genre, et que l’accord soit libre. « Un navet et dix oranges sont lourdes », ça sonne un peu bizarre, non ? On pourrait aussi se pencher sur les sous-entendus de mots malvenus parfois : parler de « consentement », même mutuel, pour qualifier en droit la relation de séduction voire sexuelle entre deux personnes nous semble inapproprié : consentir à, est-ce pleinement accepter une relation ? Les philosophes du droit, s’il en reste quelques-uns, pourront en discourir… Mais écrire « cher·e·s lecteur·rice·s, adoré·e·s », c’est carrément moche ! Et nous aimons la langue française comme les femmes : belles ! Et, je vous rassure, toutes sont belles en tant que telles !

 

Niez ce corps que je ne saurais plus montrer

Justement, parlons-en : notre rubrique « Sois belle et ouvre la » déplaît à de nombreuses féministes et nous avons compris pourquoi : c’est l’évocation de leur corps, à travers l’adjectif « belle » qu’elles rejettent. Leur manque d’humour (mais elles ne sont pas seules à en manquer parmi les militants de toutes les causes) se double trop souvent d’un mépris pour les corps, alors même que la femme a cette puissance, cette singularité d’incarner le beau. 

N’en déplaise aux féministes, les femmes sont belles !

 

Les vrais combats du féminisme…

Les vrais combats sont ailleurs : en France et dans le monde entier, évidemment, les luttes contre les violences faites aux femmes (vive la couleur orange, symbole de ce combat et que nous portons tous les jours comme la couleur d’Opinion Internationale), l’égalité des rémunérations entre les deux sexes, la plénitude et l’égalité des droits civils et maritaux, l’accès à l’éducation de toutes les filles dans le monde, l’exercice des pouvoirs (ah, ce plafond de verre en politique et à la tête des entreprises !). Mais de cela, trop souvent, les féministes ultra s’en détournent pour remplacer les femmes par leur idéologie racialiste.

 

Michel Taube




 

 

 

 

 




 

A l’occasion de la Journée de la femme, et désormais chaque année, Opinion Internationale publie deux palmarès : « Les goujats 2021 » dimanche 7 mars et « Les championnes 2021 de la cause des femmes » lundi 8. A découvrir à la une de www.opinion-internationale.com. 

 


 
 





Michel Taube

Directeur de la publication




--------

https://www.opinion-internationale.com/qui-sommes-nous-2




 
 
 


RUBRIQUES

QUI SOMMES-NOUS ?

MICHEL TAUBE

PARTENAIRES

DANS LES MÉDIAS

LIBRAIRIE

JE PARRAINE

QUI SOMMES-NOUS ?

L’équipe d’Opinion Internationale :


Michel Taube, Fondateur, Directeur de la publication

Sa bio express ici




 

 




Raymond Taube, Rédacteur en chef, Directeur de l’IDP – Institut de Droit Pratique  

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/les-editos-de-raymond-taube

 


Catherine Fuhg, Journaliste

Diplômée d’une école de cinéma, Catherine Fuhg est auteure, réalisatrice et journaliste. À son actif, elle a, entre autres, un long métrage documentaire sorti en salles en Allemagne, un roman publié chez Plon et de nombreux articles et chroniques parus sur divers supports.

 

 


Corentin Vigouroux

Développeur web de profession – et de talent ! -, Corentin Vigouroux accompagne Michel Taube depuis 2008 et propose ses compétences aux entreprises et aux associations. 




Florence Deparis

Coordinatrice juridique et administrative, accompagne Michel Taube et Opinion Internationale depuis Décembre 2020

 

 

 




Alexis Trassoudaine

Administrateur éditorial et Community Manager, accompagne Michel Taube et Opinion Internationale depuis Novembre 2020

 

 

 

Nos chroniqueurs :




Anne Bassi, Présidente de Sachinka, chroniqueuse littéraire

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-danne-bassi

 

 




Didier Maus, Président émérite de l’Association française de droit constitutionnel, Ancien maire de Samois-sur-Seine (2014-2020)

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-didier-maus




Patrick Pilcer, Conseil et expert sur les marchés financiers

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-patrick-pilcer

 

 

 


Michel Scarbonchi, Consultant international, ancien député européen

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-michel-scarbonchi

 




Jean-Philippe de Garate

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-jean-philippe-de-garate




Philippe Boyer, Conférencier et écrivain

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-philippe-boyer




Jean-Marie Viala, Romancier, avocat

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-jean-marie-viala

 




Guillaume Asskari, Journaliste, spécialisé sur l’Amérique latine

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-ameriques-latines-de-guillaume-asskari

 




Françoise Rosenpick, Docteur en pharmacie

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-francoise-rosenpick

 




Philippe Rosenpick, Chroniqueur Street Art, avocat, chevalier de la Légion d’honneur 

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-philippe-rosenpick

 


Lucie Breugghe

https://www.opinion-internationale.com/rubrique/la-chronique-de-lucie-breugghe

 

 

 

 

 

Des chroniqueurs réguliers et indépendants s’expriment dans Opinion Internationale.

 

 

Voir les mentions légales




EDITO




AGENDA OPINION INTERNATIONALE







MARRAINES & PARRAINS D’OPINION INTERNATIONALE


vatanen-michel-720x540


Capture d’écran 2020-08-31 à 11.35.57


Anne Bassi


WhatsApp Image 2020-06-24 at 13.09.43


ghislaine-alajouanine-photo

ACTU'FOLIES

















Bannieres chroniqueurs-13


Capture d’écran 2020-04-16 à 16.22.27


Bannieres chroniqueurs-10


Bannieres chroniqueurs-02


Bannieres chroniqueurs-06


Bannieres chroniqueurs-09


Bannieres chroniqueurs-04


Bannieres chroniqueurs-12

L'ACTU BY MARGINAL RAY







LA RUBRIQUE BLEUE







©2021 Opinion internationale - mentions légales - CGV

-----------






 
 
 


RUBRIQUES

QUI SOMMES-NOUS ?

MICHEL TAUBE

PARTENAIRES

DANS LES MÉDIAS

LIBRAIRIE

JE PARRAINE

MICHEL TAUBE

Michel Taube est le fondateur de www.opinion-internationale.com, le média des décideurs engagés au coeur de l’actualité, et le Président de la société éditrice, Citizens Média SAS. Il est aussi écrivain, et chroniqueur régulier dans les médias (BFMTV, France Info, CNews, LCI, Sud Radio, Beur FM, Al Jazeera…).




 


Ouvrages :

2019, La face cachée des Emirats Arabes Unis, Edition Le Cherche Midi,

2017, Pourquoi, malgré tout, il ne faut pas voter Le Pen,

2004, La peine de mort, Universalia

2001, L’Amérique qui tue, Michel Lafon

2000, Lettre ouverte aux Américains pour l’abolition de la peine de mort, l’écart

1998, On n’en a pas fini avec le Front national, l’écart

 

Bio rapide :

Né à Colmar (France), Michel Taube a un parcours singulier entre les médias et la promotion des libertés et des enjeux de citoyenneté.

Ecrivain, éditeur engagé, organisateur d’événements, Michel Taube a souvent su mettre le débat d’idées, la mobilisation des médias et sa capacité d’influence au service de mobilisations collectives et de campagnes médiatiques pour promouvoir des enjeux de citoyenneté.

Que ce soit en France en 1997 lorsqu’il suscita une mobilisation européenne contre la montée du Front national à Strasbourg, capitale européenne des droits de l’homme, et écrivit, de façon prémonitoire, un « On n’en a pas fini avec le Front National », que ce soit au niveau international en faisant connaître dans le monde le sort des infirmières bulgares condamnées à mort en Libye et en convainquant le futur président de la République française, Nicolas Sarkozy, de les faire libérer, Michel Taube est un homme de média et d’influence au service des libertés.




Photo by JACK GUEZ / AFP

Fondateur de l’ONG Ensemble contre la peine de mort et principal initiateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort et de la Journée mondiale du même nom qui se tient le 10 octobre de chaque année, Michel Taube a écrit ouvrages et tribunes sur le sujet, notamment un grand article sur les raisons qui permettraient, du point de vue de l’Islam, d’abolir la peine de mort. Mobilisant des personnalités comme Robert Badinter, Catherine Deneuve, Angela Davis et d’autres, organisant trois Congrès mondiaux qui ont été salués par tous les médias et soutenus par de nombreux dirigeants politiques dans le monde, Michel Taube est devenu un des grands spécialistes de cet enjeu de société tout en sachant aller à la rencontrer de décideurs des mondes chinois, musulman, américain où la peine de mort est encore pratiquée. Michel Taube a quitté Ensemble contre la peine de mort en 2007 mais continue le combat abolitionniste dans le cadre d’Opinion Internationale.

 




 

Au service des libertés, Michel Taube a souvent su influencer le politique : libération des infirmières bulgares condamnées à mort en Libye, sauvetage (provisoire) du programme Envie d’agir du ministère de la Jeunesse et des Sports en France, classement du Grenier des Grands Augustins à Paris où Picasso peignit Guernica, première Conférence de conciliation nationale à Bangui en Centrafrique le 29 mars 2014…

Porteur de valeurs de dialogue et de compréhension de l’autre, Michel Taube est l’auteur de tribunes comme « Nous sommes tous des juifs noirs », « Bienvenue au royaume d’un Islam modéré, le Maroc », « Lettre ouverte aux jeunes tentés par djihad ».

Il a lancé en mars 2015 l’Arbre de la Fraternité, symbole du mieux-vivre-ensemble et du respect de l’autre.

Très attaché à la laïcité en France et à la lutte contre les radicalisations idéologiques et religieuses, attaché autant aux libertés économiques qu’aux droits – et devoirs – civils et politiques de chacun, Michel Taube tient à son indépendance non partisane pour promouvoir largement les valeurs qui l’animent.

Mobilisant les savoirs, les talents et les compétences pour donner du sens à l’actualité, Michel Taube décide en 2011 de créer Opinion Internationale, synthèse de ses engagements passés et tentative de créer un média d’influence, un média passerelle qui pèse davantage sur le cours des choses.

Aujourd’hui, Michel Taube développe Opinion Internationale dans la société Citizens Média au service de valeurs universelles et d’une entreprise citoyenne.

Michel Taube est un éditeur engagé, un bâtisseur d’idées et de passerelles.

 

Le chroniqueur des libertés :

Le Monde, Libération, le Huffington Post, la presse marocaine et canadienne et d’autres titres ont publié ses tribunes : « Retour d’Egypte » (en collaboration avec huit chercheurs français), « Nous sommes tous des juifs noirs », « pour l’inscription de l’abolition de la peine de mort dans la Constitution » en 2006. Dans son journal, il a publié de nombreux papiers : https://www.opinion-internationale.com/auteur/michel-taube.

Le book (presque) complet : https://www.opinion-internationale.com/wp-content/uploads/2014/02/BookparcoursMichelTaube2014.pdf

Lisez quelques une de ses tribunes et éditos : https://www.opinion-internationale.com/media.

 

Un citoyen engagé :

Lancement de l’Appel pour un Front citoyen contre le Front national au lendemain du premier tour des élections régionales de décembre 2015.

Le 21 juin 2014, Michel Taube et Babette Nieder organisent une performance musicale et citoyenne devant l’Opéra Bastille (Paris) pour faire entendre la voix des Français attachés à une Europe unie et solidaire.

Classement des Grands-Augustins où Picasso peignit Guernica : en avril et mai 2014, Michel Taube et le CNEA lancent une campagne de lobbying et de mobilisation pour obtenir le classement du 7, rue des Grands-Augustins où Picasso peignit Guernica et la colombe de la paix en vue de sa réouverture au public. Le ministère de la culture décide le 13 mai de classer l’immeuble, première étape de la campagne visant à en faire un lieu d’éducation artistique et citoyenne.

Appel à déposer les armes en Centrafrique : le 30 mars 2014 à l’Assemblée Nationale à Bangui, avec Lydie Nzengou, chef de rubrique et porte-parole Centrafrique d’Opinion Internationale, il organise le Premier Appel solennel à déposer les armes et ouvrir le dialogue entre Centrafricains. Il prépare un plan d’action de conciliation en RCA.

Let them drive : En novembre 2013, Opinion Internationale lance la campagne « Let them drive » pour les femmes saoudiennes qui réclament le droit de conduire leur véhicule : http://www.youtube.com/watch?v=0UwW5qqcgb8

Pour la Tunisie qu’on aime : au premier semestre 2013, autour d’une rubrique d’information quotidienne sur la Tunisie, Michel Taube a organisé la campagne « pour la Tunisie qu’on aime » avec trois événements : théâtre Dejazet le 25 février pour les libertés en Tunisie (http://www.youtube.com/watch?v=yhO-dnJxkbc), théâtre municipal de Tunis le 6 mai (http://www.youtube.com/watch?v=GWD8rhy0Gys), l’Olympia le 10 juin (https://www.dropbox.com/s/dn50pg1bq2jm752/Pour%20la%20Tunisie%20qu%27on%20aime-Olympia%20-%201.7.13.m4v?n=61455858)

Développement durable : Michel Taube organise en 2010 le 1er Tour du monde du développement durable à la Cité internationale universitaire de Paris (http://www.dailymotion.com/video/xcz03k_toogezer-tour-du-monde-du-developpe_news et http://www.dailymotion.com/video/xd3k3j_le-1er-tour-du-monde-du-developpeme_news), dans le cadre de Toogezer, le magazine de la Terre & des Hommes, premier gratuit du développement durable et des droits humains.

Abolir la peine de mort : fondateur de l’ONG Ensemble contre la peine de mort, Michel Taube est spécialiste de l’abolition universelle de la peine de mort et l’auteur de deux ouvrages et de nombreuses tribunes. Avec l’organisation de trois Congrès mondiaux (http://www.dailymotion.com/video/x141mh_3e-congres-contre-la-peine-de-mort_news) et de multiples campagnes, il est à l’origine de la création de la Coalition mondiale contre la peine de mort, de la Journée mondiale du même nom le 10 octobre de chaque année et de l’inscription de l’abolition dans la Constitution française (http://www.dailymotion.com/video/xvqs5_michel-taube-contre-la-peine-de-mor_news). En septembre 2004, il organise à Rabat le premier débat public suivi d’une émission en prime time à la TV marocaine, pour l’abolition de la peine de mort.

Libération des infirmières bulgares : Michel Taube a fait connaître de 2005 à 2007, à la demande et en lien étroit avec les autorités bulgares, et jusqu’à leur libération, le sort des infirmières bulgares condamnées à mort en Libye – http://www.youtube.com/watch?v=1MKN6wnY5kU et http://www.dailymotion.com/video/x24ojg_michel-taube-sur-les-infirmieres-bu_news

Ensemble contre le Front national : en 1997, Michel Taube co-organise la mobilisation contre le choix de Strasbourg, capitale européenne des droits de l’homme, par le Front national pour son Congrès national – http://www.liberation.fr/evenement/1997/03/29/grande-manifestation-europeenne-samedi-a-15-heuresstrasbourg-un-rempart-contre-le-front-national-que_198544

Jeunes européens fédéralistes : de 1985 à 1997, Michel Taube s’engage dans le mouvement fédéraliste européen et participe à la direction des Jeunes Européens Fédéralistes.




EDITO




AGENDA OPINION INTERNATIONALE







MARRAINES & PARRAINS D’OPINION INTERNATIONALE


vatane0
 
 
---------
 

CONTACT PRO

helene.pichon@ceps-oing.org

CONTACT PERSO

email@example.com

06 12 34 56 78

----------



EDITEUR

Le site experte.fr est édité par la société EGAE, D’EGAL A EGALE (SIRET 79441639600016), membre du groupe Egaé, domicilié 9 rue Léopold Robert, Paris 75014, France.

Directrice de publication : Caroline De Haas, Présidente d’EGAE, D’EGAL A EGALE

L’équipe des expertes peut être contactée directement via contact@expertes.fr.

RECTIFICATION DES INFORMATIONS NOMINATIVES COLLECTÉES

(Déclaration CNIL n° 1033680) Conformément aux dispositions de l’article 34 de la loi n° 48-87 du 6 janvier 1978, l’utilisateur dispose d’un droit de modification des données nominatives collectées le concernant. Pour ce faire, l’utilisateur envoie un message à contact@expertes.eu , en indiquant son nom ou sa raison sociale, ses coordonnées physiques et/ou électroniques et l’objet de son message. La modification interviendra dans des délais raisonnables à compter de la réception de la demande de l’utilisateur, conformément aux dispositions édictées dans la Loi n° 2004 – 575 du 21 juin 2004 pour la Confiance dans l’Economie Numérique, notamment en son article 6.

-------------

https://expertes.fr/le-projet/

LES EXPERTES

C’est le premier annuaire gratuit, 100 % numérique, de toutes les femmes expertes françaises et francophones. Alors qu’en 2020, seulement 41 % des expert·e·s invité·e·s dans les médias français sont des femmes, le projet des Expertes propose une base de données unique de femmes chercheuses, cheffes d’entreprise, présidentes d’associations ou responsables d’institutions.

Le site expertes.fr recense trois profils d’expertes : Métier, Recherche ou Société civile.

Les expertes « Métier » sont des spécialistes de tous secteurs professionnels (santé, justice, logement, agriculture..) ayant publié au moins un ouvrage ou un article en lien avec leur activité professionnelle.

Les expertes « Recherche » sont des universitaires et des chercheuses ayant publié dans une revue scientifique.

Les expertes « Société civile » sont des femmes exerçant une responsabilité exécutive dans une association, un syndicat ou une institution.

Le site ne recense pas les expertes dont l’activité principale est le journalisme, les élu.e.s politiques et les femmes travaillant dans une association rattachée à un parti politique.

LE PROJET

Lassées de s’entendre répondre systématiquement « Il n’y a pas de femmes expertes ! », Marie-Françoise Colombani et Chekeba Hachemi ont créé en 2012 le premier Guide des expertes version papier avec l’agence EpOke.

En 2015, sous l’impulsion du groupe Egaé, et en partenariat avec Radio France et France Télévision, le Guide des expertes est devenu numérique sur expertes.fr.

En 2017, le projet des Expertes se lance à l’international et crée le site Expertes Francophones, en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie.

En 2018, les sites Expertes Tunisie et Expertes Algérie sont lancés en partenariat avec des associations nationales et avec le soutien de l’Ambassade de France en Tunisie et de l’Ambassade de France en Algérie.

En 2021, treize médias et groupes de presse ont décidé de contribuer au financement du site des Expertes afin qu’il puisse continuer à proposer un annuaire unique, accessible en quelques clics à l’ensemble des professionnel·le·s des médias.

France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, le groupe Le Monde, le groupe TF1, Aufeminin, LCI, TV5MONDE, Mediapart, Ouest France, Centre France, Arte, 20 minutes, Bayard Presse et le Groupe CANAL+ ont en effet annoncé au groupe Egaé, propriétaire du site des Expertes leur volonté de permettre au projet de continuer à se développer.

Le projet a également reçu le soutien financier du ministère de la Culture.


--------------


https://www.opinion-internationale.com/partenaires-2




 
 
 


RUBRIQUES

QUI SOMMES-NOUS ?

MICHEL TAUBE

PARTENAIRES

DANS LES MÉDIAS

LIBRAIRIE

JE PARRAINE

PARTENAIRES

 

 




L’Institut du droit pratique (IDP) est une organisme de formation professionnelle qui a pour objectif premier de rendre le droit et la justice accessibles au plus grand nombre.

 




Magileads est un des nouveaux leaders de l’e-mailing marketing intelligent avec une plateforme en ligne de génération de leads et d’aide à la prospection commerciale automatisée. Ses fondateurs, François Kolli et Nicolas Arnaud, vous accompagnent de façon personnalisée dans votre stratégie digitale de conquête de nouveaux clients ou partenaires. Leur devise : « Nous avons les prospects que les autres n’ont pas ».

 


Abon’Copies est une société de reprographie équipée à la pointe de la technologie qui couvre une gamme très large de prestations en haute définition.




EDITO




AGENDA OPINION INTERNATIONALE







MARRAINES & PARRAINS D’OPINION INTERNATIONALE


vatanen-michel-720x540


Capture d’écran 2020-08-31 à 11.35.57


Anne Bassi


WhatsApp Image 2020-06-24 at 13.09.43


ghislaine-alajouanine-photo

ACTU'FOLIES

















photo-patrick-1


Bannieres chroniqueurs-05


Bannieres chroniqueurs-14


Bannieres chroniqueurs-13


Capture d’écran 2020-04-16 à 16.22.27


Bannieres chroniqueurs-10


Bannieres chroniqueurs-02


Bannieres chroniqueurs-06


Bannieres chroniqueurs-09

L'ACTU BY MARGINAL RAY







LA RUBRIQUE BLEUE







©2021 Opinion internationale - mentions légales - CGV

--------

Hélène pichon






 
 
 


RUBRIQUES

QUI SOMMES-NOUS ?

MICHEL TAUBE

PARTENAIRES

DANS LES MÉDIAS

LIBRAIRIE

JE PARRAINE

LA LIBRAIRIE D’OPINION INTERNATIONALE

Panier (0)




L'ETERNEL AU FÉMININ

<< Retour à la boutique/Les manifestes de l'Opinion Internationale

Référence MOI01

12.00€

En stock

Quantité:

1

Ajouter au Panier

Partagez votre achat avec vos amis

PartagerTweetÉpingler

Détails du produit

Auteur(s): Hélène Pichon

Editeur: Editions Opinion Internationale

Dans la lignée de Simone de Beauvoir, une femme a décidé de se dresser pour dénoncer à sa manière le verrou qui, depuis des millénaires et encore aujourd’hui, permet de soumettre les femmes à la domination masculine et les opprime : la trahison du message divin par les religions monothéistes est LA cause fondamentale, s’il n’en était qu’une, qui maintient les femmes dans une subordination que l’on croirait éternelle.

L’Eternel au féminin dévoile les racines invisibles, si profondément ancrées dans nos sociétés, de l’inégalité entre les hommes et les femmes. Le manifeste explique ce que des millénaires de tradition patriarcale ont tenté d’effacer : si Dieu est amour, il est aussi féminin que masculin. Dieu embrasse l’harmonie entre la femme et l’homme et leur égal accès à tous les pouvoirs, à tous les savoirs, à tous les dons, spirituels et matériels. Ce pamphlet raisonné consacre le lien sacré des femmes avec l’Eternel, et la souveraine égalité des femmes et des hommes devant Dieu.

La contribution - coup de poing, cri du cœur et de la raison - de ce manifeste libérateur est d’appeler à une nouvelle philosophie, que d’aucuns appelleront une nouvelle théologie de la libération.

Le manifeste L’Eternel au féminin appelle les institutions religieuses à faire leur révolution pour accueillir en leur sein les femmes, en toute égalité avec la gent masculine. L’auteure explique notamment comment l’Eglise catholique pourrait accomplir pleinement sa révolution intérieure, dans la lignée de la doctrine sociale que met en place le pape François : broyée par trop d’affaires qui ne cachent plus un système d’oppression des corps des hommes d’Eglise, l’Eglise tournerait enfin la page de ses malheurs si elle permettait aux femmes d’accéder aux plus éminentes vocations de l’institution.

Edition imprimée : ISBN 979-10-97374-00-6 - EAN 9791097374006
Edition électronique : ISBN 979-10-97374-01-3 - EAN 9791097374013
Sortie chez l’éditeur et en version électronique : lundi 27 mars 2017
Sortie en libraires : mercredi 1er juin 2017

Editions Opinion Internationale - Direction artistique de la collection « Les manifestes de l’opinion internationale » : too much is never enough


L'auteure :




Hélène Pichon porte en elle ce manuscrit depuis le plus jeune âge. Directrice des relations avec les institutions du CEPS (Centre d'Etude et de Prospective Stratégique), ancienne directrice de l'Alliance Française de Cork en Irlande, marraine de la Fondation Antoine de Saint- Exupéry, colonel de la réserve citoyenne de l’armée de l’air française, Hélène Pichon est une femme de foi, de conviction et de cœur.

Hélène Pichon publie à la une d’Opinion Internationale une
« Lettre ouverte aux femmes du monde entier sur la racine invisible de l’inégalité entre les femmes et les hommes »

Au cœur de l’actualité, faire bouger les lignes à la racine des êtres et de l’ordre des choses...

Opinion Internationale lance une collection de livres : « Les manifestes de l’opinion internationale ». Au cœur de l’actualité, ces textes engagés font bouger les lignes à la racine des êtres et de l’ordre des choses. Ils approfondissent le projet éditorial et sociétal du site Internet Opinion Internationale : donner du sens à l’actualité et y promouvoir les libertés avec des décideur(e)s engagé(e)s.

Le premier ouvrage paraît lundi 27 mars : L’Eternel au féminin, d’Hélène Pichon.

Vous aimerez peut-être aussi




L'Eternel au féminin - ebook

10.00€




Pourquoi, malgré tout, il ne faut pas voter Le Pen - ebook

18.00€




Pourquoi, malgré tout, il ne faut pas voter Le Pen

20.00€




La face cachée des Emirats arabes unis

----------

https://expertes.fr/expertes/70504-helene-pichon

FRANCE

                     

pays                                                                          Algérie                                                                                                  Argentine                                                                                                  Autriche                                                                                                  Azerbaïdjan                                                                                                  Belgique                                                                                                  Bénin                                                                                                  Brésil                                                                                                  Bulgarie                                                                                                  Burkina Faso                                                                                                  Cameroun                                                                                                  Canada/Québec                                                                                                  Cap-Vert                                                                                                  République centrafricaine                                                                                                  Tchad                                                                                                  Comores                                                                                                  République démocratique du Congo                                                                                                  Côte d'Ivoire                                                                                                  République dominicaine                                                                                                  Équateur                                                                                                  Finlande                                                                                                  France                                                                                                  Gabon                                                                                                  Allemagne                                                                                                  Ghana                                                                                                  Grèce                                                                                                  Haïti                                                                                                  Inde                                                                                                  Irlande                                                                                                  Israël                                                                                                  Italie                                                                                                  Japon                                                                                                  Kenya                                                                                                  Liban                                                                                                  Luxembourg                                                                                                  Madagascar                                                                                                  Mali                                                                                                  Mauritanie                                                                                                  Maurice                                                                                                  Mexique                                                                                                  Moldavie                                                                                                  Monaco                                                                                                  Maroc                                                                                                  Népal                                                                                                  Pays-Bas                                                                                                  Nouvelle-Calédonie                                                                                                  Niger                                                                                                  Norvège                                                                                                  Portugal                                                                                                  Qatar                                                                                                  Roumanie                                                                                                  Russie                                                                                                  Sénégal                                                                                                  Serbie                                                                                                  Afrique du Sud                                                                                                  Espagne                                                                                                  Suède                                                                                                  Suisse                                                                                                  Togo                                                                                                  Tunisie                                                                                                  Ouganda                                                                                                  Ukraine                                                                                                  Émirats arabes unis                                                                                                  Royaume-Uni                                                                                                  États-Unis                                                                                                  Uruguay                                                                                                  Vanuatu                                                                                                  Viêt Nam                                                             

FRANCE

RECHERCHER

Helene Pichon

EXPERTE SOCIÉTÉ CIVILE — FRANCE

Femmes et histoireGenreOrganisations internationalesLeadershipCoopération internationaleRelations internationalesFundraisingPhilanthropiePolitiques culturelles

Centre d’étude et de prospective stratégique

Directrice des relations institutionnelles

VILLE

Paris

LANGUES

Anglais

Français

SUR INTERNET

Hélène Pichon est la directrice des relations institutionnelles du CEPS, auteure de l’Éternel au Féminin, manifeste pour une nouvelle théologie de la Libération, où elle demande l’accès au leadership spirituel pour les femmes des 3 grands monothéismes. Elle a intégré le conseil d’administration de l’International Women’s Forum. Elle est marraine de la fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse et colonel de la réserve citoyenne de l’armée de l’air. 

CONTACT PRO

helene.pichon@ceps-oing.org

CONTACT PERSO

email@example.com

06 12 34 56 78

Vous devez être connecté-e pour avoir accès cette information.
Connectez-vous ou Créez un compte

PUBLICATIONS

Hélène PichonL’Éternel au Feminin, Manifeste pour une nouvelle théologie de la LibérationEditions Opinion Internationales

RÉCOMPENSES

Médaille de la Société du Progrès

Médaille de l’Alliance Française

Je suis cette experte, je veux mettre à jour ma fiche

Contact

Mentions légales

Crédits




--------



FRANCE

Mentions légales

EDITEUR

Le site experte.fr est édité par la société EGAE, D’EGAL A EGALE (SIRET 79441639600016), membre du groupe Egaé, domicilié 9 rue Léopold Robert, Paris 75014, France.

Directrice de publication : Caroline De Haas, Présidente d’EGAE, D’EGAL A EGALE

L’équipe des expertes peut être contactée directement via contact@expertes.fr.

RECTIFICATION DES INFORMATIONS NOMINATIVES COLLECTÉES

(Déclaration CNIL n° 1033680) Conformément aux dispositions de l’article 34 de la loi n° 48-87 du 6 janvier 1978, l’utilisateur dispose d’un droit de modification des données nominatives collectées le concernant. Pour ce faire, l’utilisateur envoie un message à contact@expertes.eu , en indiquant son nom ou sa raison sociale, ses coordonnées physiques et/ou électroniques et l’objet de son message. La modification interviendra dans des délais raisonnables à compter de la réception de la demande de l’utilisateur, conformément aux dispositions édictées dans la Loi n° 2004 – 575 du 21 juin 2004 pour la Confiance dans l’Economie Numérique, notamment en son article 6.

HÉBERGEMENT

Ce site est hébergé par la société OVH domiciliée 140, quai du Sartel – 59100 Roubaix | FRANCE

 

Contact

Mentions légales

Crédits




https://expertes.fr/mediatraining/


LES FORMATIONS POUR LES EXPERTES

Le groupe Egaé propose des formations d’une journée, ouvertes aux Expertes, pour leur donner des outils d’intervention dans les médias et aider à contourner l’auto-censure. Lors de ces séances qui alternent savoir-faire pratique et exercices pédagogiques, les Expertes sont amenées à travailler individuellement ou en groupe à partir de leur sujet d’expertise. Elles sont également mises en situation à partir de cas pratiques réalistes.

Quatre formations sont proposées :

Média-training  (niveaux 1 et 2) : pour gagner en confiance lors des interviews, faire passer efficacement ses messages dans les médias, maitriser sa voix, sa respiration, sa posture et sa gestuelle et gérer les questions difficiles.

Prise de parole en public : pour construire une intervention synthétique et percutante et gérer son stress.

Relations presse : pour connaître les rouages des relations presse et développer ses compétences en termes de stratégie médias.

Réseaux sociaux : pour connaître les particularités de Twitter, Facebook et LinkedIn, créer des comptes et mettre en valeur ses activités professionnelles.

Dans le cadre du projet des Expertes, le groupe Egaé peut également vous proposer des formations-coaching individuelles, pour préparer une intervention, une interview ou vous faire des retours personnalisés sur vos passages médias. Si vous êtes intéressée, contactez-nous.

OÙ SE TIENNENT LES FORMATIONS ?

Les formations ont lieu en ligne, sur Zoom, de 9h30 à 17h.

Le prix de la formation est de 120 € par personne. En cas de prise en charge par votre structure, le coût s’élève à 250 €.

LES FORMATIONS 2021

En 2021, plusieurs formations média-training niveau 1 sont programmées.

Elles sont réservées aux expertes inscrites sur le site expertes.fr

Inscrivez-vous directement en ligne en cliquant sur la date qui vous convient :

Jeudi 25 mars, de 9h30 à 17h (heure de Paris)  – 1 place restante

Vendredi 2 avril, de 9h30 à 17h (heure de Paris) – COMPLÈTE

Jeudi 6 mai, de 9h30 à 17h (heure de Paris) – COMPLÈTE 

Mercredi 19 mai, de 9h30 à 17h (heure de Paris)

Mardi 25 mai, de 9h30 à 17h (heure de paris

-------

FRANCE

Nos partenaires

Le site des expertes.fr a été créé en 2015 par le groupe Egaé avec le soutien de Radio France et France Télévision.

En 2021, 13 médias et groupes de presse ont décidé de contribuer au financement du site des Expertes afin qu’il puisse continuer à proposer un annuaire unique, accessible en quelques clics à l’ensemble des professionnel·le·s des médias.

France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, le groupe Le Monde, le groupe TF1, Aufeminin, LCI, TV5MONDE, Mediapart, Ouest France, Centre France, Arte, 20 minutes, Bayard Presse et le Groupe CANAL+ ont en effet annoncé au groupe Egaé, propriétaire du site des Expertes leur volonté de permettre au projet de continuer à se développer.

Le projet a également reçu le soutien financier du ministère de la Culture.




Le site des Expertes travaille main dans la main avec des réseaux de femmes en France et à l’international, et notamment Vox Femina, le Réseau des femmes universitaires francophones, la mission pour la place des femmes du CNRS, Egal sport, Women 7 et Women in games.


      
     
     



 


Contact

Mentions légales

Crédits




FRANCE

Je m’inscris

JE SUIS UNE EXPERTE, JE CRÉE MA FICHE

Vous êtes chercheuse, cheffe d’entreprise ou responsable d’association et vous parlez français ? Prenez 7 minutes pour créer votre fiche experte !

Lorsque votre fiche sera validée et publiée, vous pourrez la mettre à jour régulièrement.

Le site n’accueille pas de femme politique élue.

JE SUIS JOURNALISTE, JE M’ACCRÉDITE

Vous êtes journaliste, remplissez le formulaire en deux minutes. L’accréditation vous donnera accès aux coordonnées complètes des expertes.

Contact

Mentions légales

Crédits




https://base.expertes.fr/inscription


Le guide des Expertes

Créez votre fiche experte

Bienvenue sur le site des Expertes !

Vous allez accéder à un formulaire vous permettant de créer votre fiche experte. Cette fiche sera relue puis, si elle est validée, accessible aux journalistes cherchant des intervenantes pour leurs émissions.

Pour remplir votre fiche, prévoyez 7 à 10 minutes. Nous allons vous demander vos coordonnées, votre fonction, vos éventuels passages médias ainsi qu’une mini biographie.

Le site des Expertes recense trois profils d’expertes : recherche, métier ou société civile.
Il vous sera demandé en début de formulaire de choisir un de ces profils.

Les critères pour être retenue comme experte :

Expertes « recherche » : chercheuses ayant publié dans une revue scientifique à comité de lecture. Vous devez indiquer au moins une publication.

Expertes « métier » : spécialistes ayant publié au moins un ouvrage ou un article en lien avec leur activité professionnelle. Vous devez indiquer au moins une publication.

Expertes « société civile » : femmes exerçant une responsabilité dans une association, un syndicat ou une institution.

Le site des Expertes est gratuit et public. Votre email professionnel sera public. Votre email personnel et votre n° de téléphone seront sécurisés et accessibles uniquement aux journalistes disposant d’un compte vérifié.

Vous allez commencer la saisie. À la fin du processus, vous recevrez un mail de confirmation.

En cas de problème, vous pouvez nous contacter à contact [@] expertes.fr

Accéder au formulaire

Copyright ©2021


 
 
 
 
 
 
 
Téléchargez Outlook pour Android


13/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres