STOP Hommes Battus France Association

STOP Hommes Battus France Association

injus 1.jpg

 

 

facebook      téléchargement.jpeg

 

Annnonce : nous recherchons des personnes retraitées ou non ayant un peu de temps libre pour nous aider. Nous vous formons. Merci d'avance. 

Contacter Pascal combe à pascal2_2007@live.fr

 

POURQUOI EXISTONS-NOUS ?

3868053.jpg

La violence :

Que la VIOLENCE vienne d'un homme ou d'une femme, elle est aussi TERRIBLE. C'est pourquoi nous abordons toutes les formes de violences physiques, psychologiques, morales, sexuelles et financières. Il faut rappeler qu'un homme maltraité peut amené à subir l'une ou l'autre, voire toutes à la fois car chaque situation a ses particularités.

 

Votre situation :

 

1/ Vous êtes un homme battu, harcelé, maltraitéviolé, abusé sexuellement, l'objet de chantages ou de menaces, accusé de façon mensongère, face à l'incrédulité de vos proches, des autres et des autorités, ou si vous êtes partis et avez des soucis : Cette situation doit cesser !

 

  • Il suffit de nous contacter. 

 

  • Nous vous aidons. 

 

  • C'est anonyme et gratuit. 

 

  • Etre maltraité n'est pas une fatalité. 

 

  • Parler est le premier pas. 

 

Souvent notre seule intervention peut faire cesser la maltraitance de façon discrète

et vous restez anonymes.  

 

2/ Vous n'arrivez pas à vous décider de nous contacter, ou vous n'arrivez pas à vous décider de quitter votre femme maltraitante, ou même vous ne savez pas si vous êtes maltraité mais vous avez des doutes, c'est peut-être que vous êtes sous EMPRISE PSYCHOLOGIQUE :

 

3/ Vous voulez tout savoir sur les violences conjugales, comment en prendre conscience et comment réagir, ou vous avez un proche en détresse, vous pouvez lire ce lien et/ou vous pouvez nous contacter :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/psychologie-et-violence-contenu-rubrique-1

 

solution.png

 

Nos Actions :

 

  • Nous écoutons et conseillons les victimes.

 

  • Interviews aux professionnels, étudiants ...

 

  • Notre but est de changer par l'information l'état d'esprit en France qui considère les Hommes maltraités comme un phénomène minoritaire, voire marginal.

 

  • Montrer que les enquêtes sont partielles en France : 140 000 hommes et 450 000 femmes maltraités sont reconnus en France, soit des pourcentages inférieurs à 5 % alors qu'au Canada, Belgique, Australie on commence à parler de 10 % (soit 1,5 million en France), et une symétrie en chiffres hommes/femmes battus. 

 

  • Montrer que le phénomène de la maltraitance sexuelle et le viol des hommes n'est pas minoritaire.
    l'Etat français reconnait 0,7 % de d'hommes maltraités par an contre 7 % dans le Monde.

 

  • Montrer que dans le Monde on considère le statut de la virilité de l'Homme incompatible avec la maltraitance des hommes par les femmes.

 

  • Montrer qu'en France dans la Police, Gendarmerie et Justice, le phénomène important des hommes maltraités est peu connu et que l'Etat n'a pas fait d'information. Des plaintes sont ignorées, voire refusées, des hommes maltraités sont condamnés de façon injuste.

 

  • Dénoncer l'absence  de locaux d'urgence en France pour les hommes victimes alors qu'il y en a pour les femmes maltraitées.

 

  • Montrer que dans les instances Européennes, le phénomène des hommes maltraités est totalement ignoré.

 

  • Montrer qu'il y a un Tabou en France sur ce sujet.

 

  • Montrer que tous les chiffres de la maltraitance sont sous-estimés en France.

 

  • Comparer les études des autres pays avec celles de la France et comparer les moyens mis en œuvre de défense et de prévention.

 

 

 

CONTACTS

image permanence.jpg

PERMANENCE téléphonique hommes battus, et témoins :

Bien respecter les horaires. Merci. 

 

SEMAINE :

 

MATIN :

 

Augustine : 06 77 29 44 09

Du Lundi au Vendredi

De 9h30 à 12h00

 

Jean Michel : 06 84 37 15 80

Jeudi de 8h00 à 12h00

 

APRÈS MIDI :

 

Ulrick : 06 35 30 39 76

Du Lundi au Vendredi

De 12h00 à 14h00

 

Herve : 06 51 81 91 68

Du Lundi au Vendredi

De 12h00 à 17h00

 

Victor : 06 52 98 39 39

Du lundi au vendredi

De 17h00 à 19h00

 

Thérèse : 06 17 45 65 22

Mardi et Jeudi

De 14h00 à 17h00

 

Jean Michel : 06 84 37 15 80

Mardi de 18h00 à 21h00

Jeudi de 8h00 à 21h00

 

WEEKEND :

 

Cynthia : indisponible pour le moment

Samedi de 9h00 à 12h00

 

Antony : 06 22 45 49 70

Samedi de 10h00 à 14h00

 

Jean Michel : 06 84 37 15 80

Samedi de 17h00 à 21h00

 

Pascal : 06 81 92 14 58

Dimanche en journée

 

---------------------------

 

Antennes départementales

Antenne Départementale des BOUCHES du RHONE - Marseille  (13))

Ulrick : 06 35 30 39 76

Du lundi au Samedi, sauf Dimanche, de 9h00 à 22h00

 

Antenne Départementale de SAONE et LOIRE (71)

Cynthia : 06 25 80 24 02

Du lundi au Samedi, sauf Dimanche, de 9h00 à 22h00

 

Antenne Départementale de SEINE et MARNE (77)

Pascal : 06 81 92 14 58

Du lundi au Samedi, sauf Dimanche, de 9h00 à 22h00

 

Bien respecter tous les horaires. Merci d'avance. 

 

------------------------

 

Etudiants, médias, professionnels :

Pascal Combe. Tel : 06 81 92 14 58


Nous fournissons une aide aux médias en informations et en leur indiquant des hommes battus qui veulent bien témoigner.

Nous fournissons une aide aux étudiants (social et familial, socio, psycho, divers). Ceux ci, seulement s'ils le désirent, après formation par nous, ont la possibilité de faire des écoutes d'hommes battus et/ou des travaux (mailing, marketing, relations médias, rédaction, ect.) selon leur temps disponible.

 

Ces travaux font par la suite l'objet d'une attestation officielle de la part de notre association pour votre CV. Les mémoires et les thèses peuvent être affichées dans la rubrique thèse de notre site.

 

Vous êtes retraité(e),  ou vous avez du temps libre, ou vous êtes demandeur d'emploi (vous avez le droit) ou vous avez été maltraité(e) ou non, ou vous êtes un homme ou une femme, vous pouvez devenir bénévole pour notre association. Contactez nous

 

------------------------

 

CONTACT par écrit :

Email : pascal2_2007@live.fr

 

 

CONSEILS PROFESSIONNELS

  

Nous vous proposons des conseils gratuits, et de vous proposez des avocats et des thérapeutes à prix modérés. Faites attention aux avocats ou autres professionnels qui passent des publicités onéreuses sur internet, c'est vous qui payez leurs publicités. Mais n'oubliez pas non plus que tout travail mérite salaire.

 

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE : Hommes battus et enfants témoins (Région Parisienne et province). 

image psychologie.jpg

 

Vous pouvez consulter une Spécialiste en Sophrologie et aide psychologique pour hommes battus et/ou enfants témoins (vous pouvez venir avec vos enfants), Hélène PHAM, située à Melun Sénart (77000), à trois quart d’heure de Paris par le train (direct Paris Melun). CE SOUTIEN n’est pas une aide juridique, c'est la responsabilité d'un avocat (voir passage qui suit). Donc n’appelez cette sophrologue thérapeute que pour prendre RDV. Les hommes battus et leurs enfants témoins subissent des traumatismes et développent des pathologies, nous vous conseillons une thérapie pour échapper à ces traumatismes. 

 

Aller sur ce lien pour ses coordonnées :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/aide-psychologique-pour-les-hommes-battus-et-les-enfants-temoins

 

Si vous êtes en province, nous  pouvons vous conseiller pour trouver un thérapeute :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/aide-psychologique-province

 

---------------------------

 

AIDE JURIDIQUE : Hommes battus et enfants témoins (Région Parisienne et province). 

Image avocat.jpg

 

Vous pouvez consulter tout spécialiste en droit pénal et/ou familial selon votre cas de figure. Catherine LAMsituée sur Paris, connait bien le sujet et nous accompagne depuis déjà un certain tempsCe soutien n’est pas une aide psychologique, c'est la responsabilité d'un thérapeute (voir passage dédié au dessus). Donc n’appelez cette avocate que pour prendre RDV sur le plan juridique. Les hommes battus sont souvent confrontés à des complications matérielles, financières, juridiques et judiciaires diverses. Nous vous conseillons d'être accompagné juridiquement pour mettre un terme à ces problèmes. 

 

Vous trouverez de plus amples détails via le lien suivant :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/aide-juridique-hommes-battus-et-enfants-temoins-region-parisienne-et-province-1

 

------------------------

 

IMPORTANT : Nous sommes pour le féminisme et l'égalité entre les femmes et les hommes. Mais nous observons que le féminisme tend à ignorer souvent les hommes battus alors que nous pourrions faire une synergie. C'est pourquoi sur ce blog, nous en parlons. Pour le prouver, nous avons une page Facebook dédiée aux femmes battues (et nous recevons des appels). Nous critiquons donc, de façon positive, le manque d'entrain des féministes à nous aider.  Certaines même cherchent à nous cacher délibérément. Nous leur tendons pourtant toujours la main.

 

------------------------

 

Cela pourrait vous arriver d'être maltraité ou frappé par une femme ou un homme dans le cadre conjugal, ou vous auriez pu voir vos parents se battre ou se disputer gravement. Cela peut aussi arriver aux membres de notre famille, nos amis, nos voisins.

 

Un article paru en janvier 2017 sur le site de l'hebdomadaire belge Le Vif, partagé sur les réseaux sociaux plus de 3.000 fois en près de trois ans selon l'outil de mesure Crowdtangle, est titré "Un homme sur cinq est victime de violence conjugale". Cela ne vaut pas par an, mais sur la vie entière bien sûr. Mais c'est énorme, une personne sur 4 ou 5 a été, est ou sera victime de violences conjugales. 

 

Toutes les études faites par les anglo-saxons et dont nous avons mis une partie sur notre blog confirment ce chiffre. 

 

"Les études internationales démontrent qu'une femme sur quatre subit une forme de violence conjugale, mais aussi qu'un homme sur cinq vit une expérience similaire. Certaines études affirment même qu'il y a très peu de différence entre les sexes", y affirme Kasia Uzieblo, professeure à l'Université de Gand.

 

Nous sommes tous concernés. 

 

 

EQUIPE

 

PRÉSIDENT 

Le président de l'association est Monsieur Pascal Combe, 62 ans, à la retraite, ancien homme battu, ancien chef d'entreprise en publicité et aussi, c'est important, ancien enseignant en publics en difficultés. 

 
Photo Pascal Combe
image pascal combe 5.jpg
 

Nous vous conseillons de lire le CV de Pascal COMBE, créateur de l'association Stop Hommes Battus.


En effet il explique bien les liens qui existent entre l'enfance et les violences conjugales qui surviennent ensuite à l'age adulte :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/cv-du-president-pascal-combe

 

------------------------

 

BÉNÉVOLES

L'association est conseillée par une avocate, une ancienne médecin, un psychiatre thérapeute, une ancienne directrice d'EHPAD, une future doctorante en violences conjugales et des étudiants en assistances sociales. Notre équipe de bénévoles comprend des étudiants en sociologie, psychologie, assistantes sociales, journalisme, hommes battus et volontaires. Nous n'avons pas un seul euros de l'état, hélas.

 

------------------------

 

PERMANENCE

Une permanence téléphonique nationale 7 jours sur 7 et 1500 appels par an.
Nous avons aussi 4 antennes départementales.
Et une équipe dédiée au marketing et à la communication.
Voir encadré dédié au-dessus.

 

------------------------

 

POLITIQUE

Nous sommes soutenus par cinq députés du LREM, dont Yves Kerlogot, et nous les remercions de nous aider dans notre lutte pour faire connaître les hommes battus. Nous saluons leur courage politique. 
 
Nous avons été choisis officiellement par le Grenelle des Violences Conjugales pour faire des propositions à Marlène Schiappa. Nous souhaitons souligner que nous ne faisons pas de politique et que nous sommes sans étiquette car les violences dépassent de loin cette notion. 
 

 

------------------------

 

DOCUMENTATION

Une documentation d'environ 400 articles se trouve dans le menu ARTICLES en haut de page. Ces articles sont classés en RUBRIQUES. Cette documentation d'environ 1400 pages est disponible pour les hommes battus, médias, chercheurs, étudiants, et le public.
 

Pour consulter les statistiques du blog et les 30 derniers articles, voir lien suivant :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/statistiques-articles-de-ce-site

 

 

L'ANALYSE DE LA SITUATION DES HOMMES BATTUS EN FRANCE 

imagesR4Y49U9N.jpg

 

 

Il y a des campagnes TV et des abris pour les chiens et chats maltraités;

Il y a des hébergements d'urgence pour les femmes battue;

Rien pour les hommes battus et leurs enfants.

 

Il n'y a qu'en France qu'il existe cette situation. 150 000 hommes battus et 300 000 enfants témoins des violences et donc impactés aussi. Et environ un millier de suicides par an. 

 

Un enfant témoin de violences conjugales développe les mêmes pathologies graves qu'un enfant battu : dépression, retard scolaire, suicide. 

Les enfants témoins sont aussi battus par des femmes maltraitantes

 

maltraitance-sur-enfants-2.jpg

 

Ces 300 000 enfants sont abandonnés à leur sort car les médias et les politiques ne s'intéressent pas à eux, ni à leur père battu. Un demi million de victimes en tout. 

 

Les conséquences multiples des disputes et violences conjugales sur les enfants :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/les-effets-traumatiques-sur-les-enfants-exposes-aux-violences-conjugales

 

Vidéo : Les femmes sont deux fois plus maltraitantes que les hommes sur leurs enfants :

https://www.youtube.com/watch?v=qfpZ9Gp46xA

 

Témoignage d'une enfant : ma mère maltraite ses enfants et notre père :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/temoignage-notre-mere-maltraite-ses-enfants-et-notre-pere

 

Nous sommes pour une égalité complète entre les femmes et les hommes, et donc pour le féminismeMais pas pour les féministes extrémistes.

 

Le grenelle des violences conjugales n'a rien dit sur les hommes battus. Un demi million de victimes avec leurs enfants. C'est malheureusement déplorable.

Y a t-il des féministes extrémistes au grenelle des violences conjugales ? 

C'est la question que nous nous sommes posés et nous sommes en droit de nous la poser. 

 

Au pays des droits de l'Homme, le Grenelle des violences conjugales et Marlene Schiappa n'ont rien dit ni rien fait sur les hommes battus et leurs enfants, malgré une promesse d'agir de Marlene Schiappa dans le journal Le Point. 

 

Nous avons été invités par une femme cadre supérieure du grenelle des violences conjugales à ParisNous étions cinq bénévoles de l'association. Cette cadre nous a dit officiellement qu'elle ne voulait pas parler des hommes battus, "car l'homme chasse la femme" et "que si on parlait des hommes battus, on se dirait que les femmes battues, c'est pas grave...". Nous vous laissons juger. Cette cadre a écrit un livre pour appuyer le féminisme français, qui est sur internet. 

 

Cette cadre de Marlene Schiappa nous avouait en même temps qu'elle masquait 450 000 victimes hommes et enfants pour promouvoir son idéologie. 

Tous les cinq nous étions interloqués.

 

FemmSub359122082-723c0-5a074.jpg

 

Des féministes ont déjà saboté une réunion d'association de défense des hommes battus :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/sabotage-d-une-reunion-d-hommes-battues-par-des-feministes-a-lyon

 

Les féministes prétendent que c'est à cause du Patriarcat qu'il y a des hommes violents qui maltraitent les femmes battues. Or nous avons les preuves scientifiques qu'il y a une vingtaine de raisons dont beaucoup de pathologies qui expliquent ces cas. Nous comprenons qu'il s'agit pour les extrémistes de diaboliser le Patriarcat à travers les hommes violents, au point de nier les évidences et refuser l'existence des hommes battus et leurs enfants. C'est ce qu'il nous semble.

 

Voici les profils des femmes et hommes maltraitants, il ne s'agit pas de Patriarcat :

 

C'est grave car les chiffres des hommes battus sont publics. 

Ceux des enfants témoins et maltraités aussi. On ne fait rien pour ces enfants. 

 

Jill_Greenberg_000-485x577.jpg

 

Si les féministes avaient voulu aider les hommes, cela était possible. Je les ai contactés. Pas de réponse. Et puis elles connaissent les chiffres, comme nous. 

 

En cachant les hommes battus (et leurs enfants), et en faisant l'apologie des femmes maltraitées, les hommes battus sont refusés quand ils veulent porter plainte. Seulement 5 % des hommes battus portent plainte, contre 15 % pour les femmes battues. Comme il n'y a pas d'hébergements d'urgence pour les hommes battus, ils couchent dans leur voiture et sont obligés d'abandonner leurs enfants à leur mère maltraitante. Des fausses plaintes sont souvent déposées contre les hommes battus par leur femmes. On ne les croit pas car on en parle pas. C'est ignoble. 

 

Même les politiques et une partie des médias ont une appréhension des hommes battus, en raison des féministes. Nous le savons par expérience car nous en avons joint une partiePas de réponse ! Et pas question de parler de la responsabilité des uns et des autres. 

 

Donc prétendre que les hommes violents relèvent du Patriarcat est aussi insensé que de dire que les femmes violentes relèvent du Matriarcat.

 

13-Domestic-abuse-against-male-healthyplace.jpg

 

Mon ex femme et bourreau avait un trouble bipolaire non soigné et était alcoolique de surcroît. Ce qui n'a pas empêché que je sois condamné à six mois de prison avec sursis, car mon ex a porté contre moi une fausse plainte, et la parole d'un homme battu ne vaut rien. Pourquoi ? 

 

Mon cas n'est pas isolé. Je connais même des hommes battus qui sont en prison après des fausses plaintes de leurs femmes. Des femmes maltraitantes menacent même de porter de fausses plaintes pour conserver leur emprise. 

 

Scandale : 17% des femmes qui accusent leurs compagnons le font sur la base de fausses plaintes pour pédophilie

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/scandale-17-des-hommes-au-quebec-et-en-france-accuses-faussement-de-pedophilie-par-leur-compagne-pour-avoir-des-jugements-avantageux

 

Les fausses accusations de viols de la part des femmes :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/les-fausses-accusations-dabus-sexuel-des-femmes-contre-les-hommes

 

7 demandes de plainte sur 10 pour viol déclarées fausses en commissariat :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/70-de-fausses-accusations-de-viols-par-le-hommes-en-france-dans-sept-ou-huit-cas-sur-dix-c-est-du-pipeau

 

Nous comprenons que les femmes et les féministes sont un enjeu électoral et que les hommes battus pèsent peu sur le plan électoral.

 

Que dira le peuple français quand il saura qu'on a laissé au moins un demi million de victimes hommes et enfants en enfer conjugal pour raisons électorales ? Au pays des Droits de l'Homme ? 

 

Françaises, français, réagissons, nous sommes dans une démocratie. 

Contactez nous pour faire part de votre avis ou pour nous aider. Merci. 

 

homme-qui-pleure-479x400-502x420.jpg

 
------------------------
 
imagesZAPG7YVI.jpg
 
-----------------------
 
imagesOGBXBD3D.jpg
 

Nous traitons toutes les formes de violences conjugales (physiques, morales, sexuelles, financières, viols) contre les hommes et leurs enfants (qui sont témoins et donc victimes aussi, sur toute la France et les DOM TOM. Un enfant témoin de violences conjugales développe les mêmes pathologies graves que s'il était battu lui-même.

Il y a 150 000 hommes battus en France, et 300 000 enfants témoins de ces violences (chiffres à multiplier par 10 si on en croit les enquêtes anglo-saxonnes qui sont très en avance sur la France).

 

Le violentometre mesure la violence dans le couple :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/le-violentometre-mesure-la-violence-dans-le-couple

 

Interview de Maxime Gaget sur ses violences physiques :

https://youtu.be/U4RjxxeVPjo

 

Livre de Maxime Gaget : Ma compagne, mon bourreau :

https://www.amazon.fr/compagne-mon-bourreau-Maxime-Gaget/dp/2290126608/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=maxime+gaget&qid=1576443248&s=books&sr=1-1

 

Il n'y a pas que le violence physique, il y a aussi la violence morale (ou psychologique) :

https://youtu.be/ldBBNi_rO6Q

 

LIVRE LE PLUS RÉCENT A LIRE SUR LES HOMMES BATTUS :
Misogynie, misandrie : il y a DEUX SEXISMES”, livre de Patrick Guillot aux Editions De Varly. Le livre dénonce les discriminations faites aux hommes battus.

Commande en ligne chez l’éditeur : http://www.devarly.net/home-de-varly/65-misogynie-misandrie-il-y-a-deux-sexismes-9782375040522.html ou chez n’importe quel libraire.

 

D'après la loi, il n'y a pas de vol entre conjoint, (violence financière ou économique) sauf en cas de vols de papiersfalsifications, ou vols destinés à contraindre la liberté de la victime :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/vol-ou-pas-entre-conjoint-oui-dans-certains-cas

 
------------------

 

Suicide : Plus d'infos :

http://social-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/sante-mentale-et-psychiatrie/article/que-faire-et-a-qui-s-adresser-face-a-une-crise-suicidaire

 

------------------

 

Le programme Macron sur les violences faites aux hommes et aux femmes :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/violences-conjugales-le-gouvernement-annonce-des-mesures-solides

 

 

Campagnes médias en Australie et en Angleterre
Rien en France.... 

 

australie 1.jpg

 

En Australie, une campagne TV pour les hommes battus rappellent qu'il y a 1 homme maltraité pour 2 femmes maltraitées. 

En Angleterre : 40 % d'hommes maltraités conjugaux, pour 60% de femmes maltraitées.

En France : 34 % d'hommes maltraités conjugaux, pour 66% de femmes maltraitées.

Pourtant les médias et les institutions en France ne mentionnent pas les hommes battus : Pourquoi ?

34 % ce n'est pourtant pas minoritaire : Pourquoi ?

 

La VIOLENCE contre les HOMMES n'est PAS MINORITAIRE en France ! 

  

De plus, il y a un phénomène de SYMÉTRIE des maltraitances Hommes / Femmes dans 22 Pays (300 études). En Angleterre, on en parle et l'association anglaise de défense des hommes battus a le soutien de l'état. Le phénomène des hommes maltraités n'est pas une illusion.

En France, pourquoi on se tait ? 

 

La VIOLENCE contre les HOMMES n'est PAS INEXISTENTE non plus en France ! 

 

Nous sommes les seuls en France à prendre en charge par téléphones les hommes battus.

Nous avons 1500 appels par an.

Nous avons 45 000 visites par an sur ce blog.

 

Vous pouvez nous soutenir en signant la pétition suivante :

https://www.mesopinions.com/petition/justice/hommes-victimes-aggression-sexuelle-commise-femmes/80672

 

-------------------

 

Attention votre maltraitant(e) peut espionner vos appels :

 

espion.png

Effacer votre appel téléphonique de l'historique de votre téléphone portable 

Effacer votre consultation de ce site sur les historiques de votre ordinateur (menu en haut à droite) et / ou de votre téléphone portable.

Si vous ne savez pas, allez dans un cyber café, on vous renseignera. 

  

L'image de l'Homme dans le monde :

 

Pour vous situer le problème de l'image de l'homme, regardez cette vidéo, 
elle est édifiante. 

VIDEO : En Angleterre, une campagne de sensibilisation rappelle que 40% des victimes de violences conjugales sont des hommes. Et pour se faire, elle met en scène une dispute dans un parc londonien, filmée par trois caméras cachées.

 

Comment auriez-vous réagi si vous aviez été témoin de cette scène ?

 

(YouTube/ManKind Initiativ) 

 

 

Une femme se fait maltraiter par un homme et les gens interviennent. Un homme se fait maltraiter par une femme et le public réagit par l'indifférence ou l'amusement :

En somme, maltraitée par son conjoint en pleine rue, une femme peut sans doute compter sur la solidarité des passants indignés. Mais quand les rôles s’inversent et que l’homme se retrouve victime, il s’attire au mieux de l’indifférence, au pire des moqueries.

 
C’est le triste constat d’une expérience menée récemment par l’association anglaise "Mankind Initiative", qui soutient les hommes victimes de violences conjugales.
 

 

La Protection des Femmes, 
et la Parité Femmes / Hommes, 
c'est bien, Mais ? Et les hommes battus ? 

 

 

Les campagnes massives pour la Protection des Femmes en France contre la maltraitance conjugale, sexuelle et le viol, sans jamais parler des hommes victimes qui ne sont pas loin derrière dans les statistiques à l'étranger, donnent l'impression à tous et toutes que l'homme ne peut être que violent et que la femme ne peut être que victimece qui influence toute la nation, jusqu'à la Justice et décideurs, enquêteurs de la violence conjugale.

Et c'est une nation entière qui devient aveugle !

Cet effet pervers donne la sensation à l'homme qui est maltraité, qu'il est encore plus seul, et donc devient peu disposé à se révolter, encore moins à porter plainte (5 %).

 

Beaucoup de maltraitantes profitent de la situation. Certaines menacent de porter de fausses plaintes si l'homme porte plainte. 

 

 

L'avis d'une thérapeute sur la violence :

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/2178-les-hommes-battus-ca-existe-aussi-si-on-s-occupait-d-eux.html

 

 

C'est une idée reçue : les hommes sont les plus forts. Un coup est violent, qu'il vienne d'un homme, ou d'une femme

 

Un petit garçon de 5 ans m'a raconté un jour : "mon beau-père m’a dit que les garçons sont plus forts que les filles et quand les filles tapent, ça ne fait pas mal". Une petite phrase anodine qui semble sans conséquence. Après tout, c’est vrai, les filles sont, de manière générale, moins fortes et lorsqu’elles frappent, le coup peut être moins préjudiciable que s’il provient d’un homme.

 

Pourtant, je me suis insurgée car même si les coups viennent d’une femme, ils font mal.

 

Un coup est un coup et il ne devrait jamais être porté. J’ai alors du expliquer au petit qu’un coup fait mal même si cela provient d’une fille. Mais, à ma grande surprise, du haut de ses 5 ans, le garçonnet refusait d’entendre mon discours. C’était déjà bien ancré dans sa tête. J’ai du faire une chose pas très jolie, demander à sa sœur de lui porter un coup, un vrai coup (j’ai bien expliqué le contexte, que ce n’était pas bien, que nous étions dans un cadre expérimental…etc).

 

La petite a donc donné un coup à son frère, un coup de poing sur le bras du garçon. Il s'est exclamé "aïe !" (ouf !) et a admis qu’un coup, qu’il vienne d’une fille ou d’un garçon, fait mal.

Ils ont tous les deux compris que la violence n’a pas de sexe… Mais, je sais bien que je vais devoir revenir sur le sujet pour m’assurer que les représentations sociales, les discours, les médias, les habitudes n’auront pas mis à mal cette question.

 

Depuis quelques décennies, nous voyons des campagnes de prévention ou de lutte contre les violences faites aux femmes. Ces campagnes sont essentielles et permettent d’aider, voire de sauver quantité de femmes et d’enfants.

Mais ces campagnes ont malheureusement un effet pervers, celui de stigmatiser l’homme. Il est alors représenté comme le mal, le pervers, le tueur, celui qui doit "prendre, pénétrer, dominer et s’affirmer, si nécessaire par la force", selon la formule d'Elisabeth Badinter.

 

Alors, lorsqu’un homme est victime de violence conjugale, psychologique et/ou physique, on ne le croit pas. Comment croire que cet homme de 90 kg se laisse battre par cette petite crevette de 45kg ?

 

Les femmes sont si fragiles, si bonnes. Ce sont des mères. Elles ne peuvent pas être mauvaises. Après tout, on leur a confié nos enfants pendant des millénaires.

 

Pourquoi sexualiser la violence ? Pourquoi la réduire à un type ? La violence est partout, pratiquée par des hommes, des femmes et mêmes des enfants.

 

Selon l'Observatoire national de la délinquance (ONDR) , en 2018, 150 000 hommes ont été victimes de violences de la part de leur conjointe. 27 hommes sont morts directement des coups de leur femme ou des suites de ces coups. C’est un meurtre tous les 13 jours.

Parce que c’est plus de quatre fois moins fréquent que chez les femmes (tous les trois jours), et parce que les hommes sont stigmatisés comme les uniques auteurs de violences, les 150 000 hommes victimes de violences conjugales et les 27 morts en 2008 sont ignorés.

 

Seuls 5% des hommes battus osent porter plainte. Que font les 95% qui restent ?

 

 

Il y a ceux qui ne subissent que de la violence psychologique, violence plus typiquement féminine.

 

 

Nous savons qu’un homme victime de violence physique de la part de sa femme n’ose pas porter plainte, n’ose pas en parler à son entourage.

Un homme victime de violence psychologique, peut-il parler ? Non. 

 

Un de mes patients s’est fait agresser par sa femme avec un objet coupant. Il a eu plus de 40 points de suture. Alors même qu’il était dans l’ambulance, un policier lui a demandé de ne pas porter plainte car sa femme pleurait et avait compris sa bêtise.

 

J’ai un autre patient qui a poussé sa femme pour la sortir de la pièce pour ne plus se faire hurler dessus. Cela faisait 20 ans que son épouse le maltraitait physiquement et psychologiquement. L’avoir poussé est son seul et unique fait de violence envers sa femme (reconnu par celle-ci). Elle a porté plainte pour son dossier de divorce. La police n’a pas hésité à le mettre en garde à vue. La police, elle-même, filtre les dépôts de plainte ou de main courante car les formations ne concernent que les femmes victimes de violence, mais pas les hommes.

 

Nous, personnes lambda, la police et la justice, sommes tous pris dans cette idée que la femme est frag

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser