STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

Vous êtes défenseur privé des droits de l'homme, portez plainte au Défenseur de l'OHCHR (ONU)

 

 

https://www.ohchr.org/EN/Issues/SRHRDefenders/Pages/Contact.aspx


Plainte des défenseurs des droits humains auprès de l'OHCHR (ONU)

 

 

----------------------------------------

 

https://www.ohchr.org/EN/Issues/SRHRDefenders/Pages/Contact.aspx

 

 

À

Messagerie électronique

Fax

- Soumettre une allégation de violation contre un défenseur des droits humains: urgent-action@ohchr.org +41(0) 22.917.90.06

- Contacter le titulaire du mandat à d’autres fins:

defenders@ohchr.org

+41(0) 22.917.90.06

courrier

Rapporteur spécial sur la situation
des défenseurs des
droits de l’homme, M. Michel
Forst
c/o Bureau du Haut
Commissaire aux droits de l’homme – Palais Wilson Office des Nations Unies à Genève CH 1211 Genève 10 Suisse

 

 

 

---------------------------------------

 

 

Défenseurs

 

 

---------------------------------------

https://www.ohchr.org/EN/Issues/SRHRDefenders/Pages/Defender.aspx

 

Qui est un défenseur

Le terme « défenseur des droits humains » est un terme utilisé pour décrire les personnes qui, individuellement ou avec d’autres, agissent pour promouvoir ou protéger les droits de l’homme. Les défenseurs des droits de l’homme sont surtout identifiés par ce qu’ils font et c’est par une description de leurs actions (section A ci-dessous) et de certains des contextes dans lesquels ils travaillent (section B ci-dessous) que le terme peut être le mieux expliqué. [1] Les exemples donnés des activités des défenseurs des droits de l’homme ne sont pas exhaustifs.

Un. Que font les défenseurs des droits de l’homme?

1. Tous les droits de l’homme pour tous

Pour être un défenseur des droits de l’homme, une personne peut agir pour s’attaquer à tout droit (ou droit de l’homme) au nom d’individus ou de groupes. Les défenseurs des droits de l’homme cherchent à promouvoir et à protéger les droits civils et politiques ainsi qu’à promouvoir, protéger et réaliser les droits économiques, sociaux et culturels.

Les défenseurs des droits de l’homme s’attaquent à toutes les préoccupations relatives aux droits de l’homme, qui peuvent être aussi variées que, par exemple, les exécutions sommaires, la torture, les arrestations et la détention arbitraires, les mutilations génitales féminines, la discrimination, les questions d’emploi, les expulsions forcées, l’accès aux soins de santé et les déchets toxiques et leur impact sur l’environnement. Les défenseurs soutiennent activement des droits de l’homme aussi divers que les droits à la vie, à la nourriture et à l’eau, au niveau de santé le plus élevé possible, à un logement adéquat, à un nom et à une nationalité, à l’éducation, à la liberté de circulation et à la non-discrimination. Elles portent parfois sur les droits des catégories de personnes, par exemple les droits des femmes, les droits de l’enfant, les droits des personnes autochtones, les droits des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays, ainsi que les droits des minorités nationales, linguistiques ou sexuelles.

2. Les droits de l’homme partout

Les défenseurs des droits de l’homme sont actifs dans toutes les régions du monde : dans les États divisés par les conflits armés internes ainsi que dans les États stables; dans les États qui ne sont pas démocratiques et ceux qui ont une forte pratique démocratique; dans les États qui se développent économiquement ainsi que ceux qui sont classés comme développés. Ils cherchent à promouvoir et à protéger les droits de l’homme dans le contexte de divers défis, notamment le VIH/sida, le développement, les migrations, les politiques d’ajustement structurel et la transition politique.

3. Action locale, nationale, régionale et internationale

La majorité des défenseurs des droits de l’homme travaillent au niveau local ou national, soutenant le respect des droits de l’homme au sein de leurs propres communautés et pays. Dans de telles situations, leurs principaux homologues sont des autorités locales chargées d’assurer le respect des droits de l’homme au sein d’une province ou du pays dans son ensemble. Cependant, certains défenseurs agissent au niveau régional ou international. Ils peuvent, par exemple, surveiller une situation régionale ou mondiale en matière de droits de l’homme et soumettre des informations à des mécanismes régionaux ou internationaux relatifs aux droits de l’homme, y compris les autres rapporteurs spéciaux du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et les organes conventionnels. [2] De plus en plus, le travail des défenseurs des droits de l’homme est mitigé, l’accent étant mis sur les questions locales et nationales relatives aux droits de l’homme, mais avec les défenseurs qui prennent contact avec des mécanismes régionaux et internationaux qui peuvent les aider à améliorer les droits de l’homme dans leurs pays.

4. Collecte et diffusion d’informations sur les violations

Les défenseurs des droits humains enquêtent, recueillent des informations sur les violations des droits humains et en rendent compte. Ils peuvent, par exemple, utiliser des stratégies de lobbying pour porter leurs rapports à l’attention du public et des principaux responsables politiques et judiciaires en vue de s’assurer que leur travail d’enquête est pris en considération et que les violations des droits de l’homme sont traitées. Le plus souvent, ces travaux sont menés par l’intermédiaire d’organisations de défense des droits de l’homme, qui publient périodiquement des rapports sur leurs conclusions. Toutefois, l’information peut également être recueillie et rapportée par une personne se concentrant sur un cas spécifique d’abus des droits de l’homme.

5. Soutenir les victimes de violations des droits de l’homme

Une très grande partie des activités des défenseurs des droits de l’homme peut être qualifiée d’action en faveur des victimes de violations des droits de l’homme. Les enquêtes et les signalements de violations peuvent aider à mettre fin aux violations en cours, à prévenir leur répétition et à aider les victimes à porter leur cause devant les tribunaux. Certains défenseurs des droits humains fournissent des conseils juridiques professionnels et représentent les victimes dans le processus judiciaire. D’autres fournissent aux victimes un soutien en matière de counseling et de réadaptation.

6. Mesures visant à assurer la reddition de comptes et à mettre fin à l’impunité

De nombreux défenseurs des droits humains s’efforcent d’obtenir des comptes pour le respect des normes juridiques relatives aux droits de l’homme. Dans son sens le plus large, cela pourrait impliquer des autorités de lobbying et préconiser des efforts accrus de la part de l’État pour mettre en œuvre les obligations internationales en matière de droits de l’homme qu’il a acceptées par sa ratification des traités internationaux.

 

 ----------------------------------------

 

 

 

https://www.ohchr.org/EN/Issues/SRHRDefenders/Pages/ExternalLinks.aspx

 

 

Liens externes*

Le site Web personnel du Rapporteur spécial et des ressources supplémentaires peuvent être trouvés ici: https://www.protecting-defenders.org/

Le Rapporteur spécial peut également être suivi sur Facebook et Twitter

*Avertissement : Ces sites Web, vidéos et publications ne sont pas gérés par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Leur contenu ne reflète pas la position officielle de l’Organisation des Nations Unies

 

 

 

 

-----------------------------------------

 

Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme

Objet du mandat

Les défenseurs des droits de l’homme sont tous des personnes qui, individuellement ou en association avec d’autres, agissent pour promouvoir ou protéger pacifiquement les droits de l’homme. Ce mandat a été créé pour :

  • promouvoir la mise en œuvre effective de la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’homme en coopération et en dialogue avec les gouvernements et d’autres acteurs;
  • étudier l’évolution et les défis relatifs au droit de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et de rechercher, de recevoir et de répondre à l’information sur la situation des défenseurs des droits de l’homme
  • recommander des stratégies efficaces pour mieux protéger les défenseurs des droits de l’homme
  • d’intégrer une perspective sexospécifique et d’accorder une attention particulière aux femmes défenseures des droits humains

La Commission des droits de l’homme a établi pour la première fois le mandat sur la situation des défenseurs des droits de l’homme en 2000. Le mandat a été récemment renouvelé par la décision 43/115 du Conseil des droits de l’homme en 2020.

Titulaire actuel du mandat

Ms Mary Lawlor, Special Rapporteur on the situation of human rights defenders © UN PhotoMme Mary Lawlor est La Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’homme depuis le 1er mai 2020. Elle est née et a fait ses études en Irlande et est professeure adjointe de commerce et de droits de l’homme. Elle a été fondatrice et directrice de Front Line Defenders (2001-2016) et directrice de la section irlandaise d’Amnesty International (1988 à 2000). Lisez la biographie complète etle CV de Mme Lawlor .

Publications

Commentary to the Declaration on human rights defendersCommentaire à la Déclaration sur
les défenseurs des droitsde l’homme Cliquez ici...


Fact sheet 29 - Human Rights DefendersFiche d’information 29 - Défenseurs des droits
de l’homme : Protéger le droit de défendre les droits de l’hommeen arabe | Chinois | Anglais | Français | Russe | Espagnol

 

 

 

 

 

 

 

---------------------------------------------

 

 

 



28/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres