STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

GUICHETS DU SAVOIR ORG

 

 


GUICHETS DU SAVOIR ORG

https://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=83040&p=158130&hilit=personnes&sid=b6c0a0b492ffbe2723fdb5ce37eb850d



Connexion










Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

 

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > "Harcèlements" et "viols" toujours les femmes sont les victi

"Harcèlements" et "viols" toujours les femmes sont les victi

par Hazem, le 08/06/2020 à 16:35 - 1079 visites

Bonjour,
Des histoires d’ harcèlements et de viols contre les femmes sont rendus publics après de longues années de " silence" !
Par contre on ne trouve que rarement des plaintes déposées par des hommes réellement victimes.
Comment cela s’explique ?
Merci et bon travail.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 11/06/2020 à 15:33

Réponse du Département Société :

Parmi les principales raisons expliquant cette différence :
- le nombre de victimes : il y a beaucoup moins d’hommes victimes de violences conjugales que de femmes
- les hommes parlent moins des violences qu’ils subissent, ils portent moins plainte.

Des violences entre conjoints

La violence faîte aux hommes rentre en partie dans la catégorie des violences conjugales dont vous pouvez trouver les caractéristiques et les statistiques dans cet article de l’encyclopédie Wikipédia.

D’après cet article de Leïla Marchand du quotidien Le Monde, le cas des violences faîtes aux hommes au sein de leur couple (battus ou maltraités par leur conjoint.e) est beaucoup moins répandu et moins signalé que celui des femmes mais il existe pourtant.

149 000 hommes ont été victimes de violences au sein de leur couple en 2012 et 2013, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (qui s'appuie l'enquête de victimisation « cadre de vie et sécurité »). Les hommes représentent donc 27 % des cas de violences conjugales et 17 % des cas mortels.
Les hommes déclarent moins les violences qu’ils subissent à la justice
Cette violence, plus taboue, est mal représentée par les statistiques. Les hommes en parlent moins, le déclarent moins. Quand 10 femmes sur 100 déposent plainte suite aux violences qu’elles ont subies, seuls 3 hommes sur 100 osent se tourner vers la justice, toujours selon l’ONDRP.

Des associations pour défendre les hommes battus

Il existe peu de structures d’aide aux hommes battus. La première association fondée en 2009, SOS Hommes Battus, affirme recevoir environ 2 500 appels et mails chaque année.

Reflet de l’écart entre les violences faîtes aux femmes par rapport à celles faîtes aux hommes, les sources, témoignages, statistiques sur les violences faîtes aux femmes sont beaucoup plus nombreuses que du côté des hommes.

Le site de l’association Stop Hommes battus publie beaucoup d’informations à destination des personnes concernées dont une bibliographie sur ce sujet encore tabou mais surtout beaucoup de conseils utiles dans la démarche des hommes qui veulent se faire aider dans une situation de violence subie.

Les chiffres des violences conjugales sur les hommes

Un homme décèderait tous les 13 jours sous les coups de sa compagne (ou de son compagnon).
Les derniers chiffres datent de 2017 et figurent dans l’Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Ils font état de 21 décès d’hommes pour 130 femmes.
D'autres statistiques se trouvent sur le site officiel du HCE, le Haut Conseil à l'Egalité.

En 2012, dans 17 cas des 26 homicides commis par une femme sur son conjoint, celui-ci était auteur de violences sur sa conjointe (65% des cas). Sur les 148 femmes victimes d’homicide par leur conjoint, 14 d’entre elles étaient auteures de violences conjugales (9% des cas). Source : Insee-ONDRP, enquêtes "cadre de vie et sécurité" de 2010 à 2012 in La lettre de l’Observatoire des violences faites aux femmes - n°1 - Nov.2013

Une courte vidéo d’ARTE (mai 2019) explique pourquoi les chiffres varient selon les situations qu'ils recouvrent.

Le site officiel Arrêtons les violences publie les données de référence sur les violences conjugales. Ainsi, - 130 femmes ont été tuées par leur (ex)-partenaire « officiel » ou « non officiel », soit une femme tous les 2,8 jours. Sur les 109 femmes tuées par leur partenaire officiel, près de la moitié (51) a été victime de violences antérieures

- 21 hommes ont été tués par leur (ex)-partenaire « officiel » ou « non officiel ». Sur les 16 hommes tués par leur partenaire officielle, 11 étaient auteurs de violences

Les chiffres officiels de novembre 2018 apparaissent également dans ce PDF.

Dans les livres :

- un livre collectif complet sur ce sujet : La violence existe aussi au féminin

- un témoignage de Maxime Gaget, victime de sa compagne sous le titre : Ma compagne, mon bourreau (2015)

et son courageux témoignage en vidéo sur le portail Youtube.

2 votes




Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Facebook 

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur

mentions légales - contact



07/08/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres