STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

MON ENFER

 

 

 

Cher William,

On vient de mettre en demeure le ministere qui s'occuppe de la violence conjugale.

Si tu veux prouver que tu as fait de la prison pour rien, raconte par ecrit l'histoire que tu m'as racontée.

En n'oubliant pas de dire : Les pathologies ou addictions de tes maltraitantes.

Tes propres pathologies et souffrances au moment des faits.

Les dates, les périodes.

Les therapies que tu as engagées.

Ce qu'il s'est passé quand tu étais en detention.

Et ce qui t'a marqué. Je pense qu'il y a beaucoup dhommes maltraites en prison.

Il y en a beaucoup aussi qui sont condamnes avec du sursis.

Il y en a beaucoup aussi qui sont pourchasses en justice par leur maltraitante.

Il faut les aider.

Ceux du pouvoir ne veulent pas bouger.

Il nous faut des témoignages forts --------

Peux tu faire ce témoignage ?

Peux tu une fois cela fait être candidat pour parler aux medias qu'on te présentera ?

Peux tu être notre représentant des hommes maltraites inquites par la justice ?

Nous avons un homme victime qui a ete condamné de la prison avec sursis, un contrôle judiciaire, et une obligation de soins en tant que maltraitant.

Son psychologue sait qu'il est une victime mais ne peut rien faire.

----------

 

A chaque fois que je me defendais, ma maltraitante appelait les gendarmes, qui me mettaient en garde a vue.

L'un d'eux, un grade m'avait dit qu'il savait que j'étais battu.  Mais m'a dit qu'il ne pouvait rien faire.

Ma maltraitante m'a fait croire que j'étais maltraitant car je me défendais contre elle.

Elle m'avait fait promettre de ne pas porter plainte contre moi, sinon elle perdait son diplôme de garde du corps.

Un jour j'ai fait un appel au secours à sa famille et envoye une lettre pour leur dire qu'elle m'avait brise un doigt, et qu'elle me battait.

Elle l'a su et m'a obligé de leur envoyer une seconde lettre pour expliquer que j'avais menti, et qu'en fait, j'étais tombé dans l'escalier.

Ma famille et un ami etaient au courant. Ils étaient impuissants.

Rien n'existe pour les hommes maltraites.

Et leurs enfants.

Un ou une maltraitante se prend souvent pour une victime.

Et la victime pour un ou une coupable.

La victime car elle est sous emprise, et culpabilise.

Le bourreau car il n'assume pas ses actes.

C'est valable pour les deux deux sexes.

----------

J'ai  donc du m'inscrire a une association soignant les maltraitants ayant une obligation de soins, et subventionnée par la justice, car ma maltraitante m'a persuadé que j'étais maltraitant.

Il y avait une table ronde avec une dizaine de maltraitants.

Et deux femmes psychologues.

Tout le monde a raconté son histoire.

Tous les hommes ont expliqué qu'ils étaient tabasses ou maltraites par leur femme.

J'ai a ce moment cru que j'allais devenir fou.

Je ne savais plus ou était le bien, ou était le mal.

J'étais moins qu'un animal.

On peut devenir skyzophrene quand on est exposé à de tel paradoxes, ou subir une destruction du psychisme.

J'ai raconté mon histoire, me croyant toujours maltraitant, car j'étais sous emprise du bourreau.

Au bout de deux séances, les psychologues m'ont pris à part et mon dit et explique que j'étais maltraite.

Elies m'ont sauvé.

Elles m'ont dit alors de fuir car j'étais en danger de mort. Elle voulait me tuer.

-------

Elle me racontait souvent le même rêve. Elle revait a un pendu dans la salle à manger, au bout d'une corde.. Je lui avais demandé qui c'était.

Elle m'avait répondu que c'était moi.

------

 

Les deux psychologues me disent  alors qu'il nexiste rien pour les hommes battus.

Et je leur ai dit : et les autres ?

Elles n'ont rien répondu.

A cet instant, j'ai reçu un tel choc, que plus rien n'existait. C'était comme si je venais de mourir. Il n'y avait plus rien. J'etais mort.

Puis plus tard, peu a peu la petite flamme que nous avons tous en nous s'est rallumee, peu à peu.

Cette petite flamme qui fait que la vie est plus forte que le reste.

---------

Lorsqu'elle est venue me tuer dans ma chambre, vers la fin, saoule, je me suis battu à mort avec elle.

Elle faisait 1m80, 100 kilos de muscles, garde du corps, entraînée au kraf maga, un sport de combat israélien.

Nous avons ete tous les deux ete blessés. Hopital. Pas d'ITT pour moi. 8 jours pour elle.

Garde a vue pour moi.

On m'a demande si je voulais un avocat.

J'ai demandé pourquoi. On m'a répondu que c'était pour savoir si j'avais été bien traité par les forces de l'ordre. Je n'ai pas eu d'avocat.

Mon bourreau avait porté plainte avant moi.

Plus tard j'ai envoyé un courrier de 50 pages au juge, deux certificats médicaux, et une main courante déposée à la Police Municipale.

Plus tard, j'ai ete condamne à six mois de prison avec sursis.

Le juge savait que j'avais ete place en curatelle renforcée suite a un accident de la vie.

Il m'a fallu 5 ans de therapie pour refaire surface.

----------

REFLEXIONS :

J'ai bien réfléchi pendant ces longues années.

Avec les 10 000 ecoutes que j'ai faites, j'ai vu des situations bien pires que la mienne.

J'ai même un homme qui s'est defenestre du troisième étage alors qu'il était au téléphone avec moi.

Ma peine n'est rien comparée aux 500 000 victimes hommes et enfants que je suppose en France.

Je suis toujours entrain de payer des dommages et intérêts qu'a obtenu mon bourreau, 10 ans après.

J'ai bien réfléchis. Longuement.

Je crois qu'il y a deux solutions.

Ou l'on meurt sur le plan psychique.

Ou on se bat pour survivre et pour sauver les autres.

Je n'ai jamais osé dire ce qui se trouve sur cette page. Même a mon psychiatre.

Seulement a un copain il y a deux jours, qui veut faire ma biographie.

Ceux qui ont mis ce système en place sont des irresponsables.

Pascal

---------,

Je n'en veux pas a ma maltraitante.

J'ai réussi a lui faire faire une cure contre l'alcool. Et voir un psychiatre.

Sa mère l'a matraitee pendant 16 ans.

Elle a commencé en tapant sur son ventre enceinte pour tuer ma compagne embryon car elle ne voulait pas d'enfant.

Apres 16 ans de maltraitance, ma maltraitante a fui et s'est retrouvee au pair chez un médecin, qui l'a violee.

Elle lui a cassé la gueule. 

----------

ANALYSONS :

Lettre a Eric :

Maintenant, raisonnons :

Marlene Schiappa a elimine les hommes battus, et donc les femmes maltraitantes.

Donc il ne reste plus que les hommes violents et les femmes victimes.

Personne ne sait.

Sauf le Ministere de legalite et les statistiques.

Et nous puisque nous avons ete exclus.

Donc les Misandres du Ministere de la soit disante egalite font croire à toutes les feministes que l'homme est violent, sexiste et violeur, et les femmes leur victimes.

Et toute la Nation adhere. Puisque le delit est invisible.

Cela est logique puisque les Misandres ont efface la moitié du problème. Nous.

Ce que veulent les misandes n'est pas seulement dresser les feministes contre les hommes et le Patriarcat,

En politique, comme ailleurs, plus une explication est simple et plus c'est efficace.

Désigner un bouc emissaire : l'homme

Le Philosophe Rene Girard explique cela dans ses travaux.

Un bouc emissaire est designe.

Les misandres du Ministere veulent donc designer l'homme comme bouc emissaire pour le rendre amoral, ce qui est une parfaite stratégie pour rendre ensuite le Patriarcat amoral et violent.

C'est une arme redoutable, car cela est logique, tant que le delit de discrimination n'est pas connu. Notre exclusion.

René Girard explique aussi ce phenomene.

Un bouc emissaire est designe quand un groupe ou une société est en crise, et le bouc emissaire est utilisé pour federer le groupe ou la societe et résoudre la crise.

Les feministes en France sont en crise. De grands médias en ont parlé.

Nous avons trouvé récemment un appel a la Misandrie fait sur internet par France Culture en Personne.

Appel lance par une philosophe.

Personnellement, je n'ai pas de diplômes, a part un bac et une formation scientifique de deux ans.

Mais j'étudiais les travaux de René Girard a l'age de 12 ans, pour comprendre la violence que je subissais : violence familiale, harcelement scolaire, tabassage de l'institutrice, viol par des adolescents, destruction en public de mes tableaux.

J'ai compris assez vite ce qu'il se passait quand le Grenelle nous a exclus.

La misandrie, c'est donc la haine des hommes.

Donc la haine.

Au nom de la haine, il est possible de faire faire n'importe quoi à n'importe qui. L'histoire l'a prouve.

Les misandres ont essayé la lutte politique avec le Patriarcat.

Ils n'ont pas obtenus le pouvoir, seulement un Ministere ou deux.

Ils ont donc un sentiment d'échec.

C'est de la que nait la haine.

C'est notre analyse.

La pseudo philosophe de France Culture l'explique très bien.

Elle dit :

La misandrie est-elle une apologie de la haine des hommes ou le signe d'une possible égalité hommes-femmes ?

Donc une egalite dans la haine.

C'est une déclaration de guerre, une incitation a la haine contre les hommes.

Donc une egalite dans la haine puisque cela est appliqué à une nation.

Car la haine envers un genre, comme envers des minorites, engendre l'exclusion.

C'est ce qui nous est arrive.

Les misandres ont donc envoyé dans le neant juridique 500 000 victimes hommes et enfants innocents au nom de ce régime de haine.

La France ne sait pas.

Le Ministere de la pseudo egalite si.

Nous aussi, puisqu'ils nous ont exclus.

Mais la femme de France Culture ne peut ignorer, en tant que Philosophe, que d'evoquer la possibilité de la haine comme principe d'egalite est le fondement même de l'exclusion.

L'exclusion est invisible puisque le Ministere nous a fait disparaitre.

Mais nous sommes toujours la.

Les misandres sont devenus tant aveugles par leur haine qu'ils sont devenus sourds à la raison, et a la morale.

C'est ce qui s'est passe au Grenelle des violences conjugales.

Nous etions cinq au rendez vous.

La femme qui nous a recus, nous a dit que nous ne pouvions pas être integres au Grenelle ni au Ministere de l'egalite hommes femmes, car la cause des hommes battus n'est pas bonne pour la cause des femmes battues.

J'ai demandé pourquoi.

La femme nous a dit alors que " quand l'homme arrive, la femme disparait "

Donc pour ne pas disparaître, les misandres du Grenelle nous faisaient disparaître ?

Mais de plus, j'étais accompagné de deux jeunes femmes et deux jeunes hommes, donc candides, representant les sciences humaines de la sociologie, la psychologie, le social et le familial.

Cette femme était tellement aveuglee par la haine, qu'elle ne s'est pas apperçue qu'en nous excluant, elle commettait une violation des droits de l'homme et de leurs enfants.

Et que c'était TELLEMENT ENORME, que cela se saurait un jour ou l'autre. 

Donc une exclusion de 250 000 victimes,

Devant les représentants de la jeunesse en France des sciences humaines.

Cette femme n'a pas pu décider cela sans l'aval de Marlene Schiappa.

Nous avons envoyé a Marlene et a son équipe une cinquantaine d'emails. Nous avons réussi a trouver leur emails professionnels.

Et une deputee a pose une question ecrite sur le site internet de l'assemblee nationale, en la questionnant sur deux points sensibles :

les statistiques en France qui sont faussees, du fait de notre exclusion,

et le retard considérable qu'a pris la France dans la reconnaissance des hommes maltraites,

Donc dans le traitement de la violence conjugale.

La question est restee sans reponse pendant un an.

Rien ne dérange les misandres.

Apparemment.

Ni les etudiants.

Ni les sciences humaines.

Ni la loi.

Ni la morale.

Ni les droits de l"homme.

Ni les droits des enfants.

Ni les victimes.

Ni les questions d'une ddepute qui reste sans réponse pendant un an.

Les misandres peuvent ainsi espérer donner une caution culturelle à un systeme de promotion de la haine entre les hommes et les hommes en France.

Tout en pensant que leur delit, notre exclusion, reste invisible.

Et donc impuni.

Notre discrimination est un delit passible de 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende.

C'est indique sur le site du Ministere....

Et au Pays des droits de l'Homme !

Nous le savons.

 

 

 

 

 

 



08/12/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres