STOP Hommes Battus

STOP Hommes Battus

CATASTROPHE SANITAIRE PREVUE

 

 


https://www.ladepeche.fr/2020/12/21/direct-coronavirus-la-france-suspend-les-deplacements-avec-langleterre-17-500-nouvelles-contaminations-9270409.php

REPLAY. Covid-19 : 354 décès supplémentaires en 24 heures en France, Biden vacciné, mutation du virus... L'essentiel de ce lundi 21 décembre

DONC LE 21 DECEMBRE 2020 NOUS AVIONS 354 MORTS PAR JOUR.

NON SEULEMENT LE PRESIDENT AURAIT PU FAIRE BAISSER DE FACON IMPORTANTE LE NOMBRE DE MORTS EN CONFINANT IL Y A 41 JOURS, MAIS IL A LAISSE AUGMENTER LE NOMBRE DE MORTS CHAQUE JOUR PUISQUEN FIN DE SEMAINE DERNIERE NOUS ETIONS A 500 MORTS PAR JOUR.

ON PEUT SIMPLEMENT DIRE QUE NOUS SOMMES PASSES DUNE PROJECTION ANNUELLE SIMPLIFIEE :
DE 354 MORTS X 365 JOURS = 129 210 MORTS PAR AN
A 500 MORTS PAR JOUR X 365 JOURS = 182 500 MORTS PAR AN, CE QUI EST EFFRAYANT,
EN NEGLIGEANT L'AUGMENTATION QUI EST IMPORTANTE.

DONC ON AURAIT DU CONFINER AUSSITOT IL Y A 41 JOURS, LE 21 DECEMBRE 2021.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE.

LA PREUVE EN EST QUE NOUS SOMMES ARRIVES A 88 000 MORTS AU TOTAL, SOIT PRESQUE AUTANT QUE LANGLETERRE QUI EST ARRIVEE A ENVIRON 100 000 MORTS ET QUI EST ENTRAIN DE SE STABILISER, JUSTEMENT GRACE AU CONFINEMENT.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE AU FAIT QUE LE PRESIDENT A NON SEULEMENT LAISSE CETTE SITUATION CATASTROPHIQUE SINSTALLER, MAIS IL NA PAS INFORME SON PEUPLE,

MAIS PIRE, IL CONTINUE SUR LA MEME ERREUR EN REFUSANT DE CONFINER EN URGENCE.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE.

LE VIRUS ANGLAIS MUTANT A INFECTE 10 % DES HABITANTS DE LILE DE FRANCE SOIT ENVIRON UN MILLION DE PERSONNES,

ET LE PRESIDENT NA RIEN FAIT.

DECLARATION DES 10 % FAITE PAR LE MINISTRE DE LA SANTE LUNDI DERNIER, QUI DEMANDAIT UN PEU PLUS TARD UN CONFINEMENT " TRES TRES " SERRE.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE A LATTITUDE DU PRESIDENT ET OU LE MINISTRE DE LA SANTE NEST PAS SUIVI PAR LE PRESIDENT.

CEST UNE CATASTROPHE SANITAIRE.

ET LE PRESIDENT CONTINUE A NE PAS AGIR.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE A CE MASSACRE SANITAIRE.

https://www.ladepeche.fr/2020/12/20/coronavirus-une-troisieme-vague-des-le-7-janvier-9269180.php

Coronavirus : une troisième vague dès le 7 janvier ?

Publié le 20/12/2020 à 15:15 , mis à jour à 18:47

Le JDD a publié des projections du Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy (CHRU) et de la Fédération Hospitalière de France (FHF) dimanche 20 décembre. Celles-ci font craindre une explosion des cas et une troisième vague hospitalière inévitable après les fêtes. 

Une troisième vague hospitalière inévitable dès le 7 janvier ? Ce sont les conclusions peu rassurantes que tire une étude du Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy (CHRU) et de la Fédération Hospitalière de France (FHF), publiée le dimanche 20 décembre dans le JDD. 

Une troisième vague hospitalière inévitable dès le 7 janvier ? Ce sont les conclusions peu rassurantes que tire une étude du Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy (CHRU) et de la Fédération Hospitalière de France (FHF), publiée le dimanche 20 décembre dans le JDD. 

Le CHRU de Nancy et la FHF ont effectué des projections jusqu'au 7 janvier sur l'occupation des lits en services de réanimation par des patients Covid-19. Les résultats observés font craindre une pression trop élevée sur ces services dans l'hexagone. Le CHRU Nancy a développé depuis fin mars en collaboration avec le FHF, un "modèle fiable pour déterminer l'évolution de l'occupation des lits de réanimation Covid et reprogrammer des interventions en conséquence", explique le JDD. Ce modèle s'est jusqu'ici montré efficace puisqu'il a réussi à anticiper les deux pics de mars et de novembre. 

Les voyants sont déjà au rouge actuellement. On enregistre une reprise de l'épidémie et la barre des 17 500 nouvelles contaminations a été franchie samedi 19 décembre. Près de 25 000 patients Covid-19 restent hospitalisés. À l'approche des fêtes, que de nombreux Français prévoient de passer en famille, ces derniers chiffres ne peuvent qu'inquiéter. 

Des chiffres similaires au pic de novembre

Le CHRU de Nancy a exposé quatre scénarios, du plus optimiste au plus pessimiste, en faisant varier le R0 (le taux de reproduction du virus). En se basant sur les projections les plus optimistes, les plus probables selon l'infectiologue Christian Rabaud, directeur de la commission médicale d'établissement du CHRU de Nancy, on atteindrait les 3500 à 5000 lits occupés le 7 janvier prochain. Des chiffres similaires à ceux de la mi-novembre. 

"Dès les prochains jours, les hôpitaux pourraient avoir des difficultés à faire face car la pression va inexorablement autour de Noël. Le problème c'est que les réas sont déjà en tension malgré des lits supplémentaires", expliquait le Pr Rabaud au JDD. Avec de nombreux étudiants en congés et des personnels soignants au front depuis des mois épuisés, impossible de "faire plus avec moins" selon l'infectiologue. Frédéric Valletoux, président de la FHF, a donc insisté sur l'importance du respect accru des gestes barrières pendant les fêtes. 

Lire la suite 

Des chiffres similaires au pic de novembre

Le CHRU de Nancy a exposé quatre scénarios, du plus optimiste au plus pessimiste, en faisant varier le R0 (le taux de reproduction du virus). En se basant sur les projections les plus optimistes, les plus probables selon l'infectiologue Christian Rabaud, directeur de la commission médicale d'établissement du CHRU de Nancy, on atteindrait les 3500 à 5000 lits occupés le 7 janvier prochain. Des chiffres similaires à ceux de la mi-novembre. 

Dès les prochains jours, les hôpitaux pourraient avoir des difficultés à faire face car la pression va inexorablement autour de Noël. Le problème c'est que les réas sont déjà en tension malgré des lits supplémentaires", expliquait le Pr Rabaud au JDD. Avec de nombreux étudiants en congés et des personnels soignants au front depuis des mois épuisés, impossible de "faire plus avec moins" selon l'infectiologue. Frédéric Valletoux, président de la FHF, a donc insisté sur l'importance du respect accru des gestes barrières pendant les fêtes.

CERTAINS HOPITAUX AVAIENT MEME PREVU LE DEPART DE LA SATURATION DES HOPITAUX POUR LE 7 JANVIER 2021, DES LA DATE DU 20 DECEMBRE 2020.

CE QUI EST LE CAS PUIDQUIL Y A QUELQUES JOURS, UN AUTRE HOPITAL SE DECLARAIT TRES PROCCUPPE CAR LHOPITAL ETAIT ARRIVE A SATURATION, ET NE COMPRENAIT PAS POURQUOI LE PRESIDENT NAVAIT PAS CONTACTE LES HOPITAUX.

NOUS NAVONS PAS DEXPLICATION RATIONNELLE.

STOP HOMMES BATTUS

PASCAL COMBE

 

 



02/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 201 autres membres