STOP Hommes Battus France Association

STOP Hommes Battus France Association

injus 1.jpg

 

 

facebook

 

 

TÉLÉPHONES ET HORAIRES D'ÉCOUTES PLUS BAS

400 articles dans le Menu ARTICLES en haut à gauche, classés en Rubriques
 
--------------------
 

Nous traitons les Violences physiques, morales, sexuelles, financières, viols. Toutes formes de violences  contre les hommes et leurs enfants qui sont témoins et donc victimes aussi. Sur toute la France et les DOM TOM. 

 

Le violentometre mesure la violence dans le couple. 

Voir ce lien :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/le-violentometre-mesure-la-violence-dans-le-couple

 

Il n'y a pas que le violence physique, il y a aussi la violence morale

Voir cette vidéo :

https://youtu.be/ldBBNi_rO6Q

 

D'après la loi, il n'y a pas de vol entre conjoint, (violence financière ou economique)  sauf en cas de vols de papiers, falsifications, ou vols destinés à contraindre la liberté de la victime

Voir ce lien :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/vol-ou-pas-entre-conjoint-oui-dans-certains-cas

 
--------------------
 
APPEL A MANIFESTER car l'ETAT ne NOUS ENTEND PAS :
 

Nous appelons nos lecteurs à nous contacter par email, en vue de manifester sur Paris en Mai 2020 (date à confirmer).

 

Nous soutenons la parité homme/femme depuis de nombreuses années.

 

Nous avons apporté notre soutien lors des défilés des femmes battues, et ce depuis 4 ans.

 

Toutefois nous sommes forcés de constater une totale absence de réaction de l'état et de ses diverses institutions envers les hommes battus et notre association.

 

Au grenelle des violences conjugales, ils nous ont littéralement dit qu'ils ne voulaient pas parler des hommes battus car "les hommes chassent les femmes".

 

A l'office de la délinquance, ils nous ont dit qu'ils ne voulaient pas parler des hommes battus car "ils sont minoritaires".

 

Par ailleurs, nous avons contacté certaines associations d’aide aux victimes féminines afin d'ouvrir le dialogue, de partager nos expériences et envisager même des collaborations, en vain.

 

C’est silence radio. 

Face à cette situation, comment ne pas conclure que tout ce beau monde ne veut tout simplement pas parler des hommes battus.

 

Monsieur Pascal Combe, président de l’association, œuvre depuis 4 ans dans cet univers, dans ces manifestations, dans ces pétitions, dans son soutien sur le terrain, aux côtés des hommes pour défendre la cause des violences conjugales.

 

Au nom de l’association, il a pu observer durant ces nombreuses années, comment lentement certaines personnes ont réussis à s’imbriquer dans les plus hautes sphères de l'administration et de la politique tout en occultant l’existence de certaines violences sur le simple fait de leur genre ou de leur nombre.

 

L’association est profondément amère aujourd’hui devant l’intérêt notoire de victimisation systémique de la femme, et particulièrement des femmes battues, au point de nier l’existence même de toute victime masculine.

 

Elle lui est rendu difficile de ne pas attribuer ce constat à une dérive féministe extrémiste, lente et insidieuse.

 

Ce mensonge d'état suffit, défendons les hommes battus aussi !

 

Ils représente une victime sur trois en France d’après l'Observatoire de la délinquance. 

Ils sont certes moins nombreux mais en rien minoritaires, et encore moins une identité négligeable.

 

Tout être humain à le droit à un minimum de dignité d'après les conventions de Genève de 1949.

 

A ce mensonge d'état français s'ajoute :

-   Un état coupable de crime pour non-assistance à personnes endanger,

-   Un état qui masque volontairement 150 000 hommes battus et 300 000 enfants témoins et victimes. 

 

D'où des développements par centaines de milliers de pathologies graves et des centaines de suicides chez ces victimes sur le long terme. 

 

Au profit de qui ? des sacro saintes féministes, vaste enjeu électoral en France.

 

Contact : Pascal Combe

Email : pascal2_2007@live.fr

(Dites-nous combien vous pouvez amener de personnes avec vous)

 

Permanence téléphonique plus bas

 

--------------------

 

SVP lire absolument toute cette page pour un minimum d'information. 

 

------------

 

Nous vous proposons des conseils gratuits, et des avocats et une sophrologue thérapeute à prix modérés. Faites attention aux avocats ou autres professionnels qui passent des publicités onéreuses sur internet. C'est vous qui payez leurs publicités. 

 

---------------

 

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE : Hommes battus et enfants témoins. Région Parisienne.

 

Vous pouvez consulter une Spécialiste en Sophrologie et  aide psychologique pour hommes battus et /ou enfants témoins (vous pouvez venir avec vos enfants), Helène PHAM, située à Melun Sénart (77000), à trois quart d’heure de Paris par le train (direct Paris Melun). CE SOUTIEN n’est pas une aide juridique, c’est nous qui vous la fournissons (voir nos horaires qui suivent). Donc n’appeler cette sophrologue thérapeute que pour prendre RDV. Les hommes battus et leurs enfants témoins subissent des traumatismes et développent des Pathologies, nous vous conseillons une thérapie pour échapper à ces traumatismes. 

 

Aller sur ce lien pour coordonnées :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/aide-psychologique-pour-les-hommes-battus-et-les-enfants-temoins

 

Si vous êtes en province, nous vous conseillons pour trouver un thérapeute.

Voir aussi ce lien :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/aide-psychologique-province

 

TÉLÉPHONES ET HORAIRES D'ÉCOUTES PLUS BAS

 

--------------

 

AVOCATE spécialisée Région Parisienne :

Nous avons une avocate pour la région parisienne, spécialisée pour les hommes battus, Maître Catherine LAM, située sur Paris. 


Aller sur ce lien pour coordonnées :
https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/une-avocate-maitre-lam-defend-les-hommes-battus

 

Si vous êtes en province, nous vous conseillons pour trouver un avocat.

 

TÉLÉPHONES ET HORAIRES D'ÉCOUTES PLUS BAS

 

---------------

 

Nous vous conseillons de lire le CV de Pascal COMBE, créateur de Stop Hommes Battus.


En effet il explique bien les liens qui existent entre l'enfance, et les violences conjugales qui surviennent ensuite à l'age adulte. Voir ce lien :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/cv-du-president-pascal-combe

 

------------------

 

Pour consulter les statistiques du blog et les 30 derniers articles, voir lien suivant :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/statistiques-articles-de-ce-site

 

----------------

 

LIVRE A LIRE SUR LES HOMMES BATTUS :

“Misogynie, misandrie : il y a DEUX SEXISMES”, livre de Patrick Guillot aux Editions De Varly. Le seul livre qui dénonce les discriminations faites aux hommes battus. Commande en ligne chez l’éditeur : http://www.devarly.net/home-de-varly/65-misogynie-misandrie-il-y-a-deux-sexismes-9782375040522.html  ou chez n’importe quel libraire.

 

---------------

 

Une documentation d'environ 400 articles se trouve dans le menu ARTICLES en haut de page. Ces articles sont classés en RUBRIQUES. Cette documentation d'environ 1400 pages est disponible pour les hommes battus, médias, chercheurs, étudiants, et le public.

 

------------------

 

Nous avons été choisis comme partenaire officiel des hommes battus pour faire des propositions au grenelle des violences conjugales, auprès des services de Madame La Secrétaire d'état Marlène SCHIAPPA.

 

------------------------

 

PERMANENCE téléphonique hommes battus, et témoins

 

SEMAINE MATIN :

 

Joëlle : 06 26 17 50 22

Du Lundi au Vendredi

De 9h00 à 12h00

 

SEMAINE ENTRE MIDI :

 

Ulrik : Tel 06 35 30 39 76

Mardi de 12h00 à 13h45

Jeudi de 12h00 à 13h45

 

Herve : Tel 06 51 81 91 68

Lundi, Mardi, mercredi, jeudi,

vendredi de 12h00 à 14h00

 

APRÈS MIDI :

 

Camille : Tél 06 84 72 82 15

Lundi de 21h30 à 23h00

Mardi de 21h30 à 23h00

 

Thérèse : Tel 06 17 45 65 22

Mardi et Jeudi de 14h00 à 17h00

 

Jean Michel : Tel 06 84 37 15 80

Mardi et jeudi de 12h00 à 15h00

 

WEEK END

 

Jean Michel : Tel 06 84 37 15 80

Samedi de 17h00 à 21h00

 

Pascal : Tel 06 81 92 14 58

Le Samedi et Dimanche

 

Bien respecter les horaires. Merci. 

 

------------------------

 

CONTACT uniquement pour étudiants, médias, professionnels :

Pascal Combe. Tel : 06 81 92 14 58

Nous fournissons une aide aux médias en informations et en leur indiquant des hommes battus qui veulent bien témoigner.

Nous fournissons une aide aux étudiants (social et familial, socio, psycho, divers). Ceux ci, seulement s'ils le désirent, après formation par nous, ont la possibilité de faire des écoutes d'hommes battus et/ou des travaux (mailing, marketing, relations médias, rédaction, ect.) selon leur temps disponible.

 

 

Ces travaux font par la suite l'objet d'une attestation officielle de la part de notre association pour votre CV.
Les mémoires et les thèses peuvent être affichées dans la rubrique thèse de notre site.

Vous êtes retraite(e)  ou vous avez du temps libre, vous avez été maltraite(e) ou non, vous êtes un homme ou une femme, vous pouvez devenir bénévole pour notre association. Contactez nous. 

 

-----------------------

 

CONTACT par écrit :

Email : pascal2_2007@live.fr

 

-----------------------

 

 

Nous sommes conseilles par une avocate, un psychiatre thérapeute, et une future doctorante en violences conjugales. Notre équipe de bénévoles comprend des étudiants en sociologie, psychologie, assistantes sociales, journalisme. Le président de l'association est Monsieur Pascal Combe, ancien homme battu et enseignant en publics en difficultés. 

 

Nous écoutons et conseillons les hommes battus (violences physiques, morales, sexuelles, financières).

 

---------------

 

INFO DU JOUR

 

Nous avons été reçus par le Grenelle des Violences Conjugales. On nous a expliqué que le Grenelle ne voulait pas associer les hommes battus aux femmes battus, car les hommes chassent les femmes. Et pour les hébergements d'urgence, on nous a dit de nous débrouiller. Donc circulez, il n'y a rien à voir. Nous avons le projet d'écrire une lettre de propositions. Nous sommes soutenus par le député des Côtes d'Armor, Yannick Kerlogot dans notre démarche. 

 

---------------------------------
La VIOLENCE contre les HOMMES n'est PAS MINORITAIRE en France ! 

 

En Angleterre 40 % dhommes maltraités conjugaux. En France 34 %. Pourtant les médias et institutions en France ne mentionnent pas les hommes battus. Pourquoi ?  34 % ce n'est pourtant pas minoritaire. Pourquoi ? 

 

Nous sommes les seuls en France à prendre en charge par tel les hommes battus. Nous avons 1500 appels par an par tel. Et 45 000 visites par an sur ce blog. 

 

Il y a une SYMETRIE Maltraitance Hommes / Femmes dans 22 Pays,  300 études. Par exemple 40 % d'hommes battus en Angleterre contre 60 % de femmes battues. En Angleterre on en parle et l'association anglaise de défense des hommes battus à le soutien de l'état. Pourquoi rien en France ? 

 

 

LIRE CETTE PAGE et CE SITE POUR AGIR ! : 400 enquêtes dans le menu Article

J'ai créé en Mars 2016 ce site.

Je j'écoute et conseille les hommes battus (coaching), depuis Juin 2014. 
Je donne des interviews aux professionnels, étudiants, médias...

 

Association à but non lucratif en cours de constitution  :

 

STOP Hommes Battus France Association

Située en Région Parisienne mais agissant sur toute la France et les DOM Tom. 

 

Président :  Pascal Combe

 

 

Mot d'encouragement :

 

imagesOGBXBD3D.jpg

 

 

 

Vous etes un Homme battu, harcelé, maltraité,violé, maltraité sexuellement, l'objet de chantages ou

de menaces, accusés de façon mensongère,
face à l'incrédulité de vos proches, des autres et des autorités.

Ou vous êtes partis et avez des soucis. 

 

Cette situation doit cesser. 

Il suffit de nous contacter. 

Nous vous aidons. 

C'est anonyme. 

 

Etre maltraité n'est une fatalité. 

Parler est le premier pas. 

Souvent notre seule intervention peut faire cesser la maltraitance de facon discrete et vous restez anonymes.  

 

solution.png

 

Campagnes Médias en Australie et en Angleterre
Rien en France.... 

 

australie 1.jpg

 

Campagne Australienne pour les Hommes battus

Spots TV : un homme pour 2 femmes maltraitées. 


En Angleterre on reconnait 40% d'hommes maltraités.

En France 34 %. C'est important. 

En France on en reconnait 150 000. 

 

Le phénomène des hommes maltraités n'est pas une illusion.
En France on se tait. Pourquoi ? 

 

Autoportrait d'un artiste chinois dissident plus bas. 

Les hommes battus francais sont ils des dissidents aussi ? 

 

rire-peinture-e-300-9d5e5.jpg

 

 

Suicide : Plus d'infos :

 

http://social-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/sante-mentale-et-psychiatrie/article/que-faire-et-a-qui-s-adresser-face-a-une-crise-suicidaire

 

 

 

Attention votre maltraitant(e) peut espionner vos appels :

 

espion.png

Effacer votre appel téléphonique de l'historique de votre téléphone portable 

Effacer votre consultation de ce site sur les historiques de votre ordinateur (menu en haut à droite) 
et / ou de votre téléphone portable.

Si vous ne savez pas, allez dans un cyber café on vous renseignera.

 

imagesR4Y49U9N.jpg

 

 

 

.

Nos Actions :

  • Nous écoutons et conseillons les victimes.

  • Interviews aux professionnels, étudiants ...

  • Notre but est de changer par l'information l'état d'esprit en France qui considère les Hommes maltraités comme un phénomène minoritaire, voire marginal.

 

  • Montrer que les enquêtes sont partielles en France : 140 000 hommes et 450 000 femmes maltraités sont reconnus en France, soit des pourcentages inférieurs à 5 % alors qu'au Canada, Belgique, Australie on commence à parler de 10 % (soit 1,5 million en France), et une symétrie en chiffres hommes/femmes battus. 

 

  • Montrer que le phénomène de la maltraitance sexuelle et le viol des hommes n'est pas minoritaire.
    l'Etat français reconnait 0,7 % de d'hommes maltraités par an contre 7 % dans le Monde.

 

  • Montrer que dans le Monde on considère le statut de la virilité de l'Homme incompatible avec la maltraitance des hommes par les femmes.

 

  • Montrer qu'en France dans la Police, Gendarmerie et Justice
    le phénomène important des hommes maltraités est peu connu et que l'Etat n'a pas fait d'information
    Des plaintes sont ignorées, voire refusees, des hommes maltraités sont condamnés de façon injuste.

 

  • Dénoncer l'absence  de locaux d'urgence en France pour les hommes victimes alors qu'il y en a pour les femmes maltraitées.

 

  • Montrer que dans les instances Européennes, le phénomène des hommes maltraités est totalement ignoré.

 

  • Montrer qu'il y a un Tabou en France sur ce sujet.

 

  • Montrer que tous les chiffres de la maltraitance sont sous-estimés en France
  •  

  • Comparer les études des autres grands Pays avec celles de la France.
    Et comparer les moyens mis en œuvre de défense et de prévention.

 

 

En France Pourquoi ne voit-on pas ? 
Au Pays des Droits de l'Homme et de la Parité  ?
 

 

 

L'image de l'Homme dans le monde :

 

Pour vous situer le problème de l'image de l'Homme regardez cette vidéo, 
elle est édifiante, un homme se fait maltraiter par une femme et 
le public réagit par l'indifférence ou l'amusement :

 

 

VIDEO. En Angleterre, une campagne de sensibilisation rappelle 
que 40% des victimes de violences conjugales sont des hommes.

 

VIOLENCES CONJUGALES : 
UNE VIDÉO VIRALE POUR DÉFENDRE LES HOMMES BATTUS

 

 

Dispute dans un parc londonien, filmé par trois caméras cachées.

 

Comment auriez-vous réagi si vous aviez été témoin de cette scène ?

 

(YouTube/ManKind Initiativ) 

 

 

 

 

Maltraitée par son conjoint en pleine rue, une femme peut sans doute compter sur la solidarité des passants indignés. Mais quand les rôles s’inversent, et que l’homme se retrouve victime, il s’attire au mieux de l’indifférence, au pire, des moqueries.
 
C’est le triste constat d’une expérience menée récemment par l’association anglaise "Mankind Initiative", qui soutient les hommes victimes de violences conjugales.
 .

 

 

Profils possibles des Femmes Maltraitantes

 

 

imagesZAPG7YVI.jpg

 

 

Il existe des profils de maltraitantes qui peuvent avoir dans des cas précis

des passages à l'acte violent, des maltraitantes dont c'est le mode de fonctionnement, 
des maltraitantes qui agissent par intérêt.

 

Les profils d'hommes maltraitants sont les mêmes que ceux des femmes maltraitantes, ce qui explique une parité homme/femme dans la violence conjugale, parité constatée à l'étranger. 

 

Profil jalouse compulsive

La maltraitante est jalouse par manque d'estime de soi.

Si cette jalousie devient importante, la maltraitance peut s'installer


Naissance du premier enfant ou d'un enfant

Certaines femmes dans ce cas essayent d'isoler l'homme du nouveau couple fusionnel formé entre elle et son enfant, et cette situation peut parfais aboutir à des maltraitances psychiques ou physiques.

 

Profil alcoolique ou addiction aux drogues

La maltraitante peut frapper son conjoint pendant une prise de boisson excessive Certaines drogues peuvent produire des accès de violence

 

Femme qui a été maltraitée étant mineure

Il peut y avoir chez certaines personnes, ce n'est pas une généralité, une reconduction de la violence due à une maltraitance antérieure dans l'enfance. 

La maltraitante à été maltraitée enfant ou à été témoin de violences. Plus tard à l'âge adulte cette femme va reconduire la violence de façon transgenerationnelle. 

 

Haine des Hommes (Misandrie) 
Certaines personnes peuvent avoir des ressentiments envers les hommes

dus à des problèmes relationnels antérieurs avec les hommes et/ou le père. 

 

Réaction à la maltraitance 

Une homme peut induire une maltraitance sur sa compagne qui n'est pas obligatoirement violente, mais qui peut engendrer chez sa compagne une escalade à maltraitance physique des deux côtés. 

 

Femme mal intentionnée

Certaines femmes peuvent déclencher la maltraitance dans l'objectif de faire fuir leur compagnon ou pour d'autres objectifs.

 

Profil perverse narcissique

Cette pathologie n'est pas encore reconnue en France.  La maltraitante cherche à mettre sous emprise le maltraité. Le maltraité est souvent soumis à un harcèlement psychologique

 

Profil avec troubles bipolaires

La violence peut surgir chez certains sujets qui font des crises de manie, c'est à dire des phases d'exubérance. Cela ne touche que les sujets non ou mal medecamentes. .

 

Profil paranoiaque

La personne peut être atteinte de gravité variable.EPascal t peut être conduite à la maltraitance dans des phases sévères

 

Psychopathes et sociopathes

La plus part des psychopathes sont bien insérés dans la société. Il peut arriver dans certains cas que ces pathologies puissent amener à la violence. 

 

En 2006, Rose A. Medeiros et Murray A. Straus ont mené une étude auprès d'un échantillon de 854 étudiants (312 hommes et 542 femmes) de deux universités américaines. Ils ont identifié 14 facteurs de risque spécifiques communs aux hommes et aux femmes ayant commis le VPI; une mauvaise gestion de la colère, les troubles de la personnalité antisociale , troubles de la personnalité borderline , modèle des relations dominantes, la toxicomanie , les antécédents criminels, les troubles de stress post - traumatique , la dépression, les problèmes de communication, la jalousie , l' abus sexuel comme un enfant, le stress et l'approbation d' attitude générale de la violence conjugale .

 

Parmi les autres explications à la violence conjugale masculine et féminine figurent la psychopathologie , la colère, la vengeance, le manque de compétences, les blessures à la tête, les déséquilibres biochimiques, le sentiment d'impuissance, le manque de ressources et la frustration

 

Vous pouvez en consultant un psychiatre thérapeute, un psychologue ou notre association, tenter d'avoir une réponse en décrivant votre vie conjugale, et ce sera sans doute une aide précieuse pour savoir s'il faut tenter : 


- une thérapie familiale pour tenter de ressouder le couple et la famille,

 

- une thérapie de la maltraitante si elle accepte, pour tenter de ressouder le couple et la famille,

 

- ou si vous préférez vous échapper avec ou sans thérapeute et dans certains cas c'est nécessaireC'est VOTRE CHOIX.

 

Cette aide thérapeutique est aussi une aide précieuse pour soigner vos traumatismes efaire le deuil de votre maltraitante si vous partez.

Et dans ce cas portez plainte, et essayez d'avoir la garde de vos enfants.


Le fait de vouloir donner une chance à votre couple avec une thérapie si vous le décidez ne doit pas vous empêcher de PORTER PLAINTE c'est TRES conseillé. C'est votre choix.


Le psychologues et psychiatres sont payants, sauf les psychiatres en secteur 1.

Les psychiatres et psychologues qui sont en CMP (centre médico psychologique) sont gratuits.

 

Nous sommes là pour vous écouter et vous accompagner dans ces démarches si vous le désirez. Ou si vous êtes en procédure judiciaire.

 

La Protection des Femmes, 
et la Parité Femmes / Hommes, 
c'est bien, Mais ? Et les hommes battus ? 

 

 

Les Campagnes massives pour la Protection des Femmes en France contre la maltraitance conjugale, sexuelle et le viol, sans jamais parler des hommes victimes qui ne sont pas loin derrière dans les statistiques à l'étranger, donnent l'impression à tous et toutes que l'homme ne peut être que violent et que la femme ne peut être que victime,

ce qui influence toute la Nation, jusqu'à la Justice et décideurs, enquêteurs de la violence conjugale.

Et c'est une nation entière qui devient aveugle,

L'effet pervers donnant la sensation à l'homme qui est maltraité, qu'il est encore plus seul,

et donc devient peu disposé à se révolter encore moins à porter plainte (5 %).

Beaucoup de maltraitantes profitent de la situation. Certaines menacent de porter de fausses plaintes si l'homme porte plainte. 

 

 

L'avis d'une thérapeute sur la violence :

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/2178-les-hommes-battus-ca-existe-aussi-si-on-s-occupait-d-eux.html

 

 

C'est une idée reçue : les hommes sont les plus forts. Un coup est violent, qu'il vienne d'un homme, ou d'une femme

 

Un petit garçon de 5 ans m'a raconté un jour : "mon beau-père m’a dit que les garçons sont plus forts que les filles et quand les filles tapent, ça ne fait pas mal". Une petite phrase anodine qui semble sans conséquence. Après tout, c’est vrai, les filles sont, de manière générale, moins fortes et lorsqu’elles frappent, le coup peut être moins préjudiciable que s’il provient d’un homme.

 

Pourtant, je me suis insurgée car même si les coups viennent d’une femme, ils font mal.

 

Un coup est un coup et il ne devrait jamais être porté. J’ai alors du expliquer au petit qu’un coup fait mal même si cela provient d’une fille. Mais, à ma grande surprise, du haut de ses 5 ans, le garçonnet refusait d’entendre mon discours. C’était déjà bien ancré dans sa tête. J’ai du faire une chose pas très jolie, demander à sa sœur de lui porter un coup, un vrai coup (j’ai bien expliqué le contexte, que ce n’était pas bien, que nous étions dans un cadre expérimental…etc).

 

La petite a donc donné un coup à son frère, un coup de poing sur le bras du garçon. Il s'est exclamé "aïe !" (ouf !) et a admis qu’un coup, qu’il vienne d’une fille ou d’un garçon, fait mal.

Ils ont tous les deux compris que la violence n’a pas de sexe… Mais, je sais bien que je vais devoir revenir sur le sujet pour m’assurer que les représentations sociales, les discours, les médias, les habitudes n’auront pas mis à mal cette question.

 

Depuis quelques décennies, nous voyons des campagnes de prévention ou de lutte contre les violences faites aux femmes. Ces campagnes sont essentielles et permettent d’aider, voire de sauver quantité de femmes et d’enfants.

Mais ces campagnes ont malheureusement un effet pervers, celui de stigmatiser l’homme. Il est alors représenté comme le mal, le pervers, le tueur, celui qui doit "prendre, pénétrer, dominer et s’affirmer, si nécessaire par la force", selon la formule d'Elisabeth Badinter.

 

Alors, lorsqu’un homme est victime de violence conjugale, psychologique et/ou physique, on ne le croit pas. Comment croire que cet homme de 90 kg se laisse battre par cette petite crevette de 45kg ?

 

Les femmes sont si fragiles, si bonnes. Ce sont des mères. Elles ne peuvent pas être mauvaises. Après tout, on leur a confié nos enfants pendant des millénaires.

 

Pourquoi sexualiser la violence ? Pourquoi la réduire à un type ? La violence est partout, pratiquée par des hommes, des femmes et mêmes des enfants.

 

Selon l'Observatoire national de la délinquance (ONDR) , en 2018, 150 000 hommes ont été victimes de violences de la part de leur conjointe. 27 hommes sont morts directement des coups de leur femme ou des suites de ces coups. C’est un meurtre tous les 13 jours.

Parce que c’est plus de quatre fois moins fréquent que chez les femmes (tous les trois jours), et parce que les hommes sont stigmatisés comme les uniques auteurs de violences, les 150 000 hommes victimes de violences conjugales et les 27 morts en 2008 sont ignorés.

 

Seuls 5% des hommes battus osent porter plainte. Que font les 95% qui restent ?

 

 

Il y a ceux qui ne subissent que de la violence psychologique, violence plus typiquement féminine.

 

 

Nous savons qu’un homme victime de violence physique de la part de sa femme n’ose pas porter plainte, n’ose pas en parler à son entourage.

Un homme victime de violence psychologique, peut-il parler ? Non. 

 

Un de mes patients s’est fait agresser par sa femme avec un objet coupant. Il a eu plus de 40 points de suture. Alors même qu’il était dans l’ambulance, un policier lui a demandé de ne pas porter plainte car sa femme pleurait et avait compris sa bêtise.

 

J’ai un autre patient qui a poussé sa femme pour la sortir de la pièce pour ne plus se faire hurler dessus. Cela faisait 20 ans que son épouse le maltraitait physiquement et psychologiquement. L’avoir poussé est son seul et unique fait de violence envers sa femme (reconnu par celle-ci). Elle a porté plainte pour son dossier de divorce. La police n’a pas hésité à le mettre en garde à vue. La police, elle-même, filtre les dépôts de plainte ou de main courante car les formations ne concernent que les femmes victimes de violence, mais pas les hommes.

 

Nous, personnes lambda, la police et la justice, sommes tous pris dans cette idée que la femme est fragile et l’homme le mauvais. Or, tel que le dit Michèle Agrapart-Delmas "les femmes sont certes moins impliquées que les hommes dans les activités criminelles, mais leurs actes ne sont pas moins pervers ou destructeurs que ceux des hommes et ils sont statistiquement plus souvent prémédités" (1).

 

Alors, n’est-il pas temps que nous nous questionnions sur nos habitudes de pensée ?

 

Nous pouvons envisager que contrairement à nos croyances, la condition des hommes n’est pas toujours enviable. Il me semble important en matière de violence de penser victime et auteur de violence et non pas homme ou femme. Il s’agit ici de s’émanciper de ses représentations de la violence, de l’opposition des femmes contre les hommes, et réciproquement, pour aller au fond du problème, la cessation de la violence conjugale et de toutes les autres.

 

(1) Michèle Agrapart-delmas., Femmes fatales, les criminelles approchées par un expert, Max Milo, Paris, 2009

 

 

 

Sans doute un million
d'hommes maltraités. Plus de dix mille suicides par an en France. Combien sont maltraités ?

 

 

 

 

sans-titre 12.png  images2CKBEQOW.jpg

 

imagesWEGNIA02.jpg

 

 

Combien de suicides suite à la maltraitance conjugale ?

 

 

suicide 1.png

 

 

 

Les vrais Hommes se font maltraiter ou violer, 
en parler demande une vraie force. 

 

 

sans-titre 10.png

 

 

imagesARCFFDKG.jpg

 

 

images8ORDMHTE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

sans-titre 20.png

 

 

 

La situation est-elle sérieuse en France  ?

sans-titre 31.png

 

En France, la prévention est inexistante concernant la violence contre les hommes.

 

Au canada des enquêtes donnent les femmes et hommes maltraités équivalents dans les chiffres, 
chacun environ 10 %. Dans plusieurs pays on arrive à ce chiffre, voir plus. 
Des enquêtes faites par des milliers d'associations humanitaires donnent 3 % de maltraitance sexuelle 
et de viol à sur femmes comme sur hommes (voir notre article sur notre site)

 

Egalité de chiffres sur la Violence Hommes et Femmes, soit environ 10 pour cent 
http://www.courrierinternational.com/article/1997/12/18/la-violence-conjugale-n-est-pas-l-apanage-des-males/

 

Egalité des sexes devant la maltraitance ?
c'est une réalité qui apparait car le phénomène est caché et tabou depuis toujours.

Les enfants souvent sont spectateurs quand ils ne sont pas victimes aussi ...  
Ces enfants combien sont-ils à êtes victime spectatrices ?

A l'étranger les enquêtes progressent. Les mesures aussi.

 

En Australie l'Etat passe des spots TV pour inciter les hommes battus à parler.

 

Coût de cette maltraitance...

 

Des coûts sociaux et humains importants 
On parle de 40 milliards d'euros par an en Angleterre concernant la violence conjugale en général.


Un coup de poing à la démocratie et aux droits élémentaires de l'Homme,

et de la Femme et de l'Enfant ? 

La France le Pays des droits de l'Homme ?  Pays des droits des hommes ?

 

Combien de maltraités qui se suicident ? 


Et qui enquête de façon sérieuse sur les causes réelles des suicides ? 
Et Quelles séquelles pour l'entourage ?

 

Drame invisible ? Tabou ? Ou les deux ?  Pourquoi ne voit-on rien ?

 

 

Les enfants sont des futurs adultes.. Que seront-ils plus tard ? Vont-ils reconduire la violence sur autrui ? La boucle infernale ?

Quelle prévention sur les femmes maltraitantes ?

 

sans-titre 30.png sans-titre 30.png sans-titre 30.png sans-titre 30.png sans-titre 30.png

 

 

Les homme battus sont-ils MOINS considérés 
que les chiens et les chats en hébergement d'urgence ?

 

 

images58SXXNRM.jpg

 

 

 

La PREVENTION se fait on le sait par la menace de la Justice
Elle se fait aussi par la prévention et les soins pour les maltraités
ET L'OBLIGATION de SOINS pour les maltraitants. Sinon les situations recommencent. 
Or les femmes maltraitantes la plus part ne sont pas inquiétées en France. Pourquoi ?
Elle se fait aussi par les moyens, SOINS et  PREVENTION. IL Y A  des centres d'hébergement d'urgence pour les femmes maltraitées. 

Les 
centres d'hébergement pour les hommes battus N'EXISTENT PAS. 
Pourquoi ?
  Beaucoup disent ou pensent  que les hommes maltraités n'existent pas en France.
Pourtant l'Etat estime 150 000 hommes battus (et le double de femmes battues) . 
Donc les hommes battus représentent un tiers. CE NEST PAS MINO
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser