STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

COMMENT LES HOMMES BATTUS ONT ETE ELIMINES EN 2020 AU MINISTERE DE L'INTERIEUR

 

COMMENT LES HOMMES BATTUS ONT ETE ELIMINES EN 2020 AU MINISTERE DE L'INTERIEUR

 

https://mobile.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Info-rapide-n-19-Les-violences-conjugales-enregistrees-par-les-services-de-securite-en-2020


Info rapide n°19 : Les violences conjugales enregistrées par les services de sécurité en 2020

22 novembre 2021


 Selon l’étude de la Délégation aux victimes sur les morts violentes au sein du couple, 125 victimes ont été tuées par leur partenaire en 2020 contre 173 en 2019, soit 48 victimes de moins. Les victimes sont très majoritairement des femmes, elles étaient 102 en 2020 et 146 en 2019.

D’après l’enquête Cadre de vie et sécurité (CVS), en moyenne annuelle sur la période 2011 à 2018, on estime à 295 000 le nombre de victimes de violences conjugales (violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex/conjoint) en France métropolitaine, dont 213000 femmes. Les violences conjugales sont peu fréquemment suivies de plaintes, en particulier lorsqu’il s’agit d’agressions à caractère sexuel.

En 2020, en France, hors homicides, les forces de sécurité ont enregistré 159 400 victimes de violences conjugales commises par leur partenaire (soit une hausse de 10 % sur un an), dont 139 200 femmes. Il s’agit majoritairement, comme en 2019, de violences physiques volontaires ayant entraîné ou non une incapacité totale de travail.

L’Aveyron est le département qui présente le plus faible nombre de victimes enregistrées de violences conjugales par habitante en 2020 (2,7 femmes victimes âgées de 20 ans ou plus pour 1 000 habitantes de mêmes sexe et âge). A l’inverse, la Seine-Saint-Denis et la Guyane sont les deux départements de France les plus touchés par les violences conjugales enregistrées (respectivement 9,2 et 10,4 femmes victimes âgées de 20 ans ou plus pour 1 000 habitantes de mêmes sexe et âge). 

 

Tous droits réservés © mobile.interieur.gouv.fr/fr 2011

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies et autres traceurs à des fins de mesure d’audience ainsi que pour proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et des contenus animés et interactifs.  Tout accepter  Tout refuser Personnaliser

--------

NOTRE ANALYSE :

En 2019, les chiffres de l'ONDRP 2019 donnent 28 % dhommes maltraites et 72 % de femmes maltraitees. Soit 82 000 hommes maltraites et 210 860 femmes maltraitees, soit 292 860 victimes.

Dans l'étude ici Info rapide no 19, il est indique que l'enquête CVS 2011 a 2018 donne 295 000 victimes hommes et femmes et ensuite 213 000 femmes victimes.
Les hommes victimes sont donc de 295 000 - 213 000 = 82 000.
Nous retrouvons donc bien les chiffres de l'ONDRP 2019.
Les chiffres de l'ONDRP avaient elimine les chiffres des hommes victimes. Nous voyons que c'est la même chose concernant les chiffres CVS et les chiffres du Ministere de linterieur.

Plus loin l'étude ici précise en 2020 que les forces de securite ont enregistré 159 400 victimes hommes et femmes et ensuite 139 200 femmes victimes.
Ces chiffres concernent les plaintes enregistrees par les forces de lordre.
Encore une fois le Ministere de linterieur a elimine les hommes victimes en cachant les chiffres de l'ONDRP 2019 qui declarent 3 % de plaintes chez les hommes victimes et 17 % de plaintes chez les femmes victimes. En effet les forces de lordre n'étant pas formes aux hommes victimes, beaucoup sont refoulés et donc ne portent plainte.
Nous allons voir si nous retrouvons bien les mêmes chiffres dans cette étude ici.
Nombre dhommes ayant porté plainte :
159 400 - 139 200 = 20 200 hommes victimes.
Pourcentage des hommes victimes ayant déposé plainte dans cette etude ici :
(20 200 / 159 400) x 100 = 12,7 %
Pourcentage des hommes victimes ayant déposé plainte dans dans letude ONDRP 2019 :
Pourcentage des plaintes :
Pourcentage hommes = 3 %
Pourcentage femmes = 17 %
Total = 3 + 17 = 20 %
Pourcentage hommes :
(3 / 20) × 100 = 15 %
Nous avions obtenu auparavant 12,7 %.
Nous retrouvons bien les chiffres de l'ONDRP 2019. Donc le Ministere de linterieur a donc cache les chiffres des hommes victimes et encore plus l'énorme différence entre les plaintes des hommes (3%) et des femmes (17%).

Il y a bien manifestement intention de cacher les 28 % dhommes victimes et les 3 % de plaintes.



27/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres