STOP Hommes Battus France

STOP Hommes Battus France

L'EFFICACITÉ DU «VIAGRA FÉMININ» SE CONFIRME

 

 

 

L'efficacité du «Viagra féminin» se confirme

L'efficacité du «Viagra féminin» se confirme

La flibansérine a plus d'effets qu'un placebo sur la sexualité des femmes, et est bien tolérée, estiment des chercheurs chinois.

La flibansérine, surnommée «Viagra féminin» parce qu'il s'agit du premier (et actuellement unique) médicament spécifiquement conçu pour soigner l'absence de désir chez la femme, a une histoire mouvementée. Découverte accidentellement alors qu'elle était testée comme un antidépresseur (indication dans lequel il a échoué), la molécule a été débouté à deux reprises par l'agence américaine du médicament (FDA) avant d'être autorisée à la vente cet été, non sans que plusieurs experts aient émis des réserves appuyées. En cause, des effets indésirables fréquents (nausées, somnolence, chutes de tension) et une efficacité que certains jugent maigres.

Des chercheurs de la faculté de médecine de Qingdao en Chine sont revenus sur ces questions d'efficacité et de sécurité de la molécule, en passant en revue toutes les études déjà publiées dans la littérature scientifique sur le sujet. Sur la dizaine d'études identifiées, ils n'en ont retenu que 4 reposant sur une méthodologie parmi les plus fiables en médecine, qui consiste à comparer un groupe ayant reçu le vrai médicament à un groupe qui ignore n'avoir reçu qu'un placebo.

Sponsorisé par ALLIANZ

Le médicament a ainsi été testé sur un total de 3414 femmes en relation amoureuse stable, présentant une baisse de désir avérée depuis au moins 6 mois. Environ un quart étaient ménopausées. Les résultats ont été publiés en novembre dans Journal of Sexual Medicine.

«Bonne balance bénéfice-risque»

«Notre étude révèle que la prise quotidienne de flibansérine 100mg est plus efficace qu'un placebo sur plusieurs points», écrivent les auteurs, citant: le nombre d'actes sexuels satisfaisants, deux questionnaires permettant d'évaluer le désir sexuel d'une femme, deux autres jaugeant le ressenti de la patiente sur l'amélioration de son état, et une échelle mesurant la détresse causée par des problèmes d'ordre sexuel.

Ils ajoutent que le traitement était «bien toléré en général». «Les effets indésirables les plus fréquemment signalés étaient des troubles du système nerveux et de la fatigue». «En résumé, la flibansérine 100mg prise quotidiennement présentait une bonne balance bénéfice risque», concluent-ils. Ils concèdent toutefois que le recul de 6 mois offert par ces études reste insatisfaisant et que d'autres études sur de plus longues périodes et un plus grand nombre de personnes devront être menées.

Mécanisme cérébral

Selon une étude américaine parue en 2008 (Journal of Sexual Medicine), 8,3% des femmes de 30 à 70 ans interrogées souffraient de désir sexuel hypoactif, un trouble reconnu par la médecine qui se caractérise par l'absence de fantasmes et de désir sexuels, provoquant une profonde détresse ou des difficultés relationnelles, et qui n'est pas due à la prise d'un médicament ou à un autre pathologie.

Contrairement au Viagra (sildénafil) qui repose sur un principe d'action mécanique pour générer une érection, la flibansérine agit sur la chimie du cerveau en augmentant la production de dopamine, de noradrénaline et de norépinephrine, et en abaissant le niveau de sérotonine.

Le Dr Jean-Roger Dintrans, psychiatre-sexologue, chargé de cours à Paris V, souligne néanmoins la complexité du désir sexuel, qui ne peut être maintenu, estime-t-il, par la seule action d'une molécule. «Le recours à une molécule activant les circuits du plaisir pourront certes conduire à augmenter initialement l’appétence sexuelle, mais si les échanges ainsi permis ne se font pas dans un contexte propre à éveiller du désir chez la femme sous traitement, l’effet obtenu ne sera pas durable, met-il en garde. Ce traitement sera donc intéressant dans la mesure où il ne sera que l’un des éléments d’une prise en charge sexologique globale visant à retrouver les conditions du désir. Ce traitement permettra de « remettre le pied à l’étrier », mais, après que le galop aura repris, il sera important de choisir le bon itinéraire, celui qui donne envie de continuer « la chevauchée » ! »

Autorisé à la vente depuis le 18 août aux États-Unis, la flibansérine est commercialisée sous le nom Addyi par le laboratoire Sprout. Elle est présentée dans un emballage mettant très en avant les risques d'effets secondaires et ne peut être délivrée que sur ordonnance, par un professionnel de santé ayant reçu une formation spécifique. La consommation d'alcool, notamment, est fortement déconseillée. Ce produit n'est pas encore disponible en Europe.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

DOSSIER - Les dessous d'une sexualité épanouie 

D'où vient le manque d'envie sexuelle? 

Le tabou des douleurs du clitoris 

Parler de problèmes sexuels à son médecin, pas si facile 



10/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres