STOP Hommes Battus

STOP Hommes Battus

RAPPEL : Profils possibles des Femmes Maltraitantes

 

 

imagesZAPG7YVI.jpg

 

 

CYCLE DE LA VIOLENCE :
https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/cycle-de-la-violence-1

 

Il existe différents profils de maltraitantes :

des passages à l'acte violent, des maltraitantes dont c'est le mode de fonctionnement, 
des maltraitantes qui agissent par intérêt.

Des pathologies et des addictions.
Des raisons sociales.

 

Les profils d'hommes maltraitants sont les mêmes que ceux des femmes maltraitantes, ce qui explique une parité homme/femme dans la violence conjugale, parité constatée à l'étranger. 

 

Profil jalouse compulsive

La maltraitante est jalouse par manque d'estime de soi.

Si cette jalousie devient importante, la maltraitance peut s'installer


Naissance du premier enfant ou d'un enfant

Certaines femmes dans ce cas essayent d'isoler l'homme du nouveau couple fusionnel formé entre elle et son enfant, et cette situation peut parfais aboutir à des maltraitances psychiques ou physiques.

 

Profil alcoolique ou addiction aux drogues

La maltraitante peut frapper son conjoint pendant une prise de boisson excessive Certaines drogues peuvent produire des accès de violence

 

Femme qui a été maltraitée étant mineure

Il peut y avoir chez certaines personnes, ce n'est pas une généralité, une reconduction de la violence due à une maltraitance antérieure dans l'enfance. 

La maltraitante à été maltraitée enfant ou à été témoin de violences. Plus tard à l'âge adulte cette femme va reconduire la violence de façon trans-generationelle. 

 

Haine des Hommes (Misandrie) 
Certaines personnes peuvent avoir des ressentiments envers les hommes

dus à des problèmes relationnels antérieurs avec les hommes et/ou le père. 

 

Réaction à la maltraitance 

Une homme peut induire une maltraitance sur sa compagne qui n'est pas obligatoirement violente, mais qui peut engendrer chez sa compagne une escalade à maltraitance physique des deux côtés. 

 

Femme mal intentionnée

Certaines femmes peuvent déclencher la maltraitance dans l'objectif de faire fuir leur compagnon ou pour d'autres objectifs.

 

Profil perverse narcissique

Cette pathologie n'est pas encore reconnue en France.  La maltraitante cherche à mettre sous emprise le maltraité. Le maltraité est souvent soumis à un harcèlement psychologique

 

Profil avec troubles bipolaires

La violence peut surgir chez certains sujets qui font des crises de manie, c'est à dire des phases d'exubérance. Cela ne touche que les sujets non ou mal médicamentés. .

 

Profil paranoiaque

La personne peut être atteinte de gravité variable.
Et peut être conduite à la maltraitance dans des phases sévères

 

Psychopathes et sociopathes

La plus part des psychopathes sont bien insérés dans la société. Il peut arriver dans certains cas que ces pathologies puissent amener à la violence. 

 

Reconduction transgénérationnelle de la violence conjugale
Les enfants spectateurs ont plus de chance de devenir violents à l'âge adulte.
https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/les-risques-de-transmission-transgenerationnelle-de-la-violence-conjugale-1

 

 

En 2006, Rose A. Medeiros et Murray A. Straus ont mené une étude auprès d'un échantillon de 854 étudiants (312 hommes et 542 femmes) de deux universités américaines. Ils ont identifié 14 facteurs de risque spécifiques communs aux hommes et aux femmes ayant commis le VPI; une mauvaise gestion de la colère, les troubles de la personnalité antisociale , troubles de la personnalité borderline , modèle des relations dominantes, la toxicomanie , les antécédents criminels, les troubles de stress post - traumatique , la dépression, les problèmes de communication, la jalousie , l' abus sexuel comme un enfant, le stress et l'approbation d' attitude générale de la violence conjugale .

https://www.amazon.fr/Primordial-Violence-Spanking-Psychological-Development-ebook/dp/B00F474T1A

 

Parmi les autres explications à la violence conjugale masculine et féminine figurent la psychopathologie , la colère, la vengeance, le manque de compétences, les déséquilibres biochimiques, le sentiment d'impuissance, le manque de ressources et la frustration

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Psychopathology

 

-------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Les origines de la violence

 

https://www.violencequefaire.ch/fr/informations/informations_origines


Les origines de la violence conjugale résident à la fois dans l'individu, la famille, la communauté et la société. C'est la conjugaison de différents facteurs de risque qui explique la violence et non une cause unique et invariable.

Facteurs individuels

  • Construction fragile de l'identité et blessures narcissiques
  • Antécédents de violence, en tant que victime ou témoin
  • Troubles psychologiques ou de la personnalité
  • Volonté de domination
  • Abus d'alcool, de médicaments et/ou toxicomanie (il n'existe pas de relation causale entre l'alcool et la violence, mais il peut faciliter l'expression d'une violence déjà présente)

Facteurs relationnels et familiaux

  • Passé familial empreint de violence
  • Pouvoir inégalement réparti dans le couple
  • Dépendance affective pouvant aboutir à une volonté de possession
  • Faible capacité de communication, refus de la négociation

Facteurs communautaires

  • Coutumes et traditions autorisant le recours à la violence
  • Isolement ou faible insertion sociale
  • Pauvreté et exclusion

Facteurs sociaux

  • Rapport de force historiquement inégal entre les femmes et les hommes, qui reste défavorable aux femmes
  • Exploitation économique, sociale et sexuelle des femmes
  • Parti pris du respect de la sphère privée et négligence de l'Etat face à la problématique de la violence conjugale
  • Usage de la force pour résoudre les conflits au sein de la société
  • Fréquence et banalisation de la violence dans les médias
  • Héritage de systèmes d'éducation répressifs, autoritaires et/ou sexistes

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------

 

RECONDUCTION DE LA VIOLENCE SUBIE PAR LES ENFANTS SUR LAGE ADULTE, OU LES ADULTES DEVIENNENT VIOLENTS :

 

Les enfants témoins des scènes ou victimes eux-mêmes sont susceptibles dans le futur de reproduire des violences subies dans l’enfance : on estime que 40 à 60 % d'hommes violents avec leurs partenaires ont été témoin de violences conjugales dans l'enfance.

 

https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=violence-psychologique

 

 

 ‐--------------------------

 

 

LES SOINS des FEMMES ou HOMMES VIOLENTS

 

 

https://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2007-8-page-74.htm

 

 

 

 -------------------------------------------------------------------------------------

 

CRITIQUE des MODELES FEMINISTES et MASCULINISTES des CAUSES DE LA VIOLENCE

 

https://www.cvfe.be/images/blog/analyses-etudes/2017/ep2017-11-avantagesetlimitesduneclassification_lexempledesviolencesconjugales-_j-lsimoens.pdf

 

 

 

 



16/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres