STOP Hommes Battus France Association

STOP Hommes Battus France Association

APPEL A MANIFESTER car l'ETAT ne NOUS ENTEND PAS

 

 

APPEL A MANIFESTER car l'ETAT ne NOUS ENTEND PAS :
 

Nous appelons nos lecteurs à nous contacter par email, en vue de manifester sur Paris en Mai 2020 (date à confirmer).

 

Nous soutenons la parité homme/femme depuis de nombreuses années.

 

Nous avons apporté notre soutien lors des défilés des femmes battues, et ce depuis 4 ans.

 

Toutefois nous sommes forcés de constater une totale absence de réaction de l'état et de ses diverses institutions envers les hommes battus et notre association.

 

Au grenelle des violences conjugales, ils nous ont littéralement dit qu'ils ne voulaient pas parler des hommes battus car "les hommes chassent les femmes".

 

A l'office de la délinquance, ils nous ont dit qu'ils ne voulaient pas parler des hommes battus car "ils sont minoritaires".

 

Par ailleurs, nous avons contacté certaines associations d’aide aux victimes féminines afin d'ouvrir le dialogue, de partager nos expériences et envisager même des collaborations, en vain.

 

C’est silence radio. 

Face à cette situation, comment ne pas conclure que tout ce beau monde ne veut tout simplement pas parler des hommes battus.

 

Monsieur Pascal Combe, président de l’association, œuvre depuis 4 ans dans cet univers, dans ces manifestations, dans ces pétitions, dans son soutien sur le terrain, aux côtés des hommes pour défendre la cause des violences conjugales.

 

Au nom de l’association, il a pu observer durant ces nombreuses années, comment lentement certaines personnes ont réussis à s’imbriquer dans les plus hautes sphères de l'administration et de la politique tout en occultant l’existence de certaines violences sur le simple fait de leur genre ou de leur nombre.

 

L’association est profondément amère aujourd’hui devant l’intérêt notoire de victimisation systémique de la femme, et particulièrement des femmes battues, au point de nier l’existence même de toute victime masculine.

 

Elle lui est rendu difficile de ne pas attribuer ce constat à une dérive féministe extrémiste, lente et insidieuse.

 

Ce mensonge d'état suffit, défendons les hommes battus aussi !

 

Ils représente une victime sur trois en France d’après l'Observatoire de la délinquance. 

Ils sont certes moins nombreux mais en rien minoritaires, et encore moins une identité négligeable.

 

Tout être humain à le droit à un minimum de dignité d'après les conventions de Genève de 1949.

 

A ce mensonge d'état français s'ajoute :

-   Un état coupable de crime pour non-assistance à personnes endanger,

-   Un état qui masque volontairement 150 000 hommes battus et 300 000 enfants témoins et victimes. 

 

D'où des développements par centaines de milliers de pathologies graves et des centaines de suicides chez ces victimes sur le long terme. 

 

Au profit de qui ? des sacro saintes féministes, vaste enjeu électoral en France.

 

Contact : Pascal Combe

Email : pascal2_2007@live.fr

(Dites-nous combien vous pouvez amener de personnes avec vous)

 

Permanence téléphonique plus bas

 

--------------------



13/12/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres