STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

Sauvegarge Tribune

 

 

img_Tabou_logo.jpg


LE TABOU DES HOMMES BATTUS EN FRANCE

En France, une femme battue sur quatre est un homme.

 

-------------

 

Courriers envoyés le 15 Novembre 2020.

 

Association Stop hommes battus représentant 240 000 victimes hommes et enfants en France et que la France refuse de reconnaitre. www.stophommesbattus.org

 

Copie à Madame Brigitte Macron,

Copie à  Monsieur le Premier Ministre,

Copie à Monsieur le Préfet de Seine et Marne,

 

Bonjour Monsieur le Président de la République,

 

Nous avons fini de rédiger notre texte qui explique pourquoi nous vous écrivons pour vous avertir d'une grave violation des droits de l'homme en France sur 240 000 victimes hommes et enfants.

 

Notre association, qui a zéro euro de subventions, ne peut rien faire face à cette situation.

Les femmes battues ont 500 millions d'euros pour la violence conjugale.

 

En france, une femme battue sur quatre est un homme.

Peut être le double.

 

Notre association est enregistrée à la Préfecture de Seine et Marne.

 

Nous représentons 80 000 hommes battus et 160 000 enfants exposés aux violences conjugales et qui développent tous des pathologies dues au stress intense, face a la violence de leur bourreau.

 

5 % seulement des hommes battus portent plainte, contre 15 % pour les femmes battues.

 

Pouvez vous nous aider ?

 

Voici notre tribune qui explique pourquoi nous agissons.

 

Nous vous prions, Monsieur le President de la République, d'agréer nos salutations les plus respectueuses.

 

Pascal combe

Le président.

 

Notre tribune :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/etat-en-cause-1 (c'est le lien de la page ici présente).

 

------------------

 

Cette page est en construction sans limitation de temps. Chaque année de nouvelles découvertes se font sur la violence conjugale.  Cette tribune évolue chaque jour.

 

 

Le sujet des hommes battus est tabou en France

et une petite cinquantaine de personnes seulement

sont venues nous rejoindre.

 

Nous n'avons aucun moyens.

Nous payons tout de notre poche.

En France, une femme battue sur quatre est un homme.

Les femmes battues ont un budget de 500 millions d'euros.

 

Nous avons une permanence téléphonique nationale.

Nos réseaux sociaux sociaux et site internet font 150 000 visites par an.  Nous avons des partenaires de qualité.

 

Nous n'avons jamais reçu de menaces ni de pressions, puisque nous remettons en cause le tabou des hommes battues et les idées recues en matière de violences conjugales, notamment par l'existence même des hommes battus.

 

Mais il est pire encore d'être totalement ignorés par les responsables de l'état. Car le silence tue.

 

Nous remercions les médias français car ils ont publié ou fait des vidéos TV sur les hommes battus.

Nous remercions la Préfecture de Melun en Seine et Marne qui nous a bien accueilli et qui s'est montrée d'une grande compréhension envers les hommes battus. Notamment le service qui s'ocuppe des violences conjugales et qui s'est montré exemplaire.

 

----------------

Hommes et Femmes battues sont des termes commodes.

La violence conjugale est physique, morale, sexuelle, administrative ou financière.

Un personne maltraitée peut être touchée par une ou plusieurs violences. Il y a à peu près autant de violence morale que de violence physique. Il se peut qu'une victime ne soit touchée que par la violence morale. La violence physique est toujours accompagnée par la violence morale.
La violence conjugale est un phénomène complexe. D'autant plus complexe que cette violence touche  : A un tabou, A des idées reçues, A la condition des femmes et des hommes. Au fait que l'Etat francais ne veut pas reconnaitre les hommes battus.

Nous tenons à jour cette page qui résume les découvertes que nous faisons dans l'actualité et à partie de nos propres recherches et expériences.

 

Les hommes victimes réagissent comme les femmes victimes. Enquête :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/les-hommes-battus-reagissent-comme-les-femmes-violentees

 

Dans de nombreux pays modernes, les hommes battus ont été reconnus, ou sont en voie de reconnaissance. En France, non seulement ils ne sont pas reconnus, mais le Grenelle des Violences conjugales les a officiellement bannis. Voir plus bas. Un sans précédent dans une démocratie.

 

Les hommes battus a l'etranger :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/articles/hommes-battus-etranger

 

 

---------------

 

NOUS PARLONS DE L'ABSCENCE DE CENTRES D'HEBERGEMENTS POUR LES HOMMES BATTUS

 

Vidéo, interview Pascal Combe,

Président de l'association. Emission "Elles refont la télé" de la chaine C8. NOUS EXPLIQUONS AUSSI QUE LES HOMMES BATTUS N'ONT PAS   DE CENTRES D'HEBERGEMENT D'URGENCE :

https://www.canalplus.com/divertissement/battu-par-sa-femme-il-temoigne-dans-tpmp-elles/h/15064245_50013

 

LES FEMMES BATTUES ONT LE 3919 EN LIGNE

Les Hommes battus n'ont pas d'aide mais nous avons une permanence nationale.

 

RIEN N'EST PREVU EN FRANCE POUR LES HOMMES BATTUS

  Cette discrimination est interdite par les lois de la France et de l'Europe.

Et contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Cela fait 15 ans que cela dure et l'Etat n'a pas réagi.

 

 

----------------

La question du traumatisme psychologique : femmes et hommes maltraités

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/la-question-du-traumatisme-psychologique

Les enfants exposés aux violences conjugales sont sujets à des pathologies.

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/l-enfant-expose-aux-violences-conjugales

 

-------------

 

LES HOMMES BATTUS ET LEURS ENFANTS VICTIMES  ABSENTS DE LA FRANCE  :

 

CHIFFRES des HOMMES BATTUS en France :  Rapport fichier PDF de l'ONDRP à télécharger à cette adresse en bas de le page : https://inhesj.fr/publications/rapport-annuel-ondrp/victimation-2018-et-perceptions-de-la-securite

Page 92 et 93 il est expliqué que les femmes battues représentent plus de 70% des cas,  puis 72%. Il n'est pas cité dans ces pages le pourcentage des hommes battus. 

Il faut faire un calcul mental. Sans commentaires.

 

----------------------

 

Le journal LE MONDE explique dans cet article plus bas que les chiffres des hommes battus ne tiennent pas compte du fait que les hommes battus portent trois fois moins de plaintes que les femmes battues. En effet les pouvoirs publics refusent de reconnaitre les hommes battus et les forces de l'ordre et la justice ne sont pas formées.
Résultat les hommes battus ne sont que 5% a porter plainte.

Les statistiques françaises soit effacent les hommes battus, soient ne tiennent pas compte qu'ils n'ont 

rien pour se défendre. Ces statistiques sont de véritables accusations et n'ont  aucune fiabilité scientifique. Elles sont partisanes.

 

Le tabou des hommes battus, cest non seulement nier leurs droits élémentaires, mais c'est de plus faire

des chiffres fantaisistes qui font croire que les seuls

maltraitants sont des hommes.

C'est toute une administration des chiffres en France qui se met au service de l'exclusion des hommes battus et a la désignation des hommes comme violents.

C'est le tabou des hommes battus.

 

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/hommes-battus-des-chiffres-en-france-pour-comprendre-une-realite-meconnue

 

-----------------------------------

 

Lettres du MIPROF, organisme de l'Etat pour les statistiques sur les violences conjugales et sexuelles. PAS UN MOT SUR LES HOMMES BATTUS sur la dernière lettre numéro 13 en entête. Et les autres.

Hommes battus qui sont aussi victimes de violences conjugales et sexuelles.
Démocratie ? Vous avez dit ? C'est le tabou des hommes battus, c'est en plus nier leur existence par les chiffres.

https://arretonslesviolences.gouv.fr/les-lettres-de-l-observatoire-national-des-violences-faites-aux-femmes#les_lettres_annuelles_de_lobservatoire_national1

 

En refusant l'existence des hommes battus, et en produisant des chiffres officiels tronqués, les pouvoirs publics et l'administration des chiffres font disparaitre les hommes battus. Ne sont alors visibles que les hommes maltraitants.
Et c'est toute une nation qui est trompée, certaine que l'homme est violent par nature, et la femme faible et victime par nature. Ce qui rend l'homme battu irréaliste. Alors qu'il est une réalité.

 

Nous sommes dans un cercle vicieux.
Ce qui associe au statut de la virilité de l'homme la violence. Ce qui est une contre vérité. Les femmes maltraitantes existent aussi.
Ce qui associe un statut de victime exclusif de la femme. Ce qui est une contre vérité aussi, puisque les hommes battus existent. Et les femmes maltraitantes aussi, qui sont aussi un tabou.
C'est le tabou des hommes battus. Une exclusion totale.

 

Et si nous considérons que notre association et deux autres se sont fait exclure du Grenelle des violences conjugales, et du ministère de l'égalité hommes femmes, et que deux députes qui nous soutiennent ont été laissés sans réponses, nous pouvons démontrer qu'il y a en France des pouvoirs publics qui pratiquent la discrimination à grande echelle. Ce qui est un délit grave. Et tout a fait contraire aux droits de l'homme.

 

Il nous a fallu sept ans pour comprendre ce système d'exclusion à grande échelle, et personne jusqu'ici n'a informé le grand public de la réalité de ce système, et c'est regrettable, car au Pays des Droits de l'homme,

nous sommes persuadés que le grand public serait en désaccord, hommes et femmes confondus.

 

SANS COMPTER QUE DE NOMMER UN MINISTERE

EGALITE HOMMES FEMME doit supposer qu'on

prenne en compte les hommes victimes, sinon

ce principe d'égalité est alors violé.

 

En effet il n'est pas suffisant de montrer le tabou ou les chiffres défaillants, il faut montrer leurs mécanismes et ainsi démonter les idées reçues pour voir la realité :

 

Les hommes ne sont pas violents de nature.

Les femmes ne sont pas faibles ni victimes de nature.

Les hommes battus existent.

Les femmes violentes existent.

Et les enfants sont aussi des victimes des violences conjugales.

 

C'est notre mission d'expliquer ces tabous. En tant que représentants des victimes.

Mais pour le moment, personne ne nous a donné les moyens de faire notre travail d'information.

 

Car c'est en démontrant les responsabilités des pouvoirs publics que ceux-ci devront reconsidérer leurs positions.

 

Sans ce travail d'information, nous aurons beau faire des émissions et des articles de journaux, rien ne changera.

 

Et nous pouvons le démontrer : les hommes battus sont partout dans les medias depuis des années.

 

Et rien n'a changé.

Car les pouvoirs publics ne veulent pas prendre leurs responsabilités pour les quels ils ont été élus.

C'est aussi simple que cela.

 

Si personne ne demande des comptes, rien ne changera. C'est ainsi que la Démocratie fonctionne.

 

Nous représentons avec d'autres associations les hommes battus en France.

 

Et leurs enfants victimes.

 

Et nous allons demander des comptes aux pouvoirs publics.  C'est aussi la mission de tout citoyen.

 

 

---------------------------------------

 

 

LES ENFANTS EXPOSES A LA VIOLENCE CONJUGALE ET QUI SONT AUSSI DES VICTIMES DE CETTE VIOLENCE NE SONT PAS CITES COMME LES HOMMES BATTUS.

 

Les enfants n'ont pas la parole. Nous leur donnons.

 

----------------

 

Nous avons récemment envoyé un courrier à différents intervenants pour demander  que les hommes battus et leurs enfants victimes soient reconnus aux adresses suivantes.

 

Nous avons écrit plusieurs fois au Ministère de l'égalité hommes femmes, au Président de la Republique, nous avons été refusés au Grenelle des violences conjugales, et cela dure depuis plus d'un an.

 

Devant ce refus, nous envoyons donc un courrier aux instances de France suivantes :

 

https://onu.delegfrance.org/Protection-des-droits-de-l-Homme

Représentation de la France à l'ONU

Les droits de l’Homme sont au fondement de la République française et de sa politique étrangère. A l’ONU, la France est très active pour défendre la meilleure protection des droits de l’Homme.

 

En attendant les hommes battus et leurs enfants ne sont pas reconnus par l'Etat et victimes d'une discrimination à grande échelle et cela est contraire a la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, aux lois Européennes et Françaises.

 

Les organisations des droits de l'Homme sont-elles compétentes pour traiter des hommes battus ?

Évidemment puisqu'il s'agit d'une discrimination.

 

La France a ses propres organisations des droits de l'homme qui sont parmi les plus reconnues au Monde. Alors pourquoi la France ne fait rien pour ses 240 000 victimes hommes et enfants ?

 

Amnisty International Suisse l'a fait :

https://www.amnesty.ch/fr/sur-amnesty/publications/magazine-amnesty/2013-2/suisse-quand-le-sexe-fort-est-battu

 

Les hommes battus et leurs enfants n'ont pas de centres d'hébergements d'urgence, pas de téléphone national, pas de centres de ressources juridiques, les forces de l'ordre et la Justice ne sont pas formées aux hommes battus, ils ne sont pas représentés dans les Ministères, et même effacés des chiffres officiels de l'ONDRP. Et l'Etat refuse de les reconnaître depuis 15 ans.

Bien que la plus part des médias français aient publié sur le sujet.
Ils sont 80 000 hommes battus et 160 000 enfants victimes exposés aux violences conjugales, soit 240 000 victimes qui développent tous des pathologies et pour les hommes des suicides forcés,  à cause du stress intense provoqué par leur bourreau.

Liste des responsables contactés ;

 

Président de la Republique

Premier Ministre

Ministre de l'intérieur

Ministre de la Justice

Ministre de la Santé. Pour les enfants.

Ministre de l'égalite hommes femmes

 

CNCDH Droits de l'homme en France

HCE Egalité Hommes Femmes

Comité interministériel aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes

 

ONDRP. Statistiques.

MIPROF. Statistiques.

 

LDH Ligue des Droits de l'Homme France

 

AMNISTY FRANCE 

 

Comme le cas des hommes battus relève des droits de l'homme concernant la discrimination, nous mettrons ici les organisations nationales et internationales que nous contactons.

 

Une femme battue sur quatre est un homme.

 

Nous continuons à envoyer des courriers.

 

 --------------

 

DEMOCRATIE

 

Nous avons été avec deux autres associations au Grenelle des violences conjugales pour y représenter les hommes battus. Cest sans doute parceque nous avons envoyé beaucoup de courriers.

 

Le Grenelle et le Ministère de l'égalité hommes femmes nous ont signifié que les hommes battus ne servaient pas la cause des femmes battues. Parce que partout où arrive l'homme, la femme disparait. En l'occurrence, ce sont nous les hommes qui ont disparu.

 

Nous représentons 240 000 victimes.

Peut être le double.

 

Nous pensons, en tant que citoyens et démocrates,

que ce refus est une faute historique et que l'Histoire retiendra. Un Grenelle sur l'égalité qui supprime la moitié des victimes. Le quart en nombre

 

Pour l'instant, nous sommes seuls.

 

Mais un jour viendra ou il faudra voir et accepter la réalité. C'est le progrès qui est ainsi.

 

Avant le grenelle, les hommes battus étaient ignorés.

 

A présent c'est un système qui les a officiellement bannis. Dans une démocratie. Nous avons déjà vu cela dans les pays totalitaires. L'affaire est des plus importantes. Car la France milite pour les Droits de l'homme..

 

Un tabou engendre une discrimination à grande echelle.

 

Un tabou doit-il justifier indéfiniment le deni de la democratie ? Quand on sait que ce tabou est organisé pour faire mentir les chiffres.

 

Nous nous battons depuis sept ans.

Sans résultat. Et d'autres que nous saluons depuis 15 ans. Cela n'a pas fait évoluer la situation.

 

Nous avons donc fait le choix de porter le débat devant les acteurs de l'égalite et des droits de l'homme.

 

 

 

----------------

 

En France, une femme battue sur quatre est un homme.

UNE THERAPIE APRES LES VIOLENCES :

Sans thérapie, pas d'issue. Les hommes maltraités sont sujets à une baisse de l'estime de soi importante, qui remonte souvent à l'enfance.

 

Cette baisse de l'estime de soi est souvent due à l'exposition enfant à des violences conjugakes physiques et/ou morales, ou s'il a été lui-même maltraité.

 

Ce manque de confiance en soi ne permet pas de s'opppser à l'age adulte aux maltraitances du bourreau domestique. Ce phénomène touche les hommes battus comme les femmes battues, sans distinction de sexe.

 

Les bourreaux ont une aptitude pour reconnaître les victimes, et les mettre sous emprise. Souvent les bourreaux ont eux-mêmes été soumis enfants à des maltraitances ou exposés aux violences conjugales. Les hommes comme les femmes.
Les bourreaux ont d'autres facteurs qui favorisent la violence : pathologies, addictions, conditions sociales, etc. Voir notre lien plus bas sur les origines de la violence des bourreaux.
La patriarcat, comme le Matriarcat, n'expliquent pas la violence des bourreaux hommes ou femmes. En effet, si les hommes bourreaux étaient violents à cause du Patriarcat, nous n'aurions pas 2 % de la population masculine violente, mais 100 %.

L'emprise est un mécanisme où le ou la maltraité(e) perd sa confiance en soi, se rend coupable et devient incapable de réagir. Voir ce lien :

https://psychotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/724423/emprise-psychologique

 

Seuls 5 % des hommes battus et 15 % des femmes battues portent plainte.
Il existe chez les hommes maltraitants le phénomène de la lune de Miel. Le bourreau maltraite, puis ensuite regrette, et explique qu'il ne recommencera pas. Une UMJ en province a remarqué que la lune de Miel n'existe pas chez les femmes maltraitantes. Nous n'en connaissons pas la raison. Les études sur les femmes maltraitantes sont rares car le sujet est aussi tabou que celui des hommes battus..

Concernant les hommes battus, le fait d'être battu par une femme, qui est moins forte, remet en cause leur statut de virilité. Aux autres hommes aussi.

C'est pourquoi il existe en partie un tabou.

 

D'après un certain nombre de sujets concernant le statut de virilité en France, on trouve :

La force

La virilité

Le courage La bravoure

Le sens de l'honneur

Et autres

 

Nous en faisons l'inventaire à ce lien :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/le-statut-de-virilite-de-l-homme

 

OU FAIRE UNE THERAPIE ?

 

Un psychologue libéral coûte environ 50 euros par séance. Un psychiatre libéral qui se déclare thérapeute en secteur 1 ne vous coûte rien. Vous êtes remboursés. Les centres CMP ont des psychiatres et psychologues gratuits. https://www.solidarites-usagerspsy.fr/se-soigner/structures-medicales-et-medico-sociales/cmp-et-cmpp/

 

 

LES OBSTACLES DES HOMMES BATTUS ;

 

Les hommes battus ont les mêmes problématiques de base que les femmes battues.

 

Par contre ceux-ci ont deux obstacles supplémentaires :

 

Leur statut de virilité est remis en cause car ils sont maltraités par des femmes supposées être faibles.

Les hommes battus perdent ainsi lune partie de leur statut d'homme.

Ce n'est pas le cas des femmes battues.

 

L'existence d'un tabou sur les hommes battus et le fait que l'Etat refuse de les reconnaitre entraîne un état de désespérance.

 

Nous avons 70 000 visites par an sur notre site internet.

Nous avons lancé un appel pour défiler pour les hommes battus en France

a fait l'objet de 35 000 visites. Nous n'avons eu qu'un seul candidat.

 

Nous pensons qu'il existe en France une situation particulière et rare, soit un tabou particulier, qui demande qu'il soit mis en place un dispositif spécial en France pour les hommes battus, et notamment un numéro national spécifique aux hommes battus.

 

Les hommes battus sont 80 000 en France.

Peut-être le double. Voir nos informations plus bas qui pourraient le laisser supposer.

 

NOS REFERENCES :

 

Nous pratiquons des écoutes d'hommes battus depuis sept ans au niveau national et avons eu des milliers d'appels d'hommes battus et de témoins.

 

Nous avons une page Facebook destinée aux femmes battues et nous écoutons les femmes battues.

 

Nous écoutons les hommes et femmes maltraitantes.

 

Nous avons une psychologue dans notre équipe qui fait des écoutes. Nous avons une dizaine d'écoutants.

 

Nous sommes partenaires avec un association à Paris, ou deux psychologues homme et femme pratiquent à la fois des écoutes  et des thérapies sur les hommes battus et les femmes battues.

 

Nous sommes partenaires avec une grande école nationale de commerce pour développer en France, des formations pour les hommes battus pour leur permettre de retrouver un emploi ou de créer une entreprise.  Ces hommes battus sont suivis par des psychologues.  Le programme intègre aussi les femmes battues.

 

Nous sommes partenaires avec un psychiatre issu du milieu hospitalier et ayant une bonne expérience de la violence conjugale envers les femmes et les hommes battus.

 

Nous sommes partenaires avec une femme qui prépare un doctorat ayant pour thèse les hommes battus.

 

Nous sommes partenaires avec les étudiants et étudiantes en France qui préparent  des mémoires sur les hommes battus, et les étudiants ou etudiantes qui ont pour projet  de créer des supports ou systèmes de communication pour les hommes battus.

 

Nous sommes sommes entrain de développer un partenariat avec la Préfecture de Melun.

 

Nous avons été invités avec une avocate pour faire une conférence dans une école de Police sur le thème des hommes battus.

 

Nous écoutons les policiers et les gendarmes battus en France car ceux-ci sont dans une situation complexe au vu qu'ils doivent déposer plainte auprès de leurs propres collègues de travail et que cela entraîne une difficulté exceptionnelle.

Un de nos membres, homme battu, commandant de police à la retraite, nous conseille et peut intervenir auprès de ces victimes.

 

Nous pouvons écouter les médecins de toutes spécialités. Nous avons eu un homme victime psychiatre.

 

Nous sommes entrain de développer un réseau d'antennes départementales pour les hommes battus.

 

Nous avons été invités avec deux autres associations au Grenelle des violences conjugales pour transmettre une lettre de propositions pour les hommes battus en France.

Il nous a été dit devant cinq représentants des hommes battus qu'il n'était pas question que les hommes battus fassent partie officiellement du Grenelle sous prétexte, je cite : que les hommes battus ne servent pas la cause des femmes battues, car partout où arrive l'homme, la femme disparait.

 

Aucune de notre vingtaine de propositions n'a été retenue.

 

Notre secrétaire trésorière est une infirmière psychiatrique à la retraite.

 

J'ai été, en tant que président de notre association :

Enfant victime exposé aux violences conjugales.

Enfant victime dans le milieu scolaire.

Homme maltraité, ayant été victime de violences physiques, morales, sexuelles, administratives et financières.

 

 

QUELLES SONT LES SANCTIONS POUR L’AUTEUR DE DISCRIMINATIONS ?

En tant que victime, vous pouvez obtenir réparation du préjudice causé. L’auteur des faits risque une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 € d’amende. Si l’auteur est un agent public (dans une mairie, une préfecture, à Pôle emploi…) et a commis les faits dans le cadre de ses fonctions, les peines peuvent aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 € d’amende.

 

Site internet du Ministere de l'egalite hommes femmes

https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/category/lutte_discriminations/

 

CETTE INFORMATION FIGURE AU MINISTERE DE L'EGALITE HOMME FEMME C4EST UN COMBLE !

 

 

LES HOMMES BATTUS SONT IL DES CITOYENS ORDINAIRES ?

 

LES HOMMES BATTUS N'ONT PAS DE PLACES D'HEBERGEMENTS D'URGENCE.

 

LES FORCES DE L'ORDRE ET LA JUSTICE NE SONT PAS FORMES AUX HOMMES BATTUS.

 

LES HOMMES BATTUS SONT 5% A PORTER PLAINTE. 95 %. LES FEMMES BATTUES PORTENT PLAINTE POUR 15 % D'ENTRE ELLES. TROIS FOIS PLUS.

 

LES HOMMES BATTUS N'ONT PAS DE CENTRES DE RESSOURCES JURIDIQUES.

 

ILS N'ONT PAS DE TELEPHONE NATIONAL.

 

LA PAROLE D'UN HOMME BATTU PESE MOINS QUE LA PAROLE DE SON BOURREAU.

 

QUAND LE BOURREAU PORTE UNE PLAINTE MENSONGERE, L'HOMME BATTU NE PEUT SE DEFENDRE CAR IL N'EXISTE PAS

 

LES HOMMES BATTUS ONT ETE EFFACES DES STATISTIQUES.

 

ILS NE SONT PAS PROTEGES PAR LES POUVOIRS PUBLICS

 

CELA FAIT DE NOMBREUSES DISCRIMINATIONS

 

 

QUE DIT LE DEFENSEUR DES DROITS ?

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations

 

Le Défenseur des droits lutte contre les discriminations

et favorise l'accès aux droits des victimes de tels faits.

Vous pouvez vous adresser au Défenseur des droits

si vous estimez avoir été victime d'une discrimination.

L'auteur présumé de cette discrimination peut être

une personne physique (un individu) ou morale

(une association, une société...), une personne privée

(une entreprise) ou publique (un service de l'État,

une collectivité territoriale, un service public.

 

 

LES ENFANTS EXPOSES AUX VIOLENCES CONJUGALES

 

 

160 000 enfants exposés aux violences développent des pathologies.

Voir ce lien pour les enfants :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/l-enfant-expose-aux-violences-conjugales

 

TOUS ENSEMBLES AVEC LES FEMMES, HOMMES et ENFANTS VICTIMES. IL N'Y A PAS DE DIFFERENCES ENTRE LES VICTIMES

 

 

------------


LA LUTTE DES FEMMES POUR L'EGALITE, C'EST UN PROGRES

 

Nous sommes favorables a l'égalite hommes femmes

Donc en premier lieu nous sommes favorables à la reconnaissance des hommes maltraités.

Sans hommes maltraités, l'égalité devient une illusion.

 

Les femmes en France se déclarent féministes pour une moitié.

Nous pensons que ce féminisme est de nature à favoriser l'égalité des droits.

Donc nous sommes féministes.

 

Par contre, ceux ou celles qui s'opposent aux hommes battus pratiquent la discrimination.

 

C'est indiqué sur le site du Ministère de l'égalité hommes femmes, Ministère qui ne reconnait pas les hommes battus. C'est un comble.

Ceux qui donnent des leçons d''égalit" pour les femmes ne le font pas pour les hommes.

Et commettent un délit grave.

 

Il n'est pas possible dans une démocratie de revendiquer l'égalité et en même temps conduire une discrimination. Cela est contradictoire. C'est un mécanisme totalitaire.

 

l'Histoire est là pour juger de la pertinence des luttes, et l'Histoire ne saurait cautionner une lutte pour l'égalité qui pratique une discrimination et violerait ses propres principes d'égalité.

 

Dans un siècle, nos descendants nous jugerons.

 

Il existe toujours des inégalités envers les femmes, et ceux ou celles qui pratiqueraient la discrimination, seraient contradictoires  avec la lutte pour l'égalité.

 

Car c'est au nom de la démocratie que les luttes sont pertinentes, et donc vouées à triompher.

 

Nous sommes féministes.

Parceque nous sommes démocrates.

 

LES IDEES RECUES

L'Homme est montré comme fort et violent, et la femme faible et victime.

 

Ce sont des idees recues. 

Il y a aussi des hommes battus. Et des femmes maltraitantes.
Il y a environ 150 femmes battues qui meurent sous les coups, et une quinzaine du côté des hommes. Une étude récente que nous publions ici montre que 230 femmes sont sujettes à des suicides forcés par an. Donc en proportion il y a environ 70 suicides forcés chez les hommes maltraités. 250 victimes d'un côté et 70 de l'autre. Les hommes ont aussi des victimes.

 

Voir ici : https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/chiffrage-des-suicides-forces-des-victimes
Sans hommes battus, pas de réalité, et cela conduit donc aux idées reçues. Et dans notre cas, au totalitarisme.
Nous montrons que la violence des maltraitants et maltraitantes ne l'est pas pour des raisons de Patriarcat ou de Matriarcat, mais à cause de combinaisons de différents facteurs :

Pathologies, raisons psychologiques, addictions, exposition à la violence jeune, conditions sociales, intérêts personnels, etc. Voir ici : https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/enquete-profils-possibles-possibles-de-votre-femme-maltraitante
Les hommes battus représentent 28 % des cas de violences conjugales. Ce qui est important.

 

UNE FEMME BATTUE SUR  QUATRE EST UN HOMME

 

  AUTRES DIFFICULTES  POUR LES HOMMES BATTUS :

 

GRANDES DIFFICULTES DES HOMMES BATTUS POUR SE DEFENDRE :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/difficultes-administratives-des-hommes-battus

 

DE NOMBREUX OBSTACLES EMPECHENT LES HOMMES BATTUS DE PARLER :

https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/les-obstacles-pour-denoncer-sa-maltraitance-d-homme

 

 

 

LES HOMMES BATTUS SONT TRES IMPACTES :

 

Les violences sont physiques, morales, sexuelles, administratives ou financières.

Non seulement les hommes battus sont autant impactés que les femmes battues, mais de plus le tabou des hommes battus brise leurs espérances. Le refus de l'Etat aussi.

Les hommes battus perdent leur statut d'hommes dans la représentation que les hommes ont de leur statut de virilité, parce qu'ils sont battus par une femme, Jugée plus faible qu'eux.

 

LE TABOU DES HOMMES BATTUS et ses conséquences :

 
Le tabou remet en cause :

Le statut de virilité de l'homme en France, comme l'ont fait la lutte pour les femmes, puis la lutte des  homosexuels.

Le tabou des hommes battus remet en cause ce statut  car l'homme battu se fait battre ou maltraiter par une femme, et il devient donc "inférieur" à la femme, remettant en cause ce statut.

L'homme battu devient une "mauviette", l'objet de moqueries et même parfois d'insultes.
Il devient un paria. Et la seule solution est de l'ignorer.
Il fait honte. Ou rire.

L'homme battu remet aussi en cause le statut de victime de la femme en France, statut qui est exclusif car les hommes maltraités sont inconnus.
 
 
Pourtant les médias français publient régulièrement sur la question du tabou des hommes battus :
 
Il n'y a donc en France en matière de violence conjugale que les hommes maltraitants et les femmes victimes qui sont "exclusives".

Ce statut de victime des femmes est donc devenu exclusif, puisque les hommes battus sont inconnus.
En conséquence, les hommes battus ne sont pas compatibles avec ce statut exclusif. C'est un cercle vicieux.

Le tabou des hommes battus touche deux statuts et remettent en cause les idées reçues sur les femmes et les hommes dans le domaine des violences conjugales.
LA REALITE DERANGE LES IDEES RECUES
Un homme peut être faible et victime.
Une femme peut être violente et forte. Ceci est une remise en cause des statuts des femmes et des hommes.

Avec les hommes battus, les idées recues sont alors remises en cause, idées qui sont partagées par un nombre importants de citoyens, puisque les hommes battus sont inconnus.

Nous sommes alors dans un cercle vicieux, créé par l'ignorance de la réalité, et par les mauvaises volontés de l'Etat. Les idées reçues s'opposent à la réalité.
 
Le travail que nous faisons pour faire comprendre ce phénomène est long, et beaucoup de portes nous ont été fermées.

Le journal LE MONDE a bien voulu publier notre tribune, sur "la double peine"

NOTRE TRIBUNE PUBLIEE DANS LE JOURNAL LE MONDE

« Violences conjugales faites aux hommes : la double peine »

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/08/07/violences-conjugales-faites-aux-hommes-la-double-peine_6048343_3232.html

 .
 
La réalité veut que la violence conjugale touche aussi les hommes.
Et que l'homme peut être faible et victime. Et la femme forte et violente.

C'est une remise en cause des idées reçues dans le domaine des violences conjugales.
 
Et une remise en cause importante car sous le terme "homme battu",  apparaissent les violences physiques, morales, sexuelles, et financières ou administratives.

Le tabou des hommes battus touche donc toutes les représentations existantes sur l'homme et la femme dans le domaine des violences conjugales.

L'homme peut être victime d'une femme.
Sur tous les plans.

Et la femme peut être maltraitante..
Sur tous les plans.

 
ET SI LES HOMMES BATTUS ETAIENT LE DOUBLE EN NOMBRE EN FRANCE ?
ET LES ENFANTS VICTIMES AUSSI , CELA FERAIT UN DEMI MILLION DE VICTIMES ABANDONNEES EN FRANCE
 
La question de savoir si la violence conjugale n'a pas de genre se pose dans le Monde. La France n'a pas encore reconnu ses hommes battus. Contrairement aux autres pays modernes. Donc la question ne se pose pas en France.
Les méthodes statistiques pour comptabiliser les victimes ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre et ces méthodes sont complexes.
De plus les victimes femmes ou hommes vivent dans la culpabilité et ne parlent pas.
Pourtant dans quatre pays modernes, la violence conjugale n'a pas de genre, car il y a sensiblement le même nombre de victimes hommes et femmes.
Comme il est probable que la violence conjugale ne vienne ni du patriarcat, ni du matriarcat, les explications de la violence s'expliquent pour des raisons diverses que nous avons évoquées auparavant.
Comme ces raisons s'appliquent aussi bien aux hommes qu'aux femmes, nous pourrions avoir partout dans le Monde le même nombre de victimes de part et d'autre. La violence conjugale n'aurait pas de genre. Ce qui parait logique car les maltraitants et les maltraitantes ont les mêmes pathologies.
C'est le cas de ces quatre pays : USA, Canada, Angleterre et Belgique :
CONCLUSION 
IL SERAIT TEMPS QUE L'ETAT FRANCAIS RECONNAISSE LES HOMMES BATTUS
 
C'EST LE CAS DANS LES AUTRES PAYS
 
EN FRANCE L'ETAT NE JOUE PAS SON ROLE
 
---------------
 
GRENELLE DES VIOLENCES CONJUGALES
En France, une femme battue sur quatre est un homme
 
Pourquoi les hommes battus n'ont pas fait partie du Grenelle des violences conjugales ?
Question écrite sur les hommes battus posée à Marlène Schiappa par la députée Corinne Vignon, et restée sans réponse :
 

Si les femmes avaient été exclues du Ministère de l'égalité Hommes Femmes, tout le monde en France serait descendu dans la rue. Pour les hommes exclus personne n'a frémi. Au Pays des Droits de l'Homme.
C'est qu'avec le statut de virilité de l'homme en France qui ne veut pas se remettre en cause et accepter les hommes battus comme ce statut a accepté les femmes et les homosexuels après beaucoup de difficultés,
Et un statut de victime de la femme exclusif, monté de toutes pièces avec des statistiques officielles qui ont fait disparaître officiellement les hommes battus, et un Grenelle et un Ministère de l'égalité hommes femmes qui font de même, nous démontrons que la Démocratie Française est en faute.
C'est tout un Pays qui est devenu aveugle à 240 000 victimes hommes et enfants. Et qui accepte un délit grave de discrimination, puni par la loi.
Mais puisque l'homme battu a été effacé des statistiques, qui pouvait savoir ?

Nous sommes conscients que les hommes battus sont isolés de la Nation. Mais ils nous lisent. Et nous appellent.

 

Un homme battu succombe de suicide forcé tous les 6 jours. 240 000 victimes développent des pathologies. Peut-être le double. 5 % des hommes battus portent plainte.15 % pour les femmes battues. Les hommes battus ont zéro euro de budget, les femmes battues 500 millions d'euros. Les principes de démocratie leur sont refusés par les pouvoirs publics.

Ce sont nos statistiques.

 

LES HOMMES ET LES FEMMES DEMAIN ENSEMBLE ?

Nous avons trois partenaires qui travaillent à la fois

sur les hommes et les femmes battus :

 

Deux associations reconnues qui pratiquent des écoutes et des thérapies, dont une, ce n'est pas le moindre, a été déboutée du Grenelle des violences conjugales avec nous.

ET une grande école nationale de Commerce.
Nous ne sommes pas sectaires. Et le prouvons. Nous militons aussi pour les femmes battues. Puisque nous somme féministes et démocrates.

 

Le Ministère dont la façade revendique l'égalité entre

les hommes et les femmes ne veut pas des hommes battus.

 

Ce Ministère est il sectaire ? Et hors la loi ?

En France, une femme battue sur quatre est un homme.  Peut-être le double.

Merci de votre attention.
Vous pouvez si vous le désirez réagir à : pascal2_2007@live
 
Pascal Combe
Le président de l'association
 
 


11/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres