STOP Hommes Battus

STOP Hommes Battus

VIOLENCE CONJUGALE

LES VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE

Les violences au sein du couple sont un ensemble d'actes, de propos et comportements par lequel votre partenaire ou ex-partenaire veut vous contrôler, vous dominer et vous détruire.

Ces violences sont  interdites et punies par la loi.

Quelles que soient ses explications et justifications, votre partenaire ou ex-partenaire n’a pas le droit de vous agresser. 

 

 

SUIS-JE CONCERNÉ ?

 

 

  • Elle me dit « Tu n’es même pas capable de faire cuire un steak, tu n’es bon à rien. »
  • Elle me dit « Si tu m’aimes, ne va pas à ton rendez vous avec ton copain, reste à la maison. »
  • Elle contrôle et/ou pirate mon téléphone portable, mon compte internet, mes réseaux sociaux, mes comptes bancaires et autres comptes administratifs.
  • Elle menace de me frapper, de me tuer, ou me frappe.
  • Elle veut toujours savoir où et avec qui je suis.
  • Elle met en ligne sans mon consentement mes photos ou vidéos intimes.
  • Je travaille mais c’est elle qui a mon carnet de chèques et ma carte bleue.
  • Quand j’entends la porte de la maison s’ouvrir, je me demande ce qui va se passer ce soir, j’ai peur.
  • Après m'avoir agressé, elle me promet de ne plus recommencer.
  • Elle me force à avoir des relations sexuelles alors que je ne le veux pas.

 

CES ACTES SONT INTERDITS ET PUNIS PAR LA LOI.

 

Ces paroles et ces comportements de votre partenaire ou ancien partenaire sont des violences.

Par ses propos et comportements, votre partenaire ou ex-partenaire veut vous contrôler et vous détruire. Il veut vous dominer et prendre le pouvoir. Ces violences créent un climat de peur et de tension permanent.

 

Les formes des violences sont multiples et peuvent coexister. Leurs manifestations sont les suivantes :

 

  • physiques (bousculades, coups avec ou sans objet, strangulations, morsures, brûlures, séquestrations…),
  • verbales (injures, menaces, intimidations, dévalorisations…),
  • psychologiques (humiliations, chantages affectifs, interdiction de fréquenter des amis, la famille…),
  • sexuelles (agressions sexuelles ou viols),
  • matérielles (briser ou lancer des objets),
  • économiques (contrôle des dépenses, suppression de la carte vitale, des moyens de paiement, interdiction de travailler),
  • au moyen de confiscation de documents (carte nationale d’identité, passeport, livret de famille, carnet de santé, diplôme, etc.),
  • cyber-violences (cybercontrôle, cybersurveillance à son insu, cyberviolence sexuelle, cyberviolence économique ou administrative…).


Quelle que soit la forme de cette violence, ses conséquences pour vous sont importantes, nombreuses et durables : anxiété, trouble du sommeil et / ou de l’alimentation, peurs intenses, culpabilité, dépression, isolement, conduites à risque ou agressives…Elles peuvent avoir un impact sur votre santé mais également sur votre vie sociale, familiale ou encore professionnelle.

 

Il est important de faire la différence entre disputes et violences au sein du couple : 

  • Dans les disputes ou conflits conjugaux, deux points de vue s’opposent dans un rapport d’égalité.
  • Dans les violences, il s’agit d’un rapport de domination et de prise de pouvoir de l’auteur sur la victime. Par ses propos et comportements, l’auteur veut contrôler et détruire sa partenaire.

Vous avez des droits, quelle que soit votre situation : marié, en concubinage, lié par un PACS, séparé, divorcé, concubinage.

 

Que les faits soient anciens ou récents, IL FAUT EN PARLER à une personne en qui vous avez confiance, à une professionnelle ou un professionnel (médecin, assistante sociale, assistant social, avocate, avocat...) ou à une association spécialisée dans la lutte contre le viol et les violences faites aux hommes qui vous accompagnera, c'est encore mieux.

 

SIGNALEZ ces faits à la police ou à la gendarmerie.
Nous allons vous aider. Vous ferez l’objet d’une attention particulière de la part des services de police ou des unités de gendarmerie qui ont mis en place des dispositifs d’accueil et d’aide aux victimes : intervenantes sociales, psychologues, permanence d’association d’aide aux victimes...

En cas d’urgence, appelez le 17 ou le 112 (depuis un portable).

Ces violences concernent tous les hommes, quel que soit leur âge, leur situation sociale, leur lieu de vie…

Vous n’êtes pas responsable des actes de votre partenaire ou ex-partenaire. Quelles que soient ses explications et justifications, elle n’a pas le droit de vous agresser. elle est seule responsable de ses actes de violences qui sont punis par la loi.

Vous avez des droits, quelle que soit votre situation : marié, en concubinage, lié par un PACS, séparé, divorcé, concubinage.



23/08/2020
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres