STOP hommes battus 06 81 92 14 58

STOP hommes battus 06 81 92 14 58

THESE NANTES

 

 

Projet thèse Nantes

 
est ce possible que tu puisses coopérer avec cette personne qui fait une thèse sur les homme maitraites ?
 
Nottamment pour l'informer de notre rejet du Grenelle, du peu d'enthousiasme du pouvoir en place et des elus, et de notre action politique auprès du pouvoir, des institutions et des élus.
 
En effet, personne en France n'a encore OSE parler de l'aspect politique des hommes maltraites, tant les ELITES ont peur de paraître antifeministes. 
 
A part l'association Stop Hommes Battus.
 
Nous rappelons que nous sommes feministes et que nous sommes pour l'egalite des sexes. Et c'est au nom de cette egalite que nous luttons pour faire reconnaitre les hommes maltraites.
 
En effet, l'egalite doit fonctionner dans les deux sens. 
 
Cela n'a pas été le cas du Grenelle des violences conjugales et du Ministere de l'egalite hommes femmes qui ont commis un delit de discrimination a grande echelle et donc une violation caracterisee des droits de l'homme et des enfants.
 
Dans un premier temps, nous allons essayer d'ouvrir un debat en France pour persuader le Ministere de l'egalite hommes femmes d'intégrer officiellement les hommes maltraites.
 
Si le pouvoir et les élus n'ont pas le courage d'ouvrir ce débat,
 
alors nous saisirons les juridictions en France contre les institutions et les personnes qui se sont opposées à la reconnaissance des hommes maltraites et de leurs enfants victimes, et dont la mission était de les reconnaitre.
 
S'il le faut, nous épuiserons les recours en France pour porter le dossier devant les juridictions de l'Europe et de l'ONU.
 
Nous pensons qu'une these sur les hommes maltraites qui omettrait notre lutte n'aurait aucun intérêt historique.
 
Car notre lutte est historique.
Comme l'ont été les autres luttes qui nous ont precede.
 
Pascal Combe au nom de l'association Stop Hommes Battus.
 
Projet de hèse :
 
 

Les hommes victimes de maltraitance. Quand les discours s'emparent des corps et confisquent la parole. Enjeux cliniques, stratégiques, éthiques et politiques d'un autre mode de violence conjugale.

par Sophie Del Duca

 

Projet de thèse en Psychologie

 
 

Sous la direction de Alain Abelhauser.

 

 

 

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Ea 4050 (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .
 
 
 
 
 
 

  • Résumé

    Les dispositifs de soin créés spécifiquement à l’intention des hommes victimes de maltraitance font l'objet de nombreux débats : sont-ils nécessaires en regard des violences insoutenables faites aux femmes ? Quels sont les idéaux qui soutiennent l’émergence de ces nouvelles structures spécialisées ? Quels sont les effets d'un discours qui met en lumière la part de violence de certaines femmes, au moment où d'autres défient le pouvoir phallique et brisent l'omerta ? Nous pouvons en effet craindre que ces imaginaires politiques rétroagissent sur les hommes maltraités, au point de les priver d'un droit à la parole. Dès lors, comment saisir les logiques d’entrée de ceux qui s'inscrivent dans de tels dispositifs institutionnels ? Que viennent-ils convoquer chez une partenaire violente, et à partir de quels repères orienter notre travail thérapeutique, sans qu'il exerce, à son tour, une violence symbolique ? Face à ces interrogations, il nous a semblé intéressant de dégager, au départ des logiques féministes et masculinistes, le statut accordé à leurs souffrances, afin d’évaluer l'effet de ces discours et leurs éventuelles répercussions sur les dispositifs institutionnels. Ensuite, de nous interroger, à l'endroit des sujets, sur l'impact de ces discours qui les traversent, et sur la manière dont ils se les approprient, à l'aune de leurs positions subjectives. L’objet de notre thèse est de réintroduire, à l'écoute de la clinique, une perspective différentielle sensible aux inventions singulières de sujets masculins confrontés à la violence domestique, et critique quant aux assignations de genre du champ idéologique qui tendent à figer leur symptomatologie. Plus largement d'opérer une réflexion visant à éclairer les intérêts et enjeux cliniques, éthiques, stratégiques et politiques pour les acteurs de terrain quant à la mise en place de structures de soin spécifiques pour les hommes victimes de violence conjugale.

 
 
------
 
 
 
 


29/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 224 autres membres